Nectars des dieux et havre de paix

Ce W-E, nous (l’Epoux, ouam et deux zozos zamis, dont une fidèle et assidue lectrice de ce blog, une des plus anciennes, parmi les anciennes, que même le Bachelor elle adorait aussi, c’est dire si elle est remarquable) sommes allés rendre visite à mon sommelier préféré, exhilé pour son plus grand bonheur depuis quelques mois dans la région d’Annecy. On a déjeuné dans l’hôtel restaurant où il a officié pendant quelques temps, l’Abbaye de Talloires, pour ceux qui ne connaissent pas la région, c’est au bord du lac d’Annecy, un lieu magique dès qu’un rayon de soleil rend l’eau du dit lac turquoise, ce qui était le cas samedi.

Alors par contre, que je vous prévienne tout de même, n’allez plus à Talloires pour son sommelier. Oui il est chou, oui on en ferait bien son 4 heures, et l’apéro, etc, mais (1) il est du côté obscur de la force, et (2) surtout (parce que j’en connais de fiéffées ambitieuses qui pourraient se lancer comme défi de convertir des brebis égarées dans les backrooms d’Annecy et d’ailleurs), depuis dimanche, il n’y officie plus. Non, je ne délivre pas le nom de son nouvel employeur …

Par contre, si vous appréciez la bonne chère & les bons vins, on y mange très bien (voir la carte) pour des prix relativement abordables le midi (franchement, on s’en est mis plein la panse). ET surtout ils ont une cave assez incroyable. Des grands crus oui, mais pas seulement, une vraie diversité de vins français (et quelques suisses). On a eu le droit à une visite privée des lieux, je vous raconte pas l’excitation de l’Epoux, même les seins à l’air de Monica ne lui font pas cet effet là.

Bon, moi j’ai trouvé ça joli à voir (et encore mieux à boire), mais quand on m’a expliqué que toute bouteille ouverte, même les St Estèphe Machin Chose qui valent 3 SMIC, et qu’ils datent de mon année de naissance, devait être réglée, même si frelatée à l’arrivée, ben ça m’a un peu calmée …. Non non, c’est gentil, je prends pas la bouteille dans mes mains, merci, je touche avec les yeux, ça suffit bien va.

Raaaah, c’est qu’on s’habituerait vite au luxe hein …

6 réponses sur “Nectars des dieux et havre de paix”

  1. AH!!!! le sommelier!!! quel homme!! quel gentleman!! quelle classe! quelle… ouh la la je m’emballe! je vais prendre cher a la maison moi…

  2. Putain le sommelier ?????????? on le reconnaît plus …… cé quoi cette petite coupe de pédé .. heuuuu .. de gendre parfait ?????!!!!!!

  3. Hum, ce lac, ces montagnes, ces breuvages, tout ceci me rappelle que la Suisse n’est pas loin et que le BÔ stephan Eicher va bientôt ressortir de ces alpages. Je m’y vois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.