A vécu !

J’avais dit que je bloguerais un peu plus cette semaine. Ahem.

Faute d’une note roborative sur les malheurs de l’UMP (je m’en cogne) ou de réponse cinglante et brillante à Carla Bruni sur le féminisme (je commence à en avoir plein le soutif de devoir justifier de la raison d’être du féminisme), je voulais vous faire partager cette petite nécro, qui m’a beaucoup émue (je suis une fille émotive). J’espère qu’elle a été rédigée par le mort lui-même, sinon c’est gonflé et moins rigolo (ou alors fait par des proches qui le connaissaient bien).

(Note pour plus tard, penser à rédiger sa nécro, son épitaphe et son testament, maintenant que j’ai presque 35 ans et du cholestérol, histoire qu’on rigole aussi quand je casserais ma pipe).

Se dire que l’on a vécu, c’est une belle et modeste chose somme toute, mais qui doit prendre toute sa mesure quand on a traversé (et survécu) à  l’expérience des camps de la mort. Moi aussi, basiquement et tout aussi modestement, j’aimerais pouvoir vivre (très) vieille, riche d’une vie pleine (notamment de jeunes éphèbes qui me masseront mon corps perclus de douleurs), et ayant traversé la tête haute grandes épreuves et petits malheurs d’une vie.

Bonne route Joseph <3

Quelques instants(gram) de ma semaine #39

Petite semaine tranquille, avec deux journées parisiennes bien remplies, de bien beaux collants (comme d’habitude j’ai envie de dire), un pestacle rigolo, un anniversaire et deux (toujours) beaux enfants …

PhotoInformation

 

PhotoInformation

 

PhotoInformation

 

PhotoInformation

 

PhotoInformation

 

PhotoInformation

(Ui, je sais, semaine minimaliste en termes de commentaires de ma part, mais qui sait, cette semaine je réussirais peut être à écrire un ARTICLE entier ! Fête !)

Bonne semaine les affreux !

Quelques instants(gram) de ma semaine #38

Attendre le jeudi pour le récap de la semaine précédente, hum, ça s’arrange pas par ici hein ….

Semaine SANS DEPLACEMENT PRO (youhou / en fait j’aurais du être à Fort de France, mais ça a été reporté, tout s’explique), mais avec un petit WE dans le chnord.

J’ai revu « Tournée » d’un oeil nouveau (puisqu’entre temps, je les ai vues sur scène / IRL), c’était chouette. Ces filles du burlesque me fascinent. Elles sont arrogantes, radieuses, fragiles, pénibles, brillantes, elles sont très femmes, j’adore.

PhotoInformation

Petit trip régressif : achat de soucoupes volantes.

(Je m’auto interdis l’accès au Monoprix, j’en ressors toujours avec des choses dont je n’avais à la base AUCUN besoin.)

PhotoInformation

Séance connasses.

Séance daubing et grosses marades <3

(Lacrima Christi, deux camps. Celles qui ont aimé, celles qui ont trouvé que ça piquait.)

(Les deux camps ont tout bu. La solidarité par l’alcoolisme.)

PhotoInformation

WE dans le Chnord, pour un camarade fêtant ses 40 ans (bonjour le coup de bambou).

J’ai goutté un welsh. Du gras / de la bière /du cheddar / du gras.

J’ai adoré évidemment.

PhotoInformation

Accessoirement c’était la bonne occase pour croiser / deviser / boire / danser / dauber avec de vieux camarades, dont PadrePio, que j’ai eu la joie et l’alégresse de retrouver sur touitteur <3 (bisou mon twittos)

PhotoInformation

Enfin, on rigole, mais le lendemain, c’était carrément moins brillant, les pré quarantenaires ….

PhotoInformation

Heureusement, j’ai pu lire l’Equipe au coin du feu, c’était cool …

PhotoInformation

Bonne semaine les affreux <3

Quelques instants(gram) de ma semaine #37

Novembre est là, mais on se plaint pas.

Déjà parce que Monsieur Novembre est charmant ….

BONJOUR M’SSIEUR NOVEMBRE !

(Petit rappel > ma camarade de bureau et moi attendons toujours les successeurs pour 2013 aux pompiers de NYC …. avis aux (a)mateurs.)

PhotoInformation

Et que bon, novembre ou pas, on a encore le droit à de belles tranches d’arc en ciel sur Lyon.

PhotoInformation

Dans les déplacements de la semaine, Alès,

Ses sièges en peau de Casimir (copyright Padre Pio) …..

PhotoInformation

Ses commerces de proximité …

PhotoInformation

Autres latitudes en fin de semaine, la Normandie. Un petit gros coup dans l’aile de mon empreinte carbone pour aller à Caen (dans un de ces satanés petits coucous).

PhotoInformation

A la tribune bas-normande, pour causer fonds européens, toute la matinée, des messieurs, des vieux messieurs, et moi et moi et moi (et Corinne Lepage).

PhotoInformation

(Moi en robe et bottines, évidemment.)

