Toutes des cochonnes ?

(Tant qu’à filer la métaphore, puisque l’on traitait déjà ici de Roselyne hier.)

Depuis une quinzaine de jours, je me rends entre midi et deux dans un centre de remise en forme pour m’adonner à une pratique barbare sportive visant à retonifier / muscler / gainer / affiner ma bedaine et mes cuisseaux (c’est un peu les 12 travaux d’Hercule cette affaire, faut pas se mentir). Power Plate que ça s’appelle. Les séances durent 30 minutes, et y’a quatre machines, sur lesquelles s’escriment d’autres gonzesses, suivant les instructions d’un certain Pierre-Olivier, qui supporte stoïquement les gloussements et halètements de celles-ci.

Personnellement, je ne m’inclus pas dans ce lot de pouffes, je reste très digne, et surtout ne me risque pas à dragouiller le coach, qui nous faire prendre des position improbables sur le plateau vibrant (c’est le principe de l’exercice), grâces auxquelles tu ressembles à un monceau de gelly anglaise, bloblotant aux quatre vents.

Y’a tout de même des lieux et des postures qui te mettent un peu plus en valeur.

Surtout, je suis assez surprise par les moeurs hygiéniques de ces dames. En tous cas par l’absence de bonnes moeurs en la matière. A savoir que depuis 15 jours que je fréquente les lieux, à raison de deux séances par semaine, je suis la SEULE me servir de la douche après la séance.

Pourtant, on transpire.

Pourtant, la plupart d’entre elles semblent travailler, et remettent après la séance des tenues de ville, donc ne rentrent probablement pas chez elles pour se doucher.

Pourtant, on est entre gens de bonne famille, rapport au coût relativement élevé de la séance de torture de Power Plate.

Par contre, elles prennent toujours le temps de se remaquiller ….

Les cras cras.

Ca me rappelle mes leçons d’histoire à l’école, quand on nous expliquait que le roi Soleil ne prenait qu’un bain par mois, et que le reste du temps, hop hop un petit coup de gant de toilette par ci par là, et puis surtout du talc et de l’eau de Cologne pour couvrir les odeurs.

Pour quelques règles de base, mesdames, c’est par là.

Non mais sans déc, je m’en remets pas moi de cette histoire. Ca fait 15 jours, je me retenais d’en parler avant d’avoir la certitude que c’était généralisé, mais j’hallucine.

11 réponses sur “Toutes des cochonnes ?”

  1. Fuis Sasa, fuis! Pas les cracra (quoique…), mais le Power Plate! C’est tres tres mauvais!! Deconseille par les gynecos (si, si, probleme de sterilet!) et par les phlebologues!
    J’avoue avoir essaye, mauvaise position au depart, j’ai cru que le cerveau allait me sortir par les orbites!
    Tu veux retrouver la ligne, rien de mieux que de l’aquagym (efficace sur le long terme, relaxant et non traumatisant pour les articulations, notamment s’il y a surpoids) ou des longueurs de piscine!
    Bon faudrait fuir egalement les Mojitos, mais ca c’est une autre histoire 😉

  2. Ben figure toi que je vais au Power Plate avec la bénédiction de mon médecin ostéo et de mon kiné. Les séances sont assez soft, les vibrations maîtrisées, avec coach supervisé par un kiné, franchement beaucoup moins traumatisant que n’importe quelle séance de CAF (cuisses abdos fessiers pour les néophytes).
    Je sais que les avis divergent mais à priori ça convient bien à mon cas. Je n’ai pas de stérilet, et l’aquagym, en cette saison froide, c’est NO WAY.
    Je ferai un petit bilan au bout de mes 18 séances, mais pour l’instant je t’assure c’est vraiment bien ….

  3. Figure-toi que chez les mecs c’est pareil. Enfin, ils ne se remaquillent pas (ou alors discrètement dans les toilettes), mais ils sont effectivement quelques uns à retourner bosser sans prendre une douche après une heure de salle…

  4. Ben moi c’est le truc qui me gêne là dedans. je m’explique : je ne me douche bien que chez moi, où je peux chauffer la salle de bain à fond, sinon dans ces trucs je trouve ça pleins de courants d’airs. Donc il me faudrait y aller le soir, si je travaillais. l’année dernière, j’y allais en milieu de journée, et je ne me douchais pas, je rentrais chez moi (en nage) (et en tenue de sport) et là je me douchais.
    Total je n’y vais pas.

  5. Pis que ça ma bonne dame… dans mon cloub de Power Plate… Y’a même pô de douche!!! Au moins le problème est réglé!!!!
    Cela dit quand je traverse le quartier, après, fier comme Artaban avec mon tshirt trempé de mâle sueur … je me le pète à mort… Du genre, j’fais du sport, et je mouille la chemise!!!! Des phéromones de testostérone pure s’égaillent au vent…
    Et j’ai même mal à des muscles dont je ne soupçonnait même pas l’existence…

  6. çà me rappelle qu’au lycée y avait des gonzesses qui laissaient leurs affaires de sport au bahut pour les retrouver d’une semaine sur l’autre…et j’ai remarqué cela aussi avec les filles qui font du sport à la boite…faut dire que nous les mecs ont adores se foutre à poil pour un oui ou pour un non mdr…

  7. Et pourquoi j’ai pas de collègues féminins comme toi, moi ? histoire d’aller faire mon sport dans une joie juvénile entre 12 et 14h…non parceque les mecs on adorent aussi mater mdr…biz

  8. Quand on pense que les statistiques nosu annoncent que les anglais sont plus sales que les français, faudra m’expliquer comment on peut être pire que des gens qui retournent bosser sans douche après le sport. Gloups

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.