Ma toute première gay-pride

Damned, il a fallu celle de Paris, pour que je me souvienne que j’avais fait des photos de celle de Lyon. De Marche des Fiertés. En fait, c’est au détour d’une ballade quasi estivale (un truc de dingue, la première fois qu’il y avait du soleil pour de vrai à Lyon et qu’il faisait plus de 20° en un mois), nous sommes tombés nez à nez avec la Marche de ceusses et celles qui sont contents et épanouis de se rouler des pelles entre personnes de même sexe. Ils ont défilé dans les bonnes rues bourgeoises de notre belle ville de Lyon. L’Héritier a beaucoup aimé les messieurs torses nus qui se frôlaient sur les chars au son de musiques syncopées. Sa môman aussi …

On a vu le sosie de Kelly Slater (ou du moins son cousin lyonnais),

Y’avait les gars de la narine (qu’est ce que J’AIME les uniformes)

Y’avait des nonnes à la cuisse légère,

Et dans cet ensemble, l’Héritier (9 mois aujourd’hui même) semblait comme un poisson dans l’eau fasciné …

D’autres par là …

Chez images gaies.

Chez Libé Lyon.

Mais qui sponsorise les blogueurs pour qu’ils publient tant de notes sur les billets sponsorisés ?

C’est le serpent de mer, le marronnier de la blogobulle => est ce que les billets sponsorisés sont une évolution « normale » des blogs, qui seraient un média comme les autres ? (et donc qui pourraient faire vivre parmi eux ceux et celles qui bénéficient d’une audience suffisante, soit 20 blogs de fille et 10 blog techno en France) Ou alors est ce que c’est une vaste arnaque, qui permet aux annonceurs de se bétonner un référencement appréciable sur le ouèbe, au moindre coût (500 euros le billet pour les meilleures audiences), et au seul prix de la crédibilité de celui qui l’écrit (le blogueur), et de la crédulité de celui qui le lit.

A ma gauche, celles et ceux qui s’assument, et qui trouvent normal qu’une activité aussi chronophage que le blogging leur rapporte un peu (tiens c’est vrai, pourquoi qu’on ne me rémunérait pas quand je joue à la couinche avec ma mémé, en voilà une activité chronophage qui mériterait salaire).

A ma droite les puristes, celles et ceux qui pensent que vraiment, le blog est et devrait rester une activité de diariste, gratuite et ludique, généreuse et désinteressée.

J’oublie les dissimulés, quelque part dans mon dos, qui rêveraient de vivre de leur blog, mais ne l’assument pas, le dissimulent, ou n’y arrivent pas !

Pour suivre les derniers billets polémiques sur cette tempête dans mon verre à dents, vous pouvez aller chez ….

Deedee

Violette

Laurent

Mon avis ? Je l’ai déjà donné (comment ça tout le monde s’en tape ?). C’était et .

Edit : Simone de Bougeoir en parle aussi, à sa manière. Lire les notes à partir de celle-ci.

L’album du mois, Julien Doré, Ersatz

L’Epoux me l’a gentillement offert pour mon anniversaire, et je peux maintenant le confirmer, il est très très bien cet album. Certes, tout n’est pas aussi enlevé que le single « Les limites« , mais ça a vraiment beaucoup de charme.

Notamment « Acacia« , et « Bouche pute« .


Découvrez Julien Doré!

Découvrez Julien Doré!

D’ailleurs, y’a pas que l’album qui a du charme …

Son site officiel.

Le bal des dégoutantes – le choc des photos

Retrospectivement, je suis assez contente du thème que l’on avait retenu. J’avais peur que les gens manquent d’idées, c’était mal connaître la capacité créative de mes petits camarades de jeu, ben qu’il faut bien l’admettre, ça a été surtout l’occasion pour les garçons de s’adonner à leur vice préféré : se déguiser en fille.

Le lieu du crime, avé la belle banderole bien cheapos (fait par moi-même, à la bombe),

Les trentenaires du jour … (j’attire votre attention sur mon diadème très élégant sur ma ceinture, toute en tampons, qui m’a pris bien une heure de réalisation),

La Fée Cabossée (l’Héritier aime beaucoup) et Miss Tati 2008 (grandiose),

Ricardo (oui la Poutre Bamako) côté face ….

… et côté pile (oui, je sais, c’est vraiment dégoutant).

La princesse dégoûtée (rapport au crapaud, à sa droite, qui n’a pas subi les transformations attendues)

Le curé et la bonne soeur, tous deux libidineux à souhait,

Une dégoûtante anonyme (et Etre de Lumière à ses heures), en train de se repositionner le paquet tranquillement),

L’Epoux, chic et sobre en toutes circonstances,

L’Héritier qui salue la foule avant son royal coucher (non il a pas de l’eczéma, c’est la Fée Cabossée qui l’a bisouillé de trop près, ou l’Etre de Lumière),

Celle qui suce pour un BN (ze famous one),

Frangine et Frérot, accompagné de ses chiens de garde (qu’on m’apporte un fouet !),

Domina et Dominette, les maîtresses fouetteuses,

Mes hôtes et moi,

Frangine et moi, dé-faites,

Bien entendu, il en manque plein, y’en a des pires (mais j’ai pas les droits de reproduction), et j’en attends encore …

