Fly me to zeee moooon

J’ai une devise un principe de vie : râlez, râlez, il en restera toujours quelque chose.

La Reine Mère se plaît à raconter souvent cette anecdote (comme ça ceux qui me connaissent et connaissent ma mère auront la joie de la redécouvrir pour une centième fois). Il paraît que quand j’étais petite fille, je réclamais tout le temps (étonnant non ?) : à manger, des jouets, des sappes, une confiserie, … (souvent à manger en fait). Un jour, agacée, elle finit par me renvoyer dans mes buts, en me disant que c’est pas beau de réclamer tout le temps, que les gens donnent mais qu’il faut les laisser avoir des gestes de générosité, pas leur imposer, gna gna gna. Le lendemain de ce sermon, je suis allée voir la Reine Mère, dépitée, et lui ai confié « tu vois j’ai fait comme tu m’as dit, aujourd’hui, j’ai rien réclamé« . Elle me félicite, tout en me demandant pourquoi j’ai l’air si contrariée. Ce à quoi j’ai répondu. « Ben tu vois, j’ai rien réclamé, mais du coup, J’AI RIEN EU. »

CQFD.

Depuis, je maintiens donc une position permanente de revendication. En toute chose et en tout point. Alors autant dire qu’Air France et moi, rapport aux retards réguliers sur leurs vols, entretenons des rapports tout aussi réguliers, à base de réclamations de ma part, et de plates excuses de la leur.

Je tenais donc à citer ici les efforts du service relations clients de la dite maison, qui ont coup sur coup été bien réactifs et commerciaux.

1. Le lendemain de mon Nice / Lyon qui a eu 1 h 30 de retard, j’ai reçu le mail suivant.

Mademoiselle (sont chou de m’appeller Mademoiselle)

Lors de votre voyage du 15 juin 2009 dernier, votre vol a été retardé.

Nous vous prions de bien vouloir nous excuser des inconvénients qui ont pu en découler. Nous travaillons de manière constante à l’amélioration de notre ponctualité afin d’assurer notre engagement de qualité.

Compte tenu de votre fidélité et afin d’atténuer le souvenir de cet incident nous avons le plaisir de vous offrir très prochainement 2.000 Miles Flying Blue.

En souhaitant que votre prochain voyage sur nos lignes se déroule à votre entière satisfaction, veuillez agréer, Mademoiselle, l’expression de nos respectueuses salutations.

Air France

Relations Clientèle

Atténuer le souvenir de cet incident … Comme c’est joliment dit. Une heure trente à poireauter dans un hall d’aéroport avec zéro news.

2. Lors de mon Paris / Maurice, deux jours après, 7 heures de retard tout de même, je n’ai pas eu l’honneur de recevoir un gentil mail réconfortant. J’ai supposé que c’était parce que le vol était affrété à Mauritius Airlines. Qu’à cela ne tienne, j’ai envoyé une lettre de réclamation. Réclamer, réclamer. Et hop.

Aujourd’hui même, j’ai reçu un joli courrier papier, et zou 5.000 miles.

Comme quoi, il se confirme que depuis toute petite, je suis dans le vrai, qui ne réclame rien, n’a rien …

Bon du coup ma carte Flying Blue, je me la garde encore un peu … Même si pour un Paris / NY aller – retour, il faut 50.000 miles.

4 réponses sur “Fly me to zeee moooon”

  1. Comme quoi la vérité sort belle et bien de la bouche des enfants. Au pire on risque qui à demander ? Qu’on nous dise non… On s’en remettra !

  2. Conclusion de Boris Vian (On n’est pas là pour se faire engueuler) :
    C’qui prouve qu’en protestant quand il est encore temps
    On peut finir par obtenir des ménagements!…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.