Deux femmes

Ayé, la Journée des Droits de la Femme est derrière nous, on peut reprendre une activité médiatique, bloguesque et twitteresque normale, où cette “minorité” opprimée est mise en valeur, pour mieux rappeler sa précarité et son asservissement (parfois volontaire). Je n’ai pas apporté mon obole à cette figure imposée (oui, apporter une obole à une figure, ça paraît compliqué, c’est une licence poétique dirons nous), et pour cause. J’emmerde à peu près la Terre entière avec mes positions féministes 364 jours par an, je peux bien faire relâche un jour par an, histoire de laisser place au bal des faux culs et des biens pensants, qui viennent à se rappeler UN JOUR PAR AN qu’effectivement, la moitié (non velue) de l’humanité vit toujours dans des conditions dégradées et dégradantes par rapport à leur pendant couillu (ah ah, le pendant, couillu, c’est drôle non ?).

Alors pour en finir avec cette mascarade, on retourne lire Benoite Groult, “Ainsi soit elle“, et on s’instruit, merci.

J’ai reçu quelques photos toutes jolies d’un ami qui est passé à la maison avec sa petite famille le WE dernier rencontrer la Dauphine (coucou les Duj’). Il prend toujours de jolis clichés tous simples, c’est d’ailleurs lui qui avait été préposé aux photos de notre mariage, en “doublure” de notre photographe officiel et rémunéré, et à revoir les photos (bientôt 7 ans, bordel), on fait toute la différence entre les photos prises par un pro, donc nickel mais assez impersonnelles, et celles prises par un regard bienveillant.

Merci Louis !

(Oué, en plus il s’appelle Louis, ou presque.)

au sein

mere et fille

emmanuelle

(Fauteuil dessiné par Inga Sempé, Ligne Roset, ressemblant ON SAIT à celui d’Emmanuelle, mais en hachement plus confortable, dans lequel je trône un nombre considérable d’heures par jour – et par nuit – pour satisfaire aux exigences de l’allaitement à la demande, cette grosse arnaque.)

3 réponses sur “Deux femmes”

  1. Pas velue mais chevelue la petite Dauphine ! Les photos sont superbes. Et félicitations pour la naissance, je n’ai jamais commenté j’en profite pour tout caser (et j’adoooore ce que vous faites, aussi).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.