L’heure est grave …

…. j’ai même pas la frite suffisante pour commenter l’épisode 4 de l’Île de la tentation. C’est dire si c’est grave …

(Alors qu’ils nous ont remplacé un couple, les petits saligauds.)

Faut dire, y’a une espèce de MALEDICTION qui me poursuit.

Alors que l’horizon commençait à s’éclaircir gentillement côté boulot, les vacances approchaient ENFIN, voici qu’un nouveau drame domestique nous tombe sur le coin du nez : la famille avec qui on partage la garde de l’Héritier nous prévient AUJOURD’HUI (bordel de couille, le 29 juillet !!!) qu’ils nous lâchent à la rentrée (ont trouvé une crèche, 2 jours par semaine), c’est-à-dire dans un mois …. J’ai donc 1 mois (le mois d’AOUT, le meilleur de l’année) pour trouver ou une famille remplaçante dans un périmètre proche de chez nous, aux mêmes conditions horaires, si je veux garder notre nounou (qui est vraiment quelqu’un de très compétent, attachée aux enfants, et que je n’ai pas envie de perdre). Ou me relancer dans la recherche d’une assistante maternelle.

Autant dire que j’ai LES MEGA BOULES.

J’avoue, j’ai craqué, j’ai traité l’Héritier de sac à emmerdes. C’est très mal. (Mais je suis à peu près certaine qu’il n’a pas compris, l’est pas si précoce que l’on me l’avait dit cet enfant : 10 mois demain, toujours pas une seule dent, ne marche pas, ne comprend pas l’humour dévastateur de son père ni les saillies drôlatiques de sa mère, c’est une vraie déception pour nous …).

Et puis j’ai assaisonné par téléphone la coupable (la maman de l’autre petit) d’une colère froide et culpabilisatrice. Et là par contre c’est la moindre des choses, dans la mesure où elle menace un emploi (on est liés contractuellement avec eux, si elle casse le contrat entre nous, ça casse le contrat de la nounou obligatoirement), elle perturbe l’équilibre de vie de l’Héritier, et accessoiremment elle me nique ma tranquillité d’esprit pour mes vacances.

Bref, si vous connaissez un famille qui a envie de partager une nounou à domicile avec une famille EXTRAORDINAIRE (Sasa, l’Epoux et l’Héritier, en live, matin & soir, c’est pas le bonheur intégral ?), pas trop loin de la place Jean Macé, Lyon 7ème, qu’ils n’hésitent pas à envoyer un chni mail, j’examinerai toute proposition sérieuse.

(A toutes fins utiles, une photo du plus beau sourire de l’Héritier, assez réussi dans la série « c’est pas parce qu’on a pas un seul chicot vaillant qu’il faut pas essayer de tirer le meilleur parti de son potentiel de séduction« .)

(PS : Si en plus vous savez faire des bannières propres, je suce monsieur j’offre l’apéro.)

Ayé ….

J’ai trouvé une cholie photo pour ma bannière, parfaite !

Nan, l’Epoux a refusé de poser, vous vous en doutez bien. Ici c’est un certain Austin Peck, illustre inconnu pour ma part, il semble avoir joué dans des sitcoms anglosaxonnes.

Nan, j’ai pas les droits sur la photos.

Oui, je sais, c’est du travail de chacal, mais c’est le mien !

Viggooooo

Ils sont en train de repasser « History of violence » sur une chaîne du câble.

Viggo Mortensen, il fait TROP BIEN le méchant (et bénéficie d’un joli petit cul ma foi).

Raaaaaaaaah que c’est bon de se rincer l’oeil. De quoi se réconcilier avec les dimanches soirs (ou presque). Ah mais je vois que je ne suis pas la seule obsedée par Viggo ….

"Je veux tout de la vie"

C’est le titre d’un documentaire sur Simone de Beauvoir, qui vient de passer sur la Chaîne Parlementaire. Ca donne envie de relire « Le deuxième sexe« . Et permet de se réaffirmer féministe sans avoir à rougir.

(J’en profite pour recaser cette très belle photo, dont le Nouvel Obs avait fait un usage un peu putassier il y a un an.)

Yvette Roudy

Benoite Groult

Simone Weil

Annie Ernaux

Dominique Desanti

Sylvie Le Bon

Julia Kristeva

Nathalie Heinich

Merci Mesdames de me rappeller à mes fondamentaux en ces jours un peu troublés pour moi ….

Incidemment, j’ai appris (témoignage de Simone Weil, que l’on peut donc juger relativement fiable) qu’il y a quelques années, il y avait un concours d’entrée à Sciences Po Paris, UNIQUEMENT pour les FILLES car il y avait trop de filles qui cherchaient à y entrer … pour se trouver un mari !

(qui a dit là bas au fond que j’ai fait pareil ?)

Mortitude

Je suis morte, naze, au bout du rouleau. Cette semaine a encore été bien crevante (même si avec quelques satisfactions sur le plan professionnel, la Commission Européenne ayant grave kiffé notre petit rapport sur les poissons). Encore une semaine à tirer avant les ouacances, je n’attends que ça.

Bien que j’aie quelques doutes sur le fait que des vacances avec un schtroumpf qui se réveille SYSTEMATIQUEMENT entre 6 h 10 et 7 h 15 du matin soient vraiment de tout repos.

