A 1’37, y’a mon Lolo.

Vous le savez peut être, Laurent Wauquiez me rend toute chose.

Bien entendu, cette petite canaille s’est vantée sur touitteur de sa participation à ceci.

Le Lipdub des jeunes de l’UMP (toujours étrange d’écrire jeune et UMP dans la même phrase, ça colle pas). Bon alors les Lipdub, c’est déjà has-been depuis quelques temps, mais là, autant dire que l’exercice confine au génie tellement c’est à chier. (Même si mettre le Gilbert au volant d’une bagnole, fallait oser.)

Evidemment, tous les ministres ou presque s’y sont collés, et à 1’37 vous y découvrirez mon Lolo, en pleine action, de toute beauté, assis sur une table, détendu du string, être de lumière avec un espèce de coup de soleil sur le tarin, la classe de rang mondial.

Alors « le pire risque c’est de ne pas en prendre », dit le clip en introduction. Moui. Mais quand même.

8 réponses sur “A 1’37, y’a mon Lolo.”

  1. Oulalala !
    Tu viens de me ruiner ma nuit à venir là !
    Déjà que les lipdub, moi…. bon…
    Mais un lipdub des jeunes de l’UMP (oué moi aussi ça me fait le même effet cette association de mots…) ! Là je frôle l’infarctus ! Et à mon âge je ne suis pas du totu d’accord !

    D’ailleurs, je n’ai pas pu tenir jusqu’au bout : je tiens à survivre quelques années encore

  2. ma sasa politiquement tu m’inquiètes là! que tu aie des vapeurs pour le beau Lolo d’accord ma poulette mais attention, attention, Lolo est dans un parti très très méchant! si si! Ne laisse pas ton entrejambe te faire enjamber la rivière politique du côté obscur du canal!

  3. Est-il possible de prendre le contrepied ? De finkelkrautiser ce buzz ?
    Et si ça plaisait à la « ménagère de -de 50 ans » ? Après tout le grand public écoute de la daube, va voir des comédies musicales de daube… Alors pourquoi un mouvement « populaire » chercherait-il a être branché ? Ah oui j’avais oublié qu’il y avait « jeunes ». T’as raison Sasa, jeunes et UMP ça coince !

  4. « le pire risque c’est de ne pas en prendre » est une citation de Nicolas Sarkozy (esprit de cour oblige!). Le truc qui cloche c’est que c’est une resucée mal habile d’une phrase de Benjamin Franklin : « Do not fear mistakes. You will know failure. Continue to reach out. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.