Voilà, c’est fini …

…. les vacances.

Pfui, j’ai l’impression d’avoir à peine battu des cils (que j’ai longs pourtant), et l’été est déjà envolé, le vilain.

De ces trois semaines si vite passées, il me reste les souvenirs :

:: de la canicule sarde (à 40°)

… et de la canicule bretonne (à 25° ah ah)

:: de la peau salée de mes enfants contre la mienne

… et des livres que j’ai pu lire … quand les dits enfants n’étaient pas auprès de moi

:: des mojitos sardes

… et des bières bretonnes

Pour ceux qui peuvent le faire, je recommande vivement le combo vacances sans PUIS avec enfants. Un petit éloignement (2 semaines chez les accueillants et heureux grands-parents) permet de recharger les batteries suite à la fin d’année, et de mieux profiter ensuite de leur exigeante présence à vos côtés H 24. (Le pendant de ce que j’essaie d’appliquer au fil de l’année avec mon 4/5ème le vendredi, un petit peu de temps à soi pour en consacrer mieux ensuite aux siens.)

Par contre, à éviter, le dimanche soir, veille de retour au boulot, la soirée à Rock en Seine arrosée de 2 litres (ou 1,5 litre, j’ai perdu le fil) de bière. Sur le coup tu hurles à pleins poumons du Green Day (le chanteur est toujours aussi …. mouillant, avec ses yeux soulignés de noir et ses tatouages de rebelle sur les bras), tu crois tes 16 ans revenus, tu es jeune et libre … Autant te dire que le lendemain, dans le TGV de 6h27 et au boulot à 8h45, tes 34 ans se rappellent DOULOUREUSEMENT à toi, et tu maudis ton arrogance et ta vieillerie déjà bien avancée.

A la feurme, les affaires reprennent déjà (hélas) tambour battant, tout le monde est rentré ou presque, on se compare les bronzages (perso je les bats tous, je suis tellement bronzée que mes poils de bras, noirs à l’état naturel, sont blonds blancs, nanananère), et on se raconte en soupirant d’aise les vacances autour d’un café.

Sous (et sur) le bureau je garde les pieds nus, talons délaissés de côté, après 3 semaines de tongs et nus-pieds, mes orteils supportent mal la contrainte professionnelle des escarpins ….

Bonne rentrée à tous les affreux <3

Interruption estivale des programmes

Camarades lecteurs, voici venu le temps des congés payés ET mérités.

L’appartement est nettoyé, les factures payées, les enfants expédiés, le bureau rangé, les affaires courantes évacuées.

Désormais, calme et volupté, mojitos et sable chaud en bord de mer.

(Oui, j’y crois, à Belle Ile il peut faire + de 20°.)

(Mais là, demain, c’est d’abord la Sardaigne. Pas folle la guêpe.)

3 semaines. Aléluia.

J’espère que les prochaines photos de jambes auront un cadre bien plus …. marin. Vous les verrez défiler en haut à droite, et pour ceux qui sont en manque, je passerai beaucoup trop de temps une tête de temps en temps sur Twitter.

Prenez soin de vous, soyez sages, soyez fous.

PS : j’empile la connasse qui m’a sorti  « Koaaa tu laisses tes enfants 10 jours pour prendre des vacances avec des potes ? Tout de même, un petit bout de 18 mois … Ca va pas être trop dur pour elle ? » Va fan culo culpabilisator !

(mauvaise mère un jour, mauvaise mère toujours)