Si vous avez quelques solutions pour faciliter la grasse matinée chez l’enfant de moins d’un an, je suis preneuse (et ne me dites pas le coucher plus tard, ça j’ai déjà essayé bien évidemment).

Sinon, j’ai revisé mon opinion à propos de la Wii Fit, suite à cette vidéo chez Babybear. Si on me fournit en kit le Reese Rideout (Nicholas Ryan), je peux aussi me mettre au hula hoop. Peut être que ça me donnera la super pêche (en tous cas, ça me donnera au moins l’air con …).

L’île de la tentation – 3ème

On se tente l’Île de la tentation ce soir. Même si ce démarrage en 2de partie de soirée, c’est vraiment un appel à jouer à 20.000 lieues sous les draps …. (oui quand on est jeunes parents, en 2ème partie de soirée, on dort, d’ailleurs, au moment où je vous cause – 22 h 21 – l’Epoux n’est plus parmi nous).

Damned, je me rends compte que j’ai du louper la semaine dernière la séance d’exhib de Thomas / Sean / Shawn, la créature de la nuit aux tétons qui pointent. Et visiblement y’en a une qui s’est pas privée de les léchouiller, la saloooope (si les tentatrices touchaient des royalties sur la re-diffusion at nauseam de leurs prouesses, la léchouilleuse – AKA Laurence – se gaverait grave de thunes). Alors Marta va raconter ses peines et soulager sa colère auprès de Tito, qui l’écoute patiemment, en bonne copine. Mais dites donc, il est tout à fait charmant le Tito là ….

Raaaah c’est monsieur Gros Paquet Tito. Au temps pour moi.

Lindsay a des remords, liés au retour de boomerang de la part de son Léo d’amour. Raaaah la la, qu’est ce que l’on est con quand on a 18 ans …. Et Leo regrette aussi, le voici qui se met à chialer toutes les larmes de son corps, ce grand dadais, d’avoir pris sa revanche. Non mais on croit rêver là. Héééé ooooh là, on est sur l’Île de la tentation, pas à l’Amour en danger hein ! (Je découvre via le blog de Lâm que le couple serait en fait un fake ….)

Aaaaah tout de même, un tentateur (Andyyy) en moule bite avec une trompe d’éléphant. Mais pour l’instant Alex reste digne et ne souffle pas dans la trompe. Suis un poil déçue.

Thomas (Shaaaawn) se fait rouler dans la farine avec une interview filmée de Marta, légèrement biaisée par la prod’, par laquelle on pourrait croire que … Il essaye de garder sa dignité en tempérant « si ça lui permet d’arrêter de m’idolâtrer, c’est pas mal« . Je pouffe. Mais je me fais chier quand même. Bonne nuit les cocos ….

In the elevator

Tout le monde a connu une fois dans sa vie un de ces grands moments de solitude, ceux où vous parlez assez fort pour que votre voisin vous entende, lorsque vous vous trouvez dans un lieu confiné ou / et bruyant (salle de réunion, ascenseur, …) et que tout d’un coup, alors que vous êtes en train de dire un truc sans intérêt / gênant / confidentiel, sans que ce soit volontaire, le silence se fait dans la pièce, juste au moment où vous êtes en train d’exprimer la quintessence de ce truc VRAIMENT naze ….

(Une fois ça m’est arrivé alors que je disais juste « Et puis là, cette connasse, avec sa bande de cire, je te jure, elle m’a arraché la moitié de la foune« . La classe mondiale dans une file d’attente pleins d’inconnus RAVIS RAVIS d’apprendre ça.)

Une petite pensée pour mon voisin d’ascenseur, ce monsieur distingué au léger accent british, qui a lâché tout à l’heure, au retour de la pause déjeuner (et donc dans un ascenseur plein comme un oeuf), dans un des ces intervalles inattendus de silence : « Non mais le truc, c’est que l’on pas encore eu l’occasion de faire le bilan de ce que Sarkozy a fait de positif depuis un an. »

(J’ai été vaguement soulagée d’observer une majorité de sourires au mieux narquois, au pire franchement hilares.)

Et une VDM pour le monsieur, une !

Coming out

Lundi matin, pas bien reveillée, j’ai cru à un canulard. Le journaliste à la radio nous annonce que notre Jack national est « rentré de ses vacances à Mykonos pour voter à Versailles » ….

J’ai failli en souffler mes céréales par les narines. Enhaurme.

Enfin visiblement ça en valait la peine, puisque le texte est passé …. à une voix près.

Jack, les socialistes ne lui disent pas merci …

La quiche de la feuille de style CSS

Fidèle lecteur, si tu as passé une tête dans le coin depuis vendredi, tu auras constaté avec effarement je n’en doute pas, quelques errements stylistiques sur ce blog. Et pour cause.

Je fais des essais, comme une grande fille, et y’a pas à dire, je suis une quiche. Impossible de modifier les headers (bannières), bugs divers et variés, dont un particulièrement génant, et systématique, quelque soit le thème que j’installe, modifié à ma sauce ou non : il est impossible de publier des commentaires. Y’en a même qui ont eu la gentille attention de me prévenir …. M’en suis bien rendue compte les enfants, merci.

Donc je continue à tripatouiller, et d’ici quelques temps, je ne désespére pas, je vous présenterai un travail de grande qualité pas trop pourri …