Quelques instants(gram) de ma semaine #67 et #68

Deux semaines pour le prix d’une !

Petit passage parisien avec le soleil (et pas que dans les halls d’hôtel), ça fait plaisir …

PhotoInformation

 … mais comme y’a plus de saison ma bonne dame, l’Héritier a tout de même commencé à faire sa liste au Père Noël !

(On est jamais trop prudents, des fois qu’il neige en août.)

PhotoInformation

Car oui l’Héritier à deux passions dans sa vie, sa mère et les LEGOS.

PhotoInformation

Moi ce que j’aime, c’est lire, mais c’est une passion contrariée. Entendre, dès que j’essaie de lire, je m’endors.

#faites des gosses

PhotoInformation

D’ailleurs, les nuits et les siestes, elles se finissent parfois avec un petit envahisseur. On maugrée, on proteste, mais c’est la façade, en fait, ces restes d’animalité, l’enfant lové contre soi, dans le creux de son cou, c’est juste merveilleux.

(Jusqu’à ce que tu aies envie de pisser.)

(Sasa, casseuse de mythes.)

PhotoInformation

Le WE, on s’est débarrassé temporairement des envahisseurs de moins de 15 ans, pour fêter l’accès à la 40taine de l’une d’entre nous.

(BRAVO VANESSA MA VIEILLE PEAU)

A Combloux la température était fraîche,

PhotoInformation

 mais j’ai quand même fait péter ma robe Kim Kardashian.

(J’ai eu froid, un peu.)

PhotoInformation

Heureusement, 13 coupes de champagne et 3 mojitos plus tard, j’étais BIEN réchauffée !

#teamalcooliques

PhotoInformation

 Ce qui ne m’a pas empêché de reprendre le chemin des Antilles Françaises dès le lundi.

(Joie dans mon coeur.)

PhotoInformation

Enfin, retrouver + de 30°, c’est assez plaisant après les 18° de la Savoie.

Par contre je vous épargne les effets ravageurs du combo jetlag + choc thermique …

(en gros = grosse fatigue + peau dégueulasse).

PhotoInformation

 J’étais là bas cette fois pour animer un gros séminaire. Le client a trouvé un chouette lieu au-dessus de Fort-de-France, l’Habitation Belfort. Je vous la recommande pour vos mariages et baptêmes. Travailler avec vue sur les champs de bananes, en tous cas, cépamal.

(Et non pas travailler avec des bananes, évidemment.)

PhotoInformation

Une yole dans l’herbe.

PhotoInformation

A peine le temps d’arriver que j’étais déjà repartie, Fort-de-France / Paris / Lyon, pour gagner quelques heures après (et sans ma valise, lost in correspondance) la bonne ville de Lisbonne (mais ça, j’en ferais une petite note à part).

PhotoInformationBonne semaine les affreux et les vilaines !

 

Une réponse sur “Quelques instants(gram) de ma semaine #67 et #68”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.