Le Web 3 par le petit bout de la lorgnette, le mien (un oeil sur les femmes, l’autre sur la politique)

Je ne comprends pas grand chose au ouèbe 3, mais puisque je suis censée faire partie de ses contributeurs (de manière modeste, certes) en tant que blogueuse active, j’ai quand même essayé de m’y intéresser, histoire de me coucher moins bête ce soir.
Ce que j’en ai retenu au travers de ma revue de blogs du jour. Vision quelque peu subjective. Mais on est sur un blog …

Mémo 1 : qui c’est qui organise ?

Le Web 3 c’est organisé par Loic Le Meur. Il a de belles baskets et une chemise blanche assortie (et je persiste et signe, ce garçon ressemble étrangement à Steven Seagal …).

(Crédit photo Mry pour LLM, qui a commis un des rares compte-rendus quelque peu étayé et critique de la 1ère journée d’ailleurs, avec Presse Citron, mais je vais revenir sur sa contribution).

Mémo 2 : qu’est ce qui s’y dit ? (en théorie et en pratique)

Alors, tout est en angliche, et le programme paraît dense. Je connais un intervenant à titre personnel, Brunol Bonnel, d’Atari (si si si, c’est la classe, je donnais des cours d’espagnol à son fils quand j’étais étudiante …). Comme je le disais juste au dessus, je suppose qu’il va falloir attendre la fin des débats pour avoir quelques éléments de fond, parce que je n’ai pas vu grand chose circuler pour le moment sur les blogs (mais je ne lis peut être pas suffisamment de blogs de geeks et autres spécialistes de la spécialité).

En ligne et en quasi direct, on peut suivre des verbatims, phrases saisies à la volée au cours des débats. C’est sur Inside Web 3. Y’a des dessins, et en gros ils ont l’air de dire que l’on tourne autour du pot aux roses, qui est … « le ouèbe 3, les blogs, tout ça, combien que ça peut rapporter, et comment ça peut se monétiser ? » D’ailleurs, dans son article couvrant l’évènement, Le Monde ne s’y est pas trompé, puisqu’il titre « Le Web 3 en conférence à Paris, ou « comment faire de l’argent avec le Web 2.0 ? »

Hé oui, on en est tous là, la terre ne tourne décidemment qu’autour de deux axiomes, le Sexe et l’Argent, je vous laisse deviner de quel côté je préfère me placer ….

Mémo 3 : qui y est ?

L’évènement fait salle comble (tant mieux pour les organisateurs, sinon on en parlerait pas autant), un millier de participants, ça vous pose l’ampleur du bidule. De ce j’ai pu voir : des entrepreneurs / acteurs du ouèbe, des blogueurs (pas tant que ça, sans doute compte tenu du ticket d’entrée, un peu élevé paraît il), des journalistes, et en un mot comme en mille : des gars. La prophétie de LLM s’est accomplie, dont il avait parlé sur son blog à l’époque : ça manque grave de gonzesses par là-bas.

Trois faisceaux d’indices :

:: la liste des participants (cherchez les femmes)

:: la liste des intervenants (idem, elles se comptent sur les doigts d’une ou deux mains au +)

:: des photos piochées par ci par là, où l’on remarque bien le manque de couettes et talons aiguilles (Paris Daily Photo).

Du coup, on le sent bien, les participants désappointés impliqués mais qui trouvent que quand même ça manque de nanas se réfugient :

:: dans la contemplation des hôtesses d’accueil (Mry),

:: dans le reluquage actif des danseuses à la soirée donnée hier (Paris Daily Photo),

:: dans l’alcool (Eric de Presse Citron) …

Mémo 4 : qu’est ce que l’on en retiendra ?

Sur le ouèbe Web 3, franchement, je n’ai pas d’avis (en dehors du fait que je me doute que ce n’est pas demain la veille que je gagnerais de l’argent en racontant mon insignifiante vie sur le ouèbe), et je n’ai pas encore eu suffisamment de retours pour m’en faire un. Par contre, je reste une nouvelle fois songeuse en observant la récupération politique (très française) de l’évènement. En effet, pour ce qui n’auraient pas suivi, un invité supplémentaire est intervenu ce matin, sur le thème d’internet et de la (des ?) liberté(s), Shimon Peres. Très intéressant sur le principe (et apparamment sur le fond également).

