Quelques instants(gram) de ma semaine #57

Semaine sans déplacements, c’est toujours plus reposant, mais avec un max de temps …. en conf call.

Comme d’habitude, pendant les interminables calls, les stars, ce sont mes collants (bon, en fait c’est surtout que j’ai cette désagréable habitude de mettre les pieds sur mon bureau, comme un gros beauf de commercial de base).

A motifs. Les collants. Ce sont ceux que je préfère.

Graphiques.

PhotoInformation

Plumetis.

PhotoInformation

D’ailleurs la Dauphine aussi, aime bien porter des collants.

Colorés.

PhotoInformation

Mais bon, globalement, en conf call, avec mon casque de téléconseillère frangée, je dépéris.

PhotoInformation

Cette semaine, j’ai aussi poursuivi mon chemin de croix pour la scolarisation de l’héritier (pour mémoire, il est inscrit dans le système scolaire public, mais pas dans l’école où il est actuellement, pour de sombres questions de carte scolaire). J’ai du mal à déterminer entre l’Education Nationale et la Ville de Lyon qui est le plus nuisible. Disons qu’entre les deux, on est tout de même assez gâtés : protocoles administratifs pénibles et redondants, informations délivrées contradictoires entre les deux administrations, délais de réponse anormalement longs, absence de prise de considération du bien être des enfants, projet pédagogique inexistant ….

En un mot comme en cent, ils me les brisent menu.

(Mais comme je suis une gueudin, j’essaie aussi de faire inscrire la Dauphine en école maternelle, alors qu’elle n’aura que 2 ans 1/2 à la rentrée 2013. Là aussi, on est pas sortis des ronces.)

PhotoInformation

Du coup, je me suis autorisée une petite sortie cul(turelle) vendredi soir pour me dérider les chakras. Petit ciné entre filles (pour mater Ryan Gosling dans « The place beyond the pines« , canon as usual dans un film profondément déprimant), puis petit tour pour boire du vin et grignoter fromage et saucisson chez tonton Kiki (la Bouteillerie, rue de la Martinière, allez y de ma part, il vous fera une léchouille).

PhotoInformation

Le lendemain, nos petits Picasso ont ambiancé le salon de leur créativité délirante. Huhu.

(Et on remercie bien fort le changement d’heure d’été, grâce auquel on a franchi aisément le cap psychologique et symbolique des 7h.)

PhotoInformation

Dimanche, on a tenté une vraie sortie cul(turelle), à Quais du Polar.

Autant dire que l’on était pas les seuls.

PhotoInformation

Heureusement, on a des enfants TRES sages.

(LOL.)

(Mais bon, on en a pas perdu un dans la foule, c’est déjà ça.)

(Ou pas.)

PhotoInformation

Bonne semaine les vilains !

Quelques instants(gram) de ma semaine #56

Travaux de printemps, c’est le grand ménage.

(Enfin, le printemps, un jour peut être, là on se croirait le 11 novembre.)

Dans mon quartier, le boboisant Lyon 7ème, ça bouge beaucoup. On détruit des bâtiments industriels, pour construire des logements surtout, des bureaux un peu. Pour habiter le quartier depuis bientôt 10 ans, les changements sont progressifs, mais en nette accélération depuis 2 ou 3 ans. Arrivée du tramway, construction de la gare Jean Macé, développement du quartier Gerland …. Du bon et du moins bon.

PhotoInformation

Un peu de déplacements à Paris aussi cette semaine, notamment pour le dernier comité de pilotage d’un client pour lequel je travaillais depuis 8 ans. Coup de vieux, coup de mou. Une page qui se tourne, des souvenirs, et quelques amitiés, aussi.

(A priori le seul client qui connaisse l’existence de ce blog, coucou Lolo :))

(Coeurs avec les collants mon grand.)

PhotoInformation

(Derniers plateaux repas Fauchon aussi.)

PhotoInformation

Et voici mon mini-me avec ma valise de business woman à la petite semaine.

(Un rang pour l’ordinateur. Un pour la culotte de rechange et la brosse à dents. Très pratique en théorie, calamiteux en pratique dans les couloirs de RER.)

PhotoInformation

Petit zoom sur la bibliothèque familiale, pour rassurer Bernard Pivot qui s’inquiétait sur Twitter que les gens n’aient plus de bibliothèques dans leurs salons. Nous ça va, amdullah, si le feu prend dans l’appartement, on fera un beau méchoui.

PhotoInformation

Ci dessous la petite fleur chiffonnée que l’Héritier a sorti de sa poche, en larmes, me disant qu’il avait cueilli cette fleur pour moi au parc, parce qu’il l’avait trouvé belle. Je chéris ces moments d’amour pur, en prévision de l’époque à venir où ses attentions se tourneront vers des gourgandines prénommées Lili ou Rachel (pour celles qui circulent déjà aujourd’hui dans le paysage).

(Ca me permet aussi de compenser les nuits où il se réveille et nous réveille à 1h ou 6h du matin pour tenter un plan incruste dans notre lit.)

PhotoInformation

Vendredi soir, on a testé le Mama Shelter, ouvert juste en face de chez nous.

Les enfants ont kiffé, nous aussi, la CB a bien bien blêmi par contre. Un avis bien plus critique ici.

PhotoInformation

 

PhotoInformation

Samedi matin, 9h30 (petit Jésus, 9h30 un samedi matin, qu’est devenue ma vie ….), les enfants, les miens et plein d’autres pas à moi, étaient réunis au Ninkasi pour un pestacle avec une contortionniste, La sieste de Zoé. C’était la 1ère fois que je les emmenais tous les deux. Le grand a scotché grave pendant les 45 minutes, la petite par intermittence (en gros 5 minutes d’attention, 15 minutes de boxon).

Perso, avec le niveau sonore, à environ 10h15, j’avais envie d’une bière.

PhotoInformation

Dimanche, sobre, elle décide de reprendre le footing. (Je vais déjà à la piscine hein.)

Ça n’a pas été si difficile mais attendons la 2ème fois pour en reparler …..

PhotoInformation

 Bonne semaine les loulous !

Quelques instants(gram) de ma semaine #55

Semaine avec plein de confcalls à l’intérieur.

La salle de réunion. Le téléphone. Le PC. La solitude (même avec 14 autres personnes au bout du fil).

PhotoInformation

Mot dièse lassitude, parfois.

PhotoInformation

Au rang des bad news de la semaine, la bonne Ville de Lyon m’a renvoyé un gentil courrier pour m’informer que l’Héritier, qui avait une dérogation pour accéder à l’école maternelle, se voyait renvoyé à son école de secteur pour son passage au primaire. Il semblerait que le motif de dérogation (une garde partagée rémunérée, toujours laborieusement et coûteusement en place) ne soit pas recevable au primaire. C’est vrai, à 6 ans, on se garde SEUL après 16h30, c’est connu ….

(Et le fait de poursuivre la scolarité dans le même groupe scolaire que celui où il est intégré depuis 3 ans ne rentre absolument pas en ligne de compte, m’a confirmée la dame des services municipaux. Humanisme et pédagogie.)

Je me lance donc dans une nouvelle démarche de dérogation (youhouuuuuu), pour laquelle je n’aurais pas de retour avant …. juillet prochain ! Pratique pour organiser la logistique familiale, la mienne, celle de l’autre famille, et l’emploi à temps plein d’une personne …. Je ne décolère pas. L’administration municipale, au service du citoyen, mon cul.

PhotoInformation

Tout cela ne traumatise guère ma progéniture, je vous rassure. Ce sont juste les parents qui trinquent.

(Enfin, soyons précis, le samedi à 7h du matin, c’est plus souvent MOI qui trinque.)

PhotoInformation

Samedi matin, je suis allée à la présentation de l’ouvrage ci dessous, 100 sorties cool avec les enfants à Lyon, très bonne initiative pour faire des activités sortant un peu du tryptique parc / ciné / mac do avec ses nains.

Ca vaut 6€ en librairie, et ça vaut la dépense !

PhotoInformation

D’ailleurs on a testé dans la foulée quelques activités.

L’initiation à l’escalade, dans un centre situé dans le centre commercial de la Confluence.

