Quelques instants(gram) de ma semaine #9

Petite semaine photographiquement parlant, puisque semaine avec 0% de déplacement à l’intérieur. Ca repose (un peu) mais pas tant que ça (du coup on se trouve plein d’urgences domestiques à traiter).

Et la vérité c’est que toute la semaine au bureau … j’m’ennuie.

Mais bon, comme ça, j’ai bien profité de mes beautés à coiffer.

La beauté de droite est particulièrement mal peignée, je sais. Mais il a deux épis sur la tête, en conséquence de quoi il faut qu’il aie ou les cheveux très courts (j’aime pas bien, on dirait un repris de justice), ou les cheveux longs (j’adore, surtout avec des nouclettes). Entre les deux, c’est juste ….. hirsute.

sem94

Toujours est il que ces désagréments capillaires n’empêchent en aucune sorte mon FILS d’être courtisé par TROIS gonzesses de sa classe (un vrai lover je vous dis). L’une d’entre elles lui a même remis l’oeuvre picturale ci dessous. Avec DEUX coeurs, dont l’un entre lui (à droite) et elle (à gauche). Certes c’est à hauteur teneur en choutitude, comme dirait tata Kika. Mais c’est MON bébé, espèce de petite gourgandine.

sem95

(En tous cas elle dessine très bien à 4 ans je trouve cette demoiselle. Et elle est bien courageuse de déclarer ainsi sa flamme. A contrario, l’Héritier, lui, m’a dessiné un assez abstrait et fort sympathique CIMETIÈRE cette semaine. Avec les fleurs sur les pierres tombales oui oui. Merci mon chéri.)

Pour rester dans la thématique capillaire, je me suis essayée à coiffer la frangine du lover, avec un bandeau élastique assorti d’un noeud ROSE. Le résultat est lui aussi fortement choupi. Je ne vous cache pas que je me navre un peu moi même à m’extasier devant de telles pratiques sexuées sur cette enfant d’un an tout juste, mais il faut bien que je lui fasse porter les cadeaux qu’on lui offre, hein.

(Dieu qu’elle est CHOU.)

(Cette « installation » a bien tenu 10 / 15 minutes.)

sem97

(L’avantage d’Instagram c’est que tu ne montres que les chouettes trucs. Étrangement, je n’ai pas de photo de la gastro éclair de l’Héritier, dans la nuit de vendredi à samedi, ni de ses répercussions sur moi le lendemain. La vie est bien faite.)

De mon côté, j’ai profité du grand redoux de fin de semaine pour faire tomber les collants, et sortir dans les rues ensoleillées de Lyon les jambons à l’air. Autant vous dire que l’effet « montée de sève » a été immédiat, ça sifflait dans les estafettes, sur le chemin de la piscine ….

(Bon, je me vante un peu, c’était une seule estafette, mais le mec m’a quand même sifflé depuis son véhicule, et face à mon indifférence, a fait faire demi tour à son engin, pour venir se garer en double file et m’inviter à « boire un café ». Ce à quoi j’ai pu répondre sans mentir « désolée mais j’ai piscine ».)

sem92

Samedi soir on aussi fêté le redoux avec un coup de Schrubb, spécialité martiniquaise à base de rhum avec des écorces d’orange. Ca titre à 20°, c’est tout doux, tout traître, tu passes une SUPER nuit ensuite (surtout si dans l’intervalle, tu as terminé l’incubation de la gastro de ton gamin.)

sem93

Sinon, pas d’autres grandes découvertes cette semaine. Lors de ma tournée au supermarché, j’ai toutefois été assez esbaudie de découvrir que le slogan « Bravo le veau » existait pour de vrai. Je croyais que c’était un joke qui circulait sur twitter …

sem91

Et last but not least, on a laissé le court mois de février pour entrer en mars, ce qui nous permet de dire BONJOUR à David et sa grosse lance.

BONJOUUUUUUUR DAVID (et bonne semaine à vous)

sem96

PS : z’avez vu ce changement MAJEUR sur le blog, la nouvelle bannière ? Chouettos hein. C’est toujours le travail d’Hélène Douchet.

4 réponses sur “Quelques instants(gram) de ma semaine #9”

  1. Très bon le coup du dessin du cimetière !! Gros fou rire en lisant ça :-)))

  2. 0% de déplacement à l’intérieur ? Ca veut dire que tu n’as pas bougé de ton lit de toute la semaine ? 🙂

  3. au risque de me répéter : je peux avoir une LUTAIN de foto de la nièce avec son tartine et chocolat à 130 balles ???!!!!!!

  4. J’ai le même tapis Ikea à rayures. Est-ce qu’il est imprégné de la même poudre blanche que le mien? Plus j’aspire, plus yen n’a!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.