Suite à quoi Loic Lemeur a proposé aux candidats officiels des grands partis (Royal, Sarkozy et Bayrou) de venir s’exprimer aussi sur « l’avenir du web ». M’enfin !! comme dirait Gaston Lagaffe. Faudra qu’on m’explique ? Pourquoi faire intervenir des acteurs très franco-français (je n’ai pas entendu Bayrou parler anglais, mais je pense que ça du être un grand moment), complètement impliqués (et donc partiaux) dans une campagne électorale nationale (les 37 nationalités présentes ont du apprécier), aux problématiques assez éloignées des préoccupations de cette manifestation, et n’ayant pas l’envergure, la hauteur de vue et d’esprit d’un S. Peres ? Quand on connaît par ailleurs l’implication partisane du principal organisateur de la manifestation, franchement … Visiblement, d’après quelques réactions lues sur les blogs, je ne suis pas la seule à le penser (même si je sais que le nombre ne fait pas vérité ou loi, c’est là un autre des problèmes des blogs, faudra que je creuse ça un de ces jours ici).

Quelques avis mitigés lus, notamment sur l’intrusion de la politique dans cet évènement (non programmée et donc d’autant plus peu appréciée des participants étrangers, et je les comprends, surtout que le programme était déjà lourd par ailleurs) :

:: Tom Morris, qui agrège plusieurs avis de participants mécontents

:: James Higgs’s Blog

:: One man and his blog

:: Infospaces

:: Claire Bu

:: Blog Forret

:: On demande

Etc, etc.

Pour info et préciser mes sources, j’ai pu lire ces articles grâce aux tags Technorati (pour une fois que ça me sert !) : pour voir toutes les réactions « taggées », c’est par là. Forcément, j’en serais pas, puisque je n’ai jamais réussi à me servir de l’outil (oui, je suis une Loozeuse, c’est pas pour rien), mais je suis épatée par le fonctionnement de l’outil …. (sasa découvre le fil à couper les tags).

Bref, c’est encore un sujet à polémique, pour tourner autour du nombril de la blogosphère …. On va dire que ce sont des pêchés (véniels ?) de jeunesse pour le ouèbe et les blogs. Aaaah les sirènes du pouvoir, du fric, finalement je n’étais pas loin avec ma proposition initiale à LLM, il manque bien le sexe pour compléter le tableau de cette comédie humaine …

Pour une espèce de synchrétisme du bidule, voir les contributions éclairantes ( et ) de Vinvin, le mot de la fin sera pour lui : « c’est un peu la foire à la grenouille ce truc » … Pas mieux 🙂

7 réponses sur “Le Web 3 par le petit bout de la lorgnette, le mien (un oeil sur les femmes, l’autre sur la politique)”

  1. Merci chére amie pour ton envoi du jour.
    je suis content de voir qu’il ny a pas que moi qui ne comprend rien à web3 (a technorati non plus du reste. mais putain comment c’est trop la classe d’être associée au truc sasa …wow … lol 😉 Sans déc ..
    PS : pour ton beauf tu crois qu’on peut négocier ou c’est mort mort ? lol

  2. > mini fée : tu m’expliques technorati et moi je vois ce que je peux faire avec mon beauf (Charlotte, ma biche, ne t’énerves pas, hein …. c’est le ouèbe, on rigole)

    > denis : naaaan, 500 euros, c’est pas possible (j’ai déjà laissé 250 euros en fringues hier, faut se donner des priorités dans la vie). Mais je me suis bien documentée, nan ?

  3. @ Sasa : aye si il faut que je commence à expliquer alors que je pige rien lol … c’est pas gagné ….
    Ceci dit, je plaisante pas du tout moi Charlotte …
    Lol Mais si ! Ton mari est bien joli …
    @ sasa bis : pou s seagal tas trop raison … lol

  4. Le Loïc, y a pas a dire il est vraiment fort en marketing. Detourner tout le web 2.0 / 3.0 pour faire sa pub perso et la pub de sa boite, fallait le faire !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.