Renaître

Ca fait plusieurs fois que le « destin » me fait des petits clins d’oeil, en faveur de la reprise des hostilités des activités de ce blog :

  • un concert d’anthologie avec un vieux bloggueur (je parle de ta vieillerie numérique Hervé, pas de ton âge), qu’il a lui même narré … dans un post FB. L’occasion de se souvenir qu’au delà des quelques clichés sur Instagram, il faisait bon parfois marquer de mots les souvenirs, doux et durs, qui affleurent parfois,
100 ans de vieux twittos vous jugent ???? @herveresse ????
  • une rencontre IRL avec un lecteur de longue date, et qui m’a flattée dans le sens du poil (genre mon blog il le kiffait),
  • un commentaire, ici, demandant si mon nouvel appartement est bien équipé, baignoirement parlant (spoiler, la réponse est CARRÉMENT),
La nuit m’appartient #teaminsomniaque #apeuprès
  • des nuits d’insomnies, ou plutôt mes petites nuits napoléoniennes, comme je les appelle, me figurant que tout cela est tout à fait tenable et normal, de dormir entre 4 et 6 heures par nuit. Et si Napoléon, pourquoi pas moi.

Surtout et enfin, comme souvent, les déménagements sont l’occasion de petits bilans ou de grands changements, de ceux qui te permettent de renouveler les meubles, recycler les vieilles pièces et te se dire qu’on RESPIRE mieux avec moins (de gadgets / de bibelots / de livres, etc.).

Alors l’envie d’écrire est à nouveau là, je suis contente que le « réceptacle » existe encore (depuis bientôt 13 ans, ça devrait nous porter bonheur.

un bisou dans le cou <3

PS : est ce que les photos d’illustrations sont visibles ici ?

Publié par

SABRINA

Lecteur égaré (ou pas), je te souhaite la bienvenue chez Sabrina, blogueuse lyonnaise assidue depuis 10 mars 2005 (oui, tout ça).

Ici point d’ambition éditoriale majeure (comment ça, on s’en était rendu compte ?), pas de recherche de monétisation de mes modestes et insignifiants écrits, ou de gloire wharolienne …

Juste un modeste journal de bord, tenue par une honorable mère de famille (oui, parfaitement, honorable), qui apprécie (dans le désordre) les jolis garçons (surtout s’ils pratiquent le rugby), l’auto-dérision, l’Epoux et ses taz, la mauvaise foi féminine (qu’elle pratique assidûment), la télé réalité, et la légèreté en toute chose, autant que faire se peut.

Bonne lecture.

4 thoughts on “Renaître”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *