Quand Nicolas S. détourne un des atours majeurs de la sex-attitude, je proteste (vivement)

Je n’ai pas une très haute opinion de Nicolas Sarkozy (et je dis pas ça juste parce qu’il fait 1 m 67 les bras levés, je ne fais pas d’ostracisme en la matière, chacun est doté par la nature comme il le peut). Alors quand il ose détourner, en guise de symbole de sa sérénitude nouvelle affichée, un de mes accessoires fétiches de la virilité masculine, je m’insurge.

Car je considère en effet qu’un pull à col roulé noir est ce qui se fait d’à peu près plus sexy pour l’homme urbain (je n’ai pas dit le métrosexuel, mais c’est tout comme). Parfaitement. Je me souviens que c’était ce que portait l’Epoux le jour où je l’ai rencontré, et que ça m’avait particulièrement tapé dans l’oeil. Mais au-delà de cette madeleine de Proust, c’est récurrent, dès que je vois un joli col roulé, discrétement moulant, porté sous une veste de costume, de préférence avec un jean sombre, je fonds.

Toutefois, c’est pas demain que le petit Nicolas me fera fondre, lui, puisqu’il a quand même commis une faute de goût majeure : un pull bleu marine, et une veste noire par dessus. Impardonnable.

Hop, sur le paillasson Nico.

Edit : j’ai trouvé sur DailyMotion le décryptage de Sébastien Bohler du discours de Sarkozy. Comme je disais, bien vu, sur Sarkozy et « les carrefours émotionnels ».


Asi – Sarkozy
Vidéo envoyée par Vega10

7 réponses sur “Quand Nicolas S. détourne un des atours majeurs de la sex-attitude, je proteste (vivement)”

  1. oui et pis en plus sur ta photo, on aperçoit douste blabla derrière, la faute de gout de trop

  2. Ca doit être mon écran alors (ou mes yeux) mais je ne vois pas de différence entre le pull et la veste !

    Ceci dit noir sur bleu marine effectivement ça jure.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.