Quelques instants(gram) de ma semaine #7

Cette semaine, aussi étrange que cela puisse paraître, nous allons la commencer et la finir avec du foot. Si.

Commençons en douceur, avec M. Beckham. Je pensais que M. Posh avait un gros paquet (de lessive, entre les jambes). J’avoue, j’ai été UN POIL déçue, en découvrant sa collection de moule paquet pour le suédois.

Celui de mon mari est mieux pourvu. Amen.

En fait, résumons nous, M. David B. vend des slips, ce qui fondamentalement, n’est pas brillant.

sem71

Par ailleurs, cette semaine ne pas m’a épargnée en matière de déplacements. Ca serait trop beau. J’ai retrouvé mon aéroport de Lyon, St Exupéry. Las, cette fois, au bout de la passerelle, point de tropiques …

sem72

…. un lounge, histoire de boire une binouze, assortie à mon vernis (la classe ultime de l’alcoolique mondaine),

sem73

…. et au bout de l’avion, un paysage de dunes presque lunaire, la Vendée, l’Aiguillon sur Mer, 2 ans après Xintia, encore à panser les plaies.

sem74

Pour la Saint Valentin (que l’on s’obstine à ne pas fêter avec l’Epoux depuis 15 ans), j’ai retrouvé une Valentine merveilleuse entre toutes, Valérie.

Valérie, c’est un ordre, vienzi sur touitteur qu’on rigole !

sem75

Le lendemain, quelle joie, quel avantage, j’étais de retour à l’hôtel juste à temps pour entre le Petit Nicolas dire « ouichhhe, je suis candidat ». Moi je me suis surtout dit, un coup de pied au cul oui.

(Entre temps, j’ai été FILMEE par un client, deux heures de gloire filmique. J’attends avec anxiété et impatience le résultat, peut être que bientôt ma famille va comprendre mon travail quotidien, qui sait.)

sem76

D’ailleurs, en matière de coup de pied au cul, je pense qu’il serait encore plus efficace s’il était distribué avec mes bottes de motard.

(Oui le vendredi, je suis la féminité faite femme.)

sem77

Samedi, nous avons fêté les UN AN de la Dauphine. BORDEL.

Un an, déjà, 4 dents seulement, mais une merveilleuse petite boule d’amour (caractérielle, certes, mais passons, c’est la fille de sa mère). Je la kiffe grave.

Et elle a eu un fort beau gâteau, concocté par sa Picha de poche.

sem78

Pour l’ocasse, on s’est faite une petite after post anniv, avec ma crew, aka mon frère et ma soeur (et le beauf, hors champ). C »était festif, détendu et alcoolisé. On ne change pas une équipe famille qui gagne boit.

Vu à la Passagère !

sem79

Au passage, le frangin m’a fait découvrir ceci :

C’est tout ce que j’aime, de la musique facile, languissante et énoncée dans une langue chaude. Dommage que le Michel ressemble à pas grand chose, il semblerait qu’il en aille du brésilien comme du suédois, ce sont les exemplaires féminins les plus bandants.

Dommage.

Il paraît que cette chanson est très utilisée pour sa chorégraphie basique et singeant le sexe par des joueurs de foot fêtant leurs buts (oui basique et sexe et footballeur, ça va ensemble). Dans la mesure où la chanson dit, à peu près, tu vas voir ce que tu vas prendre si je t’attrape, on comprend que ça plaise à cette profession, bien connue pour son goût de la gaudriole pas très subtile (en tous cas, ils en parlent beaucoup).

La vidéo d’origine est ici (12 millions de vues !), il faut attendre 1;45, et m’est avis que Neymar est PUCEAU (en tous cas il bouge les hanches comme un puceau, ça c’est sur). Bon, certes il est né en 1992 (mon dieu 1992, j’avais presque mon bac, bordel de couille), il est sans doute pas puceau.

(Mais vous m’accorderez qu’il a une coiffoune pathétique ?)

Ensuite, c’est Ronaldo qui a fini par faire le buzz (enfin le buzz, jusque samedi soir entre deux bouteilles de punch, j’en avais JAMAIS entendu causer).

Bref, depuis, la terre entière (et moi depuis samedi) danse au rythme saccadé et vaguement sexuel de Michel. Payez moi un verre (ou plutôt 10) et je vous apprends la choré.

Sinon vous pouvez l’apprendre par vous mêmes les amis, y’en a plein sur Ton Tube. Je goûte particulièrement celle ci, avec le petit gros chauve en leader, et ses copines bonnasses derrière.

Y’a aussi le cours de danse orientale.

Petit crush pour Hakim l’Alsacien en mode zumba.

Et une version putassière pour vous messieurs (le lien est corrigé, merci Marie <3)

C’était le vrac de la semaine #7

Publié par

SABRINA

Lecteur égaré (ou pas), je te souhaite la bienvenue chez Sabrina, blogueuse lyonnaise assidue depuis 10 mars 2005 (oui, tout ça). Ici point d'ambition éditoriale majeure (comment ça, on s'en était rendu compte ?), pas de recherche de monétisation de mes modestes et insignifiants écrits, ou de gloire wharolienne ... Juste un modeste journal de bord, tenue par une honorable mère de famille (oui, parfaitement, honorable), qui apprécie (dans le désordre) les jolis garçons (surtout s'ils pratiquent le rugby), l'auto-dérision, l'Epoux et ses taz, la mauvaise foi féminine (qu'elle pratique assidûment), la télé réalité, et la légèreté en toute chose, autant que faire se peut. Bonne lecture.

5 réflexions au sujet de « Quelques instants(gram) de ma semaine #7 »

  1. uaaaaaaah!!! je n’en peux plus de cette chanson!!! 🙁 🙁
    cela fait depuis août dernier qu’elle passe presque en boucle à la radio (dans ma voiture) même quand je change de station …
    et stupéfaction, quand dimanche dernier un cousin m’envoie une vidéo de ma plus jeune (7ans depuis samedi) en train de chanter à la perfection cette chanson … il manquait que la choré!
    hein!?? mais où as-tu appris ça? …
    à l’école 😀
    ah ben d’accord … 🙁

    et pour la peine, voici la version fado
    http://www.youtube.com/watch?v=Vx7qi0VehIg&sns=fb

  2. La version putassière est très bien. Mais je ne vois pas le rapport avec le foot ? Les danseuses n’ont clairement pas des chaussures à crampons…

  3. Les deux soeurs Bronte sont aussi jolies l’une que l’autre, félicitations aux parents 🙂
    (pas d’avis sur le frangin, désolé)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *