Quelques instants(gram) de ma semaine #43

Petite semaine pré Noelesque, tranquille …

Lundi soir je retrouve Tigrou et la grenouille les enfants en pleine forme.

(C’est alors que j’ai la conscience aiguë que c’est sans doute la dernière année que la Dauphine accepte de porter un déguisement qui ne soit pas rose / mauve / à paillettes / avec des coeurs, ne rayez aucune mention.)

PhotoInformation

Mardi, repas entre anciens (et vieilles guimbardes toujours en activité) de la feurme, réunis chez Tonton Kiki à la Bouteillerie (courrez y, rue de la Martinière, dans le 1er, il vous léchera l’oreille si vous venez de ma part).

Il y des gens avec qui c’est évident, simple et rigolard, de longue date, et ça fait du bien <3

(Et le bon vin rouge, ça ne tire pas les cheveux le lendemain, point barre.)

PhotoInformation

 

PhotoInformation

 

PhotoInformation

Mercredi j’ai inauguré les collants fantaisie de la « gambettes box« . Rien de révolutionnaire, mais de la bonne came à prix correct, chaque mois une paire noire / une paire fantaisie, c’était le 1er essai. Pas d’engagement, on arrête quand on veut, pour l’instant je poursuis, je suis une grosse consommatrice de collants.

PhotoInformation

Vendredi, repas de fin d’année entre collègues. Saucisson pistaché et Beaujolais aux Halles Bocuse, on est pas gônes lyonnais par hasard.

PhotoInformation

Samedi, départ en congés, avec la traditionnelle halte au M-jaune, qui ravit les grands et les petits. Ca change du saucisson pistaché ….

PhotoInformation

Bonnes fêtes de fin année, encore une fois, les vilaines et les vilains !

Très bon Noël à toutes et à tous <3

L’année dernière, je m’étais fendue d’une petite note en forme de bilan à vocation expiatoire, après avoir connu il est vrai une fin d’année 2011 un peu hardcore.

(Pour ceusses qui s’inquiètent, et demandent, ma main vie toujours une vie autonome, pas vraiment orthodoxe mais bon, la vie a ses mystères ….)

Cette année, on va revenir à des traditions plus guillerettes (je laisse le bilan pour plus tard …), le Père Noël sexy va vous souhaiter de très bonnes agapes de fin d’année !

Grosse injustice sexiiiiiste dans Gougueule, il y a environ 1 Père Noël érecticle pour 10 Mère Noël les nibs à l’air.

Alors quand tu cherches, voici ce que tu trouves à « Père Noël sexy ».

Ouatezefoke j’ai envie de te dire …

D’un autre côté tu distribues les cadeaux comme ça, y’a moyen de réchauffer le climat dans le salon.

Ou faire peur aux enfants pour peu que tu aies la raie du cul velue ….

JOYEUX  NOEL LES VILAINS !

Quelques instants(gram) de ma semaine #42

Les instants(gram) ont failli tourner court, suite aux changements des CGU d’Instagram, qui a finalement reculé face à la bronca des utilisateurs. La fin du monde, c’est donc finalement pas pour tout de suite, le monde va continuer à subir les photos de ma progéniture et de mes jambes #oué

Alors c’est parti pour une semaine 90% martiniquaise et 10% n’importe quoi (les 30 ans – déjà bordel – de ma frangine bien aimée).

Le lundi, c’est mini coucou pour ralier Paris. Je vous raconte pas comment je commence déjà à serrer les fesses.

PhotoInformation

L’arrivée sur la Martinique et Fort-de-France est souvent assez époustouflante.

Enfin, consolez vous, sur 4 jours sur place, il a plu non stop pendant 2 jours, et je ne suis pas allée à la plage une seule fois.

Plaignez moi.

PhotoInformation

Pour changer cette fois, nous avions réservé dans une chambre d’hôtes sur les hauteurs de Fort-de-France, les Engoulevents, que je vous recommande vivement si vous en avez marre des hôtels sans charme ou blindés de touristes (la VRP en goguette est souvent assez haineuse à  l’égard de ceux qui sont en vacances pendant qu’elle trime). Seul inconvénient, y’a pas la mer à proximité. Par contre la dame est charmante, et vous sert des petits déjeuners délicieux, avec des fruits frais.

PhotoInformation

Ce qui est rigolo sous les tropiques francophones, c’est de trouver des sapins de Noel enneigés dans les vérandas, ou des palmiers enguirlandés / enluminés de partout.

Ce qui est chouette aussi, c’est de porte des nus-pieds et une robe en soie le 12 / 12 / 12.

PhotoInformation

Ci dessous donc, un exemple de  la déco de Noel chez mon client.

La sobriété antillaise <3

PhotoInformation

Le soir venu, j’a fait découvrir à ma collègue tous les restaurants que je connaissais à Fort-de-France. Y’a pas à dire, c’est tout de même plus sympa à deux que seul. Elle était très Lorraine, je reste très Ti Punch …

PhotoInformation

Bon je disais donc qu’il a beaucoup plu, mais par contre, quand le soleil est revenu, on était bien Tintin.

PhotoInformation

Samedi soir, sans transition ou presque, j’ai enchaîné sur les 30 ans de la frangine, qui avait choisi comme thématique « l’idole de vos 15 ans ». Après consultation de Twitter, hésitation entre Elmer Food Beat (trop peu de tissu) et Mylène Farmer (trop peu de tissu aussi), j’ai choisi ….. Kurt Cobain.

D’accord, je sais, j’étais pas crédible. Mais au moins, en Converses, chemise à carreaux et jean déchiré, j’étais confort.