Avant-goût d’une dégoutante

C’est quand je découvre ce genre de photo sur fesse-book que je suis RAVIE de ne donner accès à mon compte et mes amis qu’aux gens qui me connaissent dans la vie personnelle, et non professionnelle. Sinon bonjour l’angoisse …

4 heures du matin, dé-fête, défaite, mais comblée …

De ma tenue de bal, il ne reste que le diadème, inébranlable, si je puis dire …

Bilan dégoutant

60 adultes

8 enfants (les pauvres …)

6 torches

2 barbecues

12 litres de punch

60 ailerons de poulet

120 cannettes de bière

2 litres de pastis

400 glaçons et 5 pains de glace

90 merguez et chipo

5 préposés au barbecue

30° à l’ombre

12 litres de rosé

10 litres de rouge

5 litres de mousse au chocolat

1 kg de dragibus

3 kg de bonbons

3 litres de vodka

2 litres de rhum

2 gâteaux au chocolat

2 tartes aux fraises et framboises

10 bouteilles de vouvray

8 bouteilles de cerdon

1 gode de 26 cm

25 filles en petite robe noire, et plein de détails dégoutants

3 donzelles en cravache

1 prêtre libidineux (et ses photos d’enfants) et 1 nonne défroquée (avec des jolis bas), bravo les frangins à Juju,

1 dégoutante qui suce pour un BN

1 autre pour un CARAMBAR (moins cher !)

3 dégoutantes à gros paquet, en cheveux et en culotte (dont 1 crottée, de culotte)

1 princesse dégoutée avec son crapaud

1 maître sado-maso et ses 3 dominés (bravo à Mehdi, Jambon, Vincent et Tonio)

1 sono intérieure

1 sono extérieure

2 / 3 / 4 DJ au poil

1 feu d’artifesse (avec 2 salves genre éjaculation précoce, mais c’est l’intention qui compte)

1 cul poilu (Ricardo, peut pas s’en empêcher)

1 simulation de coït (Régis et Fabien, pleine forme)

1 dance floor animé jusqu’à 5 h 30

1 renard au fond du jardin (et pas du type avec une grand queue rousse, non, l’autre, qui sent pas très bon)

4 heures de sommeil

1 gramme d’aspirine

… et 2 trentenaires ravies, et gâtées !

La suite en images, dès que j’ai fini de faire le tri …

La CLAQUE

En lisant un article de Baptiste Coulmont je découvre un lien vers le carnet des prénoms les plus donnés en 2007 … par ceusses qui publient un faire-part de naissance dans le Figaro.

La claque.

Le prénom de l’Héritier est en 7ème place.

Finalement, si j’avais su, je me serais rangée à l’avis de l’Epoux, on l’aurait appelé Elvis !! Je m’en remets pas … Le carnet du Figaro.

A part ça, il se confirme que malgré son prénom bourgeois, l’Héritier est bien le fils de sa mère. Depuis quelques jours, au moment où je le change, dès qu’il a la fesse propre, il s’attrape les roubignoles et se les malaxe énergiquement. La classe !

Boys boys boys

Pour ceux (et celles surtout) qui lisent ce blog depuis longtemps, il existe une rubrique, autrefois très alimentée, « dans ma baignoire« , qui recueillait régulièrement des illustrations des plus beaux spécimens mâles de la planète, de ceux que l’on ne laisserait pas dormir dans la baignoire, s’ils se pointaient un jour par hasard à notre porte (on sait jamais, hein).

Hélas, j’ai fini par exploiter pas mal de pistes dans la galaxie des beaux gosses, et rencontre donc maintenant pas mal de difficultés à renouveller le stock, faute de bonnes nouvelles recrues. En cela, la mode de l’androgynie et de la tectonick ne m’aident pas vraiment. Moi ce que je j’aime c’est quand y’a de la masse, de la surface poilue à gogo, et de la testostérone en grande quantité.

Pour autant, si j’ai réservé un paillasson à Ronaldo, je laisserai leur chance à d’autres produits, comme ceux proposés par Frogita, ou Sonia. Je vous laisse faire un tour chez les copines ….

Soupir ….

Où la preuve est faite que le foot c’est vraiment sans intérêt ….

Quand j’apprends que c’est Ronaldo (joueur portugais) qui a été élu joueur le + sexy de l’Euro 2008, je me souviens brusquement pourquoi je préfère tant le rugby.

Il ressemble à rien. Imberbe (alors je sais, ça se discute, le poil comme critère de beauté masculine, mais là, on dirait vraiment qu’il a 14 ans 1/2), le charisme d’un bulot et le sex appeal d’une huître, Ronaldo, c’est le paillasson qui t’attends mon grand !

Ce soir, pas certain que je suivrai le match de la dernière chance France – Italie, dans la mesure où j’ai déjà l’impression d’avoir porté la poisse aux Bleus la semaine dernière, avec cette doudounasse d’anthologie. J’avais hoooonte, mais hooooooonte. Sans compter que point de vue beaugossitude, c’est aussi la MISERE, côté français. Certes, Thuram et Henry sont encore là pour sauver la mise, mais bon, la loose, on peut pas dire que ça rende beau ….