PhotoInformation

Côté merveilles, tout va bien.

Ma dessinatrice nous honore de créations fort inventives, et à peu près indéchiffrables,

PhotoInformation

Mon clown, dont je ne résiste pas au plaisir de vous partager sa 1ère blague de Toto, qu’il était très fier de me raconter.

« C’est Toto, il est à l’école, il fait une addition, 2 + 2 = 10. Et son copain lui dit : oh la vache ! »

Oui c’est tout.

Sinon, il m’a aussi fait part de quelques discussions métaphysiques avec ses potes à propos de Dieu. C’est étonnant, ça m’a moins fait rire. C’est bien la peine de les envoyer à l’école de la République si c’est pour se faire bourrer le mou par les potes sur la religion (et il n’a que 5 ans). C’est ainsi que j’ai appris « qu’on reconnait un croyant parce qu’il a le bout de la peau du zizi coupée » et que « la maison de Dieu est dans le ventre de maman, là où se font les bébés« … Voilà voilà 😉

(Si je chope les parents, j’en fais du petit bois.)

PhotoInformation

Au rayon (désormais bien achalandé) des échecs de mon éducation laïque ET féministe, veuillez trouver ci dessous le choix du cadeau de la Dauphine dans le cadre de la pêche aux canards, à la Vogue de la Croix-Rousse.

Un kit d’infirmière rose, made in China. 

Fouettez moi avec le stéthoscope en plastique rose.

PhotoInformation

Et last but not least, Lyon depuis la colline de la Croix-Rousse <3

(Dont le dit tunnel, qui relie la presqu’île au reste de Lyon est fermé pour les 9 prochains mois, l’enfer urbain se précise …..)

PhotoInformation

Bonne semaine les vilains et les vilaines !

Quelques instants(gram) de ma semaine #36

Semaine en vadrouille pro, et perso.

A titre pro, Narbonne, beau port de pêche ma foi.

C’est ainsi que je visite souvent les villes où je passe, quand j’y séjourne au moins une nuitée : de nuit, ou entre chien et loup, boutiques fermées et rues désertes. Pire, quand je fais l’aller retour dans la journée,  ma connaissance se limite donc à la Gare TGV, et les lieux de réunion, tous anonymes et interchangeables.

PhotoInformation

Cette fois ci, les réunions se déroulent dans le cinéma de la ville. La salle était pleine, et grâce à la configuration en amphi, depuis la scène je voyais TRES BIEN ceux et celles qui DORMAIENT pendant ma présentation.

Ca fait toujours plaisir de se sentir écoutée …. (qui a dit que mes sujets d’intervention sont chiants ?)

PhotoInformation

 Après, on a fait le pont du 1er novembre avec les enfants, et on les a emmenés en Alsace, terre de naissance de leur père, et d’adolescence de leur mère.

Je vous cache pas qu’en arrivant devant mon ancien lycée des Pontonniers, à Strasbourg, le coup de bambou (et de vieux) a été violent quand j’ai réalisé et énoncé que j’y étais rentrée …. il y a 20 ans. Je m’en souviens encore parfaitement, de cette rentrée en 2de en septembre 1992. J’ai l’impression que c’était hier (c’est donc cela, vieillir ….)

PhotoInformation

 (Il est beau non ?)

Bien entendu, j’ai sacrifié aux us et coutumes locales, ce que mon estomac a moyennement goûté. Entre l’acidité des boissons et le gras des plats, la fatigue accumulée des jours précédents, j’ai choppé une bonne gastro des bois, c’était SUPER. Au moins, j’ai profité 4 jours de l’Alsace sans prendre 1 gramme.

PhotoInformation

 La Petit France, à Strasbourg.

PhotoInformation

 La maison Kammertzel, face à la Cathédrale Notre Dame de Strasbourg.

PhotoInformation

 LA Cathédrale, magnifique.

PhotoInformation

 Deux enfants tout aussi magnifiques dans leur genre, place Kléber toujours à Strasbourg.

PhotoInformation

 La visite à la Montagne des Singes, sur la Route des Vins, gros gros succès auprès des enfants.

PhotoInformation

 Après le retour au lycée, grosse madeleine de Proust dans un winstub > la carafe d’eau de ma grand-mère !

PhotoInformation

 Le château du Haut Koeninsbourg, très chouette aussi avec des enfants (qui marchent).

PhotoInformation

 Petite pause pique nique sur la Route des Vins. Grand bleu dans le ciel, vignes rousses, et petits villages de carte postale.

PhotoInformation

 Notre hôtel sur la Route des Vins, très chouette accueil dans un hôtel entièrement refait.

PhotoInformation

 On a fait aussi Colmar, Mulhouse et plein de petits arrêts le long de la Route des Vins. Entre les enfants et ma gastro ce n’était pas la configuration rêvée pour faire des caves, mais si vous en avez l’occasion, il y a de quoi se régaler.

Bonne semaine les affreux 🙂