Quelques instants(gram) de ma semaine #1

En 2012, vous ne le saviez pas, mais vous l’avez échappé belle. J’ai pensé fermer mon blog.

Si.

Mais j’en suis incapable (z’avez eu peur ?).

C’est mon 1er bébé virtuel, et je me sentirais trop ingrate de l’abandonner parce que le second, mon compte Twitter, est plus interactif. Si vous voulez une métaphore sexuelle (au hasard), la différence entre le blog et twitter est similaire à celle qui existe entre la masturbation et la partouze. Le blog est une activité assez onaniste. Vous écrivez, pondez votre étron et l’exposez à la terre entière, on vient le commenter, ou pas, mais comme je ne peux passer mon temps à interagir sur tout (et surtout n’importe quoi) dans les commentaires, ça peut vite tourner à vide. Vous vous exhibez, vous êtes regardée, mais finalement, on ne sait ni par qui ni ce que cela inspire. Twitter, s’il a l’inconvénient de la condensation et du temps réel, présente l’avantage de l’interaction permanente. Vous posez une question, 10 personnes répondent dans la foulée, vous faites une blague vaseuse, 15 personnes la reprennent, vous demandez un avis, même ceux à qui vous ne l’avez pas demandé le donnent, vous montrez votre cul 150 personnes le matent dans les 5 minutes.

Bref, ça n’a rien à voir, ce qui m’a résolu à conserver les deux (la bonne excuse). Avec cette dichotomie, je sais qu’ici, mes lecteurs (encore 800 / j, je sais pas trop comment, vu que je publie de moins en moins) ne sont pas nécessairement mes followers (qui sont eux le double ou presque). Alors j’ai réflechi à une manière de partager sur le blog une partie de Twitter, puisque par ailleurs je poste souvent sur Twitter des liens vers mes posts (quand j’en écris un dont je n’ai pas trop honte).

Voilà, tout ça pour annoncer que je vais essaye de publier régulièrement (on va dire à un rythme hebdomadaire) un petit résumé de ma semaine, via les photos que je poste sur Twitter, généralement via Instagram, cette appli iPhone géniale qui permet d’appliquer des filtres qui rendent vos plus vilaines photos presque mignonnes. Je kiffe.

#1 Pour fêter le passage à 2012, on fait une soirée déguisée sur le thème du burlesque avec les copains. Sous le bustier noir que vous voyez là, je portais une paire de nipples délicatement assortie (des coeurs rouges pailletés). Las, je n’ai pas eu l’autorisation conjugale de les tester en public. D’un autre côté, soyons honnêtes, je n’avais pas vraiment eu le temps de m’exercer suffisamment pour une démonstration crédible (comme elle par exemple, impressionnant isn’t it).

L’année 2012 ne sera peut être pas une année à nénés. Pas les miens en tous cas.

(Un mouchoir ?)

sem11

#2 La Dauphine pète la forme. Maîtrisant le quatre pattes, la station debout aidée, et surtout, la position dite du suricate (assise sur les genoux, le museau en l’air, flairant une connerie à faire), elle vide tout ce qui peut l’être. Mon sac à main. La caisse à jouets pour le bain. Son activité favorite restant l’arrachage des yeux de son frère. C’est beau une fratrie soudée …

sem12

#3 J’ai fait les soldes privées (chez Monoprix) pour elle. Je lui ai pris des pantalons. (Parce que j’ai décidé que les robes roses, ça serait uniquement quand elle me demandera. Mes copines me prédisent que cela coïncidera avec l’entrée en maternelle. Société sexiste.)

sem14

#4 Personnellement, j’assume encore ma part féminine avec des collants <3

(Par contre, en conf call, je pose les boots sur le bural, tel Jojo les grosses burnes. On se refait pas.)

sem15

#5 et #6 J’ai eu la fève ! Deux fois. La première fois, je me suis dit que ce crocodile ressemblait quand même pas mal à une biroute.

La 2ème fois, au travail, j’étais justement en train de partager cette réflexion de haute volée, quand j’ai croqué la fève Léon le cornichon. Pile au moment où ma collègue était en train de me recommander, je cite, « d’arrêter de tout ramener au sexe ». C’est pas de ma faute si je ne fais que sucer des fèves douteuse. Merde.

sem17

sem18

#7 Bref, la reine, c’est bien moi. (Parce que je le vaux bien.)

(La Reine a des valises sous les yeux, je sais.)

sem16

Voilà. La semaine prochaine, je serais sous les tropiques. Sûr que je pourrais narguer les uns et les autres avec des photos les pieds dans l’eau.

(Ce qui sera pure cruauté, puisqu’en vrai, je passe 10 h par jour dans des salles de réunions aveugles et trop climatisées. Plaignez moi en fait.)

8 réponses sur “Quelques instants(gram) de ma semaine #1”

  1. Merci de garder ton blog ouvert, première fois qu je publie un commentaire, mais j’aime venir le lire depuis plusieurs années… j’aime bcp ta façon d’écrire et tes coups de gueules, tes avis, chose que je suis incapable de faire !

  2. Cool des photos 😛

    Encore plus cool car je n’ai pas de compte Twitter !

    Contente que tu continues par ici à nous raconter/montrer ce que tu as envie (donc les nipples par exemple, on ne les verra pas, c’est ça ?!).

    C’est quand même délirant tes fèves là 😛 Et puis « Léon le Cornichon » ! C’est quoi cette collection ?!

    C’est mon deuxième commentaire, et d’autres suivront : les photos, ça inspire !

    Meilleurs voeux Sasa !

  3. Wouaouh, tu m’as fait peur, zyva si tu fermes ton blog, le net ne sera plus jamais comme avant… alors ce genre de résolutions, tu te les roules et tu te les fumes, et tu continues à nous pondre tes articles, même si c’est à un rythme moindre, merci d’avance !! Non mais…

    Comment ça j’écris jamais de commentaire, sauf pour couiner ? Ben oui…

    Bises et belle année à toi, Sasa.
    Aude

    (méééé si, Lyon, année 2000…. je sais ça fait 12 ans qu’on s’est pas vues, et alors ?)

  4. je te lis sur les 2 mais je préfère 100 fois plus sur le blog car tu peux y développer ton style
    alors, merci de garder ton blog, pour qu’on puisse jouir de ta verve 😉
    bisous

  5. La première photo est très belle, l’héritière est magnifique et j’avais déjà vu le scollants. Mais… mais… mais… MON DIEU ! EN PLUS D’AVOIR DES ENFANTS WONDER WOMAN A EU LA FEVE !!!

  6. N’arrêtez pas! J’adore vous lire, j’ai toujours le sourire aux lèvres (et en plus c’est toujours intelligent)
    Le coup des fèves m’a vraiment bien fait rire…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.