5 ans de blog – mes lecteurs m’écrivent – Christian

De ceux qui se sont manifestés, et que je ne connais pas IRL (In Real Life, comme disent les djeunes), je crois que pour de vrai c’est Christian le plus vieux lecteur de ce blog.

Il m’a écrit une gentille bafouille (j’en aurais presque rougi dites donc) que je publie ci dessous (par contre, cet empafé s’est débiné pour la photo à oualpé dans la baignoire, une sombre histoire de travaux, j’ai rien compris, à part que visiblement il n’assumait pas sa calvitie naissante et sa brioche Kro).

Et je pense qu’on le retrouvera sans doute demain soir pour commenter la NS ….

« Une baignoire, des ronds dans l’eau »…et un lecteur tout mouillé

Bon, je ne sais pas depuis combien de temps je le lis son satané blog… 4 ans environ, ce qui est sûr c’est que c’est le seul que je lis avec une telle assiduité…pourquoi ? I dont now…on n’explique pas les rencontres, mais c’est vraiment un drôle d’endroit pour une rencontre. D’autant qu’elle et moi (oui car le bloggeur en question est une bloggeuse) nous ne sommes jamais rencontrés et pour cause, le dévoilement n’est que dans un sens, d’elle vers moi….et quand je dis « vers moi », c’est ce qu’elle se plait à me faire croire, car évidemment elle se dévoile à bien d’autres…putain c’est compliqué tout cela.

Mais voilà que pour fêter ses 5 années de flux, ma bloggeuse favorite sollicite ses lecteurs assidus, pour la production d’un texte…moi qui me suis habitué à cette douce passivité de lecteur, tu parles d’une gageure. Et puis écrire sur quoi, d’abord ?  Sur moi ? Ah non merde ! je ne supporte pas cette impudeur qui pousse quiconque qui pense que sa petite vie est tellement intéressante, à la raconter sous prétexte qu’il  peut maintenant facilement blogger, twitter…

Et puis aussi, cette impudeur fait naitre chez moi un malaise. Je lui ai déjà écris d’ailleurs (à ma bloggeuse, on suit ?), car de l’impudeur, elle en fait preuve croyez moi (mais c’est sans doute bien le moins lorsque l’on tient un blog)…ainsi, j’avais été choqué à la vue d’une photo de son fils (oui elle à un héritier) à peine né, car moi, jamais je ne pourrais faire çà…serait-elle inconsciente ? Ne pourrait-elle s’imaginer que quelque part, il existe un psychopathe qui suive ses histoires et note scrupuleusement le moindre de ses faits et gestes ? : « ouhai, elle habite Lyon, elle pose chaque matin le petit chez la nounou, puis se rend à la « Feurme », hum…»….peut lui importe apparemment, elle possède cette dose d’insouciance, doublée d’une impudeur certaine, indispensable à l’exercice…Mais alors comment est elle arrivée à me captiver ?  Sachant qu’en plus,  il m’a fallut surmonter un autre préjugé, pour qu’enfin j’accepte d’aller voir sous la mousse de son bain, je m’explique…

Ma bloggeuse favorite semble au départ faire partie de ces femmes libérées des années 2000, qui n’ont rien à voir avec celles des années Cookie Dingler !! (ah ok, faut avoir + de 40a pour comprendre), soit, the perfect exécutive woman (encore un terme des années 80 il faudrait vraiment en trouver un autre aujourd’hui) qui, après des études brillantes (forcément), gère tout de front : amour, travail, sexe, mari, enfants, coiffeur…et avec une insolente réussite : super job, pleine aux as, bagnole monstrueuse, jacuzzi at home, vacances sous le soleil des iles, no soucy et toujours au top parce qu’elle le vaut bien…bref, celle que je croise chaque matin (alors que je dépose tranquillement ma fille au collège) dans son 4×4, clope au bec, portable coincé entre l’épaule et l’oreille et qui me tend un doigt par la portière en me grillant la priorité ou qui, lorsqu’elle me regarde dans les yeux me fait me demander : « merde j’ai pas oublié mes couilles sur la table de nuit ce matin moi ?»…oui, elle a tout pour ressembler à cela ma bloggeuse favorite…et bien non !!!

Ma trentenaire de bloggeuse (oui c’est une trentenaire) elle, elle n’hésite pas à admettre que parfois, elle a du mal à jongler entre un job passionnant et (très ?) rémunérateur qui l’accapare et une vie de famille (marié, un enfant) passionnante qui l’accapare. Elle n’hésite pas à avouer qu’elle se retrouve bien malgré elle dans des situations grotesques, elle n’hésite pas à pulvériser ses congénères « exécutive woman » et à trouver touchant les mecs qui oublient (parfois) leurs couilles sur la table de nuit…bon elle avoue aussi un faible pour les couillus, poilus…mais surtout, ma trentenaire de bloggeuse raconte tout cela avec une plume (lire « écriture » pour les plus vicieux) à faire pâlir bien des éditorialistes, ses posts (oui ! on dit comme çà sur le net) sont drôles, impertinents, un brin exib., bref, ce sont pour un moi de vrai moment de lecture plaisir.

Sabrina (car c’est comme çà qu’elle se nomme) ou Sasa pour les intimes (j’en suis) c’est le genre à, te faire passer, un article de Elle (épilation ticket de métro ou pass navigo ?) pour une thèse sociologique, un épisode des « Desperate Housewives » pour le 7ème épisode des « scènes de la vie conjugale » de Bergman (oui pour les incultes ce fut une série avant d’être un film…ah tu ne savais même pas que c’était un film !!!), une soirée « nouvelle star » pour une resucée du « grand échiquier » (Jacques Chancel, mais si…tu ne vois pas ?), te faire héler l’épouse qui se trouve dans la cuisine alors que toi tu es devant ton écran d’ordinateur ; « ah ah ah, t’écoutes là ? Attends, j’te lis l’article de Sasa… la bloggeuse…mais si tu sais la Lyonnaise, là…oui voilà… écoute c’est trop drôle… »…Te faire penser que c’est de toi dont elle parle si bien et que oui, tes idées à la con sont partagées par quelques autres dans ce pays et, fin du fin, te faire écrire un post sans même t’en apercevoir…rien que pour çà j’en reprendrais bien pour 5 ans et avec grand plaisir…

Alors bon anniversaire Laloute, bon anniversaire à tous tes lecteurs et on se donne tous rdv à Lyon dans…5 ans ?

Christian

Post préféré : Cry my a river

3 réponses sur “5 ans de blog – mes lecteurs m’écrivent – Christian”

  1. Je pense qu’on peut clairement déclarer Christian, Fan #1 incontesté de Sasa La Loute, tant son texte est touchant et bien écrit.

    Bravo à lui, et aussi un peu à toi pour t’attirer des assidus aussi sympa ;o)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.