Mes 12 ans, mes oeufs au plat, et mon homonyme ….

Quand j’avais 12 ans, je n’avais pas de seins. Vous me direz que c’est bien normal, et que j’ai eu le temps de me rattraper depuis (oui c’est certain). Cependant, à l’époque, à l’impatience pré adolescente d’avoir moi aussi des attributs féminins avantageux, s’ajoutait la présence médiatique, mamelue et tressautante d’une chanteuse italienne, qui n’avait rien trouvé de mieux que porter le même prénom que moi. Bonjour les moqueries des camarades de classe « alors Sabrina, ils sont où tes nichooooons ? au fond de la piscine ? »
Waaaa.

Le temps faisant bien son travail, c’est presque avec ravissement que je suis tombée sur la prestation scénique de ma fameuse homonyme, datant de l’époque, sur une chaîne allemande. Tout y est :

* les seins (non refaits c’est certain) qui ballotent gaiement, n’ayant pour toute ambition que de s’échapper de ce minuscule caraco, avec tout de même la croix dorée entre les deux (c’est le petit Jésus qui doit être content !)

* le très petit short en jean, frangé et moulant à souhait, sur des bottines un peu cheap

* la coiffure « crinière de lionne », quasiment réglementaire à l’époque

* le play back qui fait mal

Et surtout, en cadeau Bonux, le préposé au Bontempi, avé la ceinture blanche assortie aux baskets, qui donne de sa personne autour de la belle Sabrina.

Bref, un grand moment de télévision, que je me suis passé une demi douzaine de fois. Essayez au réveil, ça donne la pêche.

Bon, plus classique, pour ceux qui hibernaient dans les années 80 (je ne parle pas de ceux qui étaient trop jeunes, eux je ne leur adresse même pas la parole), le clip originel.


Sabrina – Boys
Vidéo envoyée par hakim93200

5 réponses sur “Mes 12 ans, mes oeufs au plat, et mon homonyme ….”

  1. Merci pour cette séquence revival. J’en profite pour faire mon mea culpa: au cours de mes années collège, je me moquais aussi d’une camarade prénommée Sabrina."Oh Sabrina, comme la grosse cochonne qui a les seins qui ballottent dans la piscine". La solidarité féminine n’avait pas encore beaucoup de sens pour moi.

  2. Moi ce ne sont pas ses seins qui me font fantasmer (oui, il faut dire aussi que la nature m’a bien dote…) mais ses jambes!!! Je veux les memes a Noel!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  3. Merci ! Je n’avais jamais eu le droit de regarder ce clip. Ma mère devait déjà se douter à l’époque si ça ne me faisait aucun effet ça pouvait me pousser à préférer les beaux pecs aux gros nichons !

  4. Tania, on sait que tu as des gros nibards, TOI. L’Epoux m’en parle assez souvent comme ça hein 😉
    Moi je suis assez contente de mes jambes (jusqu’aux genoux), quoi qu’en disent certaines mauvaises langues sur ce blog.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.