Quelques instants(gram) de ma semaine #71 et #72

Ca file ça file !

En semaine #71, un peu de shoes therapy pour faire passer une petite grosse déception pro.

Une paire.

PhotoInformation

 Et une 2ème paire, pour la route (hihihi).

(Les 2 chez André, pour celles intéressées.)

PhotoInformation

 J’ai évidemment sacrifié au rituel de fin d’année, la chorale de l’école.

C’était mon fils (entouré de moult gonzesses, les gourgandines) le plus beau. Point barre.

(Et il chante aussi bien que sa maman > comme un casserole.)

PhotoInformation

 

PhotoInformation

D’ailleurs, à force de chanter comme ça, je crois que les nenfants ont déclenché les foudres de Zeus.

PhotoInformation

 Heureusement, ça n’a pas duré, car le WE arrivé, c’était les préparatifs pour fêter dans le rhum et le madras mes 35 printemps.

PhotoInformation

 On a ainsi pu noyer le chagrin de la décrépitude dans 12 litres de punch / 180 accras / 60 samoussas et autres boudins créoles.

(Si vous avez besoin des proportions pour organiser une fête pour 50 personnes, demandez moi PAS, je me plante tout le temps.)

PhotoInformation

 J’avais donc investi dans la robe traditionnelle de Martinique, et dansé avec l’Epoux sur Franckie Vincent, et ça, c’était bon <3

PhotoInformation

 D’ailleurs, j’avais aussi investi dans le madras pour la Dauphine et l’Héritier ….

(Je suis gravement fan, avouons le.)

PhotoInformation

 Parmi les gâteries que j’ai eues, au climax d’entre elles, la paire de Louboutin offerte par le frangin, qui a bien bien fait monter en gamme la shoes therapy ….

(Et fait pousser de petits cris excités à la population féminine présente, c’était très drôle.)

PhotoInformation

 En semaine #72, retour fleuri au boulot,

PhotoInformation

Encore quelques gâteries (une espèce de tuerie à 400 calories chez Angelina).

PhotoInformation

 Un ciel plus clément sur nos têtes,

PhotoInformation

 Encore un peu de TGV (pour changer),

PhotoInformation

 Et une fête corporate au jardin d’acclimatation, où j’ai dansé jusqu’au petit matin, grâce à une djette inspirée et inspirante.

PhotoInformation

 Le lendemain, j’étais moins brillante, mais j’avais ma robe super woman.

PhotoInformation

 Celle qui te permet de garder la patate pour tenir le coup au WE bien rempli.

PhotoInformation

Dont une très chouette soirée de filles aux Nuits de Fourvière avec un groupe de jeunes parisiennes (Theodore, etc.), Barbara Carlotti et Claire Diterzi.

PhotoInformation

Les filles de Paul Gabriel Theodore, très chouettes.

PhotoInformation

Barbara Carlotti et ses escarpins rouges <3

PhotoInformation

Claire Diterzi et son univers un poil barré.

PhotoInformation

Dimanche, déjeuner avec les grands parents et leurs petits enfants, sur les berges du Rhône, une bonne adresse à burgers copieux et frites bien grasses sur la péniche la plus proche de la Préfecture (Star Ferry).

PhotoInformation

Bonne(s) semaine(s) les affreux !

 

Quelques instants(gram) de ma semaine #69 et #70

Encore 2 semaines écoulées à toute vitesse, dont une sous les tropiques, POUR CHANGER …..

Après l’escapade de trois jours entre connasses à Lisbonne (un jour, un compte rendu, peut être ….), 5 jours seule avec mes crapules, qui pètent la forme. Surtout le matin avant 7h.

PhotoInformation

 (Un petit ciel de traîne, un de ces petits matins matutinaux …..)

PhotoInformation

 Comme souvent quand je suis seule avec eux, les saligauds sentent la possibilité d’un plan incruste au plumard.

Genre après tu te retrouves avec une petite bouilloire tétouilleuse <3

PhotoInformation

Las, dès dimanche, c’était reparti pour un tour, hop Lyon / Paris / Fort de France.

Petite astuce de voyageur régulier : les nouveaux postes de contrôle automatiques aux frontières (réservés aux détenteurs d’un passeport biométrique). Ca t’épargne bien 10 / 15 minutes de queue. Ca fait toujours ça de pris.

PhotoInformation

 A Fort-de-France, assez peu de cocotiers / palmiers, mais plein de réunions / ateliers de travail avec brown papers et posts its, la joie du consultant qui fait bosser les autres !

PhotoInformation

Mercredi soir notre Premier Ministre avait pris ses quartiers dans notre hôtel (ce qui nous a un peu surpris, car il est vraiment pas extra, l’hôtel). On a réussi (sans trop forcer, c’était limite inquiétant pour la sécurité) à s’incruster au cocktail. C’était cool de boire les bières (locales) et le champagne de la République.

(Hips.)

PhotoInformation

En parlant de bière, je m’en suis fait resservir une lors de mon escapade de la semaine, 2 petites mais précieuses heures aux Anses d’Arlet.

Accras et langouste d’abord.

PhotoInformation

Et petite baignade dans mon spot préféré.

Je l’ai sans doute déjà dit ici, mais c’est un endroit qui me touche beaucoup, les Anses d’Arlet.

(Dont la petite église a été rénovée avec des fonds européens, youhou.)

PhotoInformation

Après le vol retour dans la nuit du vendredi au samedi, sans transition ou presque, barbecue dans le Beaujolais. Pas de pluie mais 19°,heureusement que le vin titrait dans les mêmes eaux.

PhotoInformation

 En tous cas j’ai retrouvé la progéniture EN PLEINE FORME (elle).

PhotoInformation

 Dimanche, avec 4° de plus, on a même pu tenter le 1er picnic de l’année au Parc de Gerland, enhora buena comme on dit en Espagne.

PhotoInformation

Bonne semaine les affreux !