Très chouette à partir de 4 ans, et avec des moniteurs FORT SYMPATHIQUES.

PhotoInformation

Et le dimanche, en vrais bobos du 7ème, on a testé le brunch child-friendly du Ninkasi Gerland, que je ne connaissais pas, assez bon rapport qualité prix, avec des occupations pour les enfants, et des bières, soit un bonheur quasi complet.

(Oui de la bière au brunch.)

(Team alcooliques.)

PhotoInformation

Dans l’intervalle, samedi soir, chouette soirée dans un restau lyonnais avec des blogueurs de gôooche. L’entre soi, ça a du bon aussi parfois !

PhotoInformation

Belle semaine les vilains et les vilaines.

Quelques instants(gram) de ma semaine #54

Semaine à la coule aussi. 2ème semaine de congés scolaires.

Les enfants, partout. Leurs jouets aussi …

(Mais je positive, malgré leurs 3 ans d’écart, ils commencent à jouer ensemble, et ça c’est chouette à voir.)

PhotoInformation

 Les deux enfants en question, avant l’exorcisme que j’ai commandé …

(François, si tu passes dans les environs …)

PhotoInformation

PhotoInformation

Un petit intermède parisien avec le tonton et la tata ….

PhotoInformation

 Une robe de twittas pour faire cui-cui en réunion …..

PhotoInformation

 Et des enfants, encore et partout ….

En sortie de bain,

PhotoInformation

 En pizza party (et concours de rots, merci les garçons),

PhotoInformation

En petit déj au lit (en plastique et à 7h du matin, mais c’est l’intention qui compte hein !)

PhotoInformation

 En poulet du dimanche.

PhotoInformation

Bref, ils m’ont vannée, vivement la reprise des déplacements que je me repose …

Bonne semaine les vilaines et les vilains !

Quelques instants(gram) de ma semaine #53

(Ahem cette semaine était restée dans les limbes des brouillons, autant dire que c’est de la news pas très fraîche là.)

Deuxième semaine de rang sans déplacement, quelle fête (ça c’est l’effet « vacances scolaires ») !

Autant dire que quand j’ai moins de déplacements antillais, je me rends bien mieux compte que l’hiver est FROID cette année …

#pointmétéo

#captainobvious

(Ici la neige tombant place Jean Macé.)

PhotoInformation

Autre point important de focalisation ces temps ci : la chevelure de la Dauphine, AKA ses nouclettes (rappelez vous, quand l’Epoux avait sacrifié celles de l’Héritier, j’avais été déjà très touchée). Je refuse de laisser le bébé grandir (et les nouclettes se faire la malle).

(Mais bon, j’ai assez peu d’inquiétude sur le fait que l’Epoux fasse la boule à Z à la Dauphine.)

PhotoInformation

Cette année, j’ai franchi le pas et candidaté au Livre Inter (comme juré). Je diffuserais la lettre après le résultat (début avril), ce n’est pas que j’en sois très fière (j’ai évidemment trouvé ma production très naze), mais je l’ai faite sous la forme d’une note de post, donc ça aura toute sa place ici.

PhotoInformation

 Mercredi, j’ai emmené mon petit singe voir le film « Chimpanzés« . C’est très chouette et très émouvant, et assez « mariage pour tous ».

PhotoInformation

Pour faire un petit point modeuse (modeste hein), j’ai découvert un nouveau site de vente de vêtements en ligne (sans doute 3 ans après tout le monde), et je l’ai trouvé très bien (= j’ai tout gardé). Ca s’appelle Dorothy Perkins.

PhotoInformation

 Alors pas de déplacements, mais des calls (business as usual).

PhotoInformation

Le WE j’ai sacrifié mes tympans sur l’autel de l’amusement infantile (dans une espèce d’aire de jeu géante, remplie de châteaux en boudins gonflés sur lesquels sautent des enfants gonflants) . C’est fou comme les enfants sont bruyants. Surtout quand ils sont 300. Surtout ceux des autres.

PhotoInformation

En guise de compensation, on a eu le droit ensuite de picoler pendant le WE, entre adultes consentants, les enfants étant auto gérés par cette formidable invention : les jeux et dessins animés sur tablette.

(Et tant pis pour