Marceeeeeeeel, marceeeeeeel, marceeeeeeeeel

Ceux qui ont vu le film d’Olivier Dahan « La Môme » auront reconnu le cri de la scène où Edith Piaf apprend la mort accidentelle de Marcel Cerdan, alors qu’il venait la voir à New York. C’est franchement pas la meilleure (t’as envie de lui coller une tarte à la Môme, qu’elle arrête un peu de brailler) de l’ensemble, que j’ai par ailleurs bien aimé (j’ai pleuré bien comme il faut, là où il fallait, je suis très bon public dans le genre tire-larmes). Je ne connaissais pas l’histoire de Piaf, ni celle de sa relation avec le champion de boxe, et j’ai été émue par des personnages attachants (sauf Clotilde Coureau, pas top crédible dans le rôle de la mère de Piaf, alors que les actrices ont le même âge ou presque).

En tous cas j’ai trouvé l’acteur qui interprète Cerdan particulièrement à mon goût. Vaut bien une baignoire moi je dis. Jean-Pierre Martens, inconnu au bataillon, mais très beau physique de beau brun ténébreux (m’a l’air quand même significativement plus grand que l’ami Brahim Asloum).

Du coup, je suis allée voir à quoi ressemblait le vrai Maaaaarcel, et là, c’est un peu comme Marion Cotillard dans le rôle de Piaf, c’est un peu sur-vendu tout ça !

2 réponses sur “Marceeeeeeeel, marceeeeeeel, marceeeeeeeeel”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.