PhotoInformation

La frangine avait choisi d’être Mme Bundy. Juste un honteux prétexte pour montrer une fois plus à la Terre entière que dans la famille, c’est elle qui a pris tous les nichons (à part équivalente avec la Reine Mère of course).

PhotoInformation

Le frangin avait choisi André Agassi, très crédible aussi 😀

PhotoInformation

Le beau frère et la belle soeur avaient choisi Zorro et Brit-Brit <3

PhotoInformation

Sucia, qui porte définitivement bien son prénom, faisait des choses assez dégoûtantes ma foi.

PhotoInformation

Bref, Malika & Jessica ont eu 30 ans, bravo à toutes les deux <3

PhotoInformation

Des bises les vilaines et les vilains !

Quelques instants(gram) de ma semaine #41

Bienvenue en décembre !

Et voici le dernier pinpon nouilleyorkais de l’année 2012. Doit avoir froid aux pecs monsieur décembre …

PhotoInformation

Petite semaine de déplacement, avec un aller retour parisien. Croisé la dream team, la mi-fa, en grande forme.

PhotoInformation

Cette fois, dans le TGV, j’ai tout de même réussi à assortir les collants aux sièges, j’étais assez fière.

PhotoInformation

Clic clac Kodak, j’enrichis la collection spéciale mère indigne, celle qui te permettra dans quelques années d’humilier ton fils ingrat devant ses petites amies. « Regarde Priscilla comme MON petit chéri était CHOU à 5 ans. Oui là il fait caca à l’école, très fier avec sa coupe de cheveux de Playmobil. »

Hihihi.

(Oui je sais, c’est un peu de ma faute s’il a cette coupe de cheveux désastreuse. Mais attendez la fin de la semaine, un ultime rebondissement capillaire va se produire. »

PhotoInformation

Vendredi, deuxième déplacement éclair (enfin éclair, faut le dire vite, 4h de bagnole dans la journée), au Puy en Velay, sous la neige. Heureusement qu’à ce moment là je savais que 48h plus tard je m’envolais pour la Martinique.

PhotoInformation

Samedi matin, les fossoyeurs de ma grasse mat’, contents d’eux. Les petits saligauds.

(Je me félicite de ces photos honteuses collectées et exposées plus haut.)

(Je kiffe particulièrement cette photo, qui illustre bien la complicité grandissante entre ces deux garnements. La fratrie bordel, c’est tellement chouette.)

PhotoInformation

Et voilà ! la correction capillaire attendue.

Appelez moi Jean-Eudes.

PhotoInformation

Samedi soir, élection de Miss France.

Perso, je crains rien, ma couronne, je la détiens depuis lurette, et personne d’autre ne la brigue 😉

PhotoInformation

Dimanche, tournée de la Fête des Lumières avec les nains et dans le froid. Mais cela en valait la peine. Belle édition ma foi.

PhotoInformation

PhotoInformation

PhotoInformation

PhotoInformation

PhotoInformation

PhotoInformation

Elle est pas belle notre bonne ville de Lyon ?

Bonne semaine les vilains !

Quelques instants(gram) de ma semaine #40

Waaaaaw ! 40 semaines, c’est bon ça !

Mes collants rayés fétiches, histoire de bien commencer la semaine …

PhotoInformation

Je vous présente mon bureau, que je partage avec 2 autres cothurnes. Tout est vitré, les murs, les fenêtres évidemment. Quand mon esprit divague, je me tourne vers cette vitre au dessus du quartier des Brotteaux et du Parc de la Tête d’Or, et je regarde vivre les gens dans la rue, au format petites fourmis industrieuses.

PhotoInformation

Grâce à la blogueuse québécoise Mélodie Nelson, j’ai découvert qu’à Lyon avait ouvert une friterie servant de la poutine, cette merveilleuse spécialité québécoise à base de frites, sauce à la viande et fromage (c’est bon pour mon cholestérol oui). En bref, je l’ai découvert à 11h, à 12h45 j’y étais, pour en dévorer une maxi portion.

(Arrosée d’une Chouffe, formidable bière.)

C’est donc « Frite alors ! », rue Terme derrière les Terreaux, et c’est une bonne adresse.

PhotoInformation

(Et pour le dessert, ils font des cafés gourmands à 3€ avec des petits gâteaux à l’érable.)

PhotoInformation

A la maison, les enfants sont dans leur phase FLANS. Ils ne veulent plus que cela. C’est sympa, mais moi à chaque fois que je les vois bouffer leur flan, j’ai envie de faire CA.

Heureusement, ils ont de la chance, je n’aime pas trop le flan.

PhotoInformation

Vendredi, après la piscine (cette contextualisation est sans autre intérêt que de me vanter d’avoir repris un semblant d’activité sportive), j’ai déjeuné avec un jeune chef d’entreprise dynamique. A tout hasard, il est a la recherche d’un appartement (dans le 7ème) à acheter pour développer son activité au calme (avis aux lyonnais).

(En fait, j’ai très très peur qu’il installe tout son bronx à la maison.)

(Mais chut.)

PhotoInformation

J’ai eu le droit le soir même à mes premières huîtres de la saison : grasses et iodées à souhait <3

PhotoInformation

Pour finir cette semaine dans la délicatesse et la douceur de l’enfance, voici ma progéniture au petit matin (7h30 le samedi et le dimanche, c’est trop de bonheur), dans ses oeuvres favorites : bouquiner sur le pot. S’agissant de la petite, c’est du chiqué, elle reste des heures posée  sur le trône à lire, mais ne fait pas même pipi dans le satané pot.

PhotoInformation

Bonne semaine les vilains ;p