Ecrire, jour 1

De toutes les choses auxquelles j’ai renoncé au fil des années, s’il y en a une clairement que je regrette, c’est l’écriture. J’ai 40 ans et j’ai longtemps une diariste régulière, une pisse copie laborieuse, une correspondante prolifique, bref, une assidue de l’écrit.
Concours de circonstances, quelques qu’elles soient, je vois bien que l’écriture me manque. Et la trace qu’elle me permet de laisser, sur le temps et le récit intime. Alors on va décrasser la machine et s’y remettre.

Jour 1, les bonnes résolutions de la nouvelle année, suite au bilan de l’année qui meurt. Fut un temps, j’adorais ces périodes à la fois bilantielles & prospectivistes.

Aujourd’hui, ma foi, je me dis que vivre, c’est déjà un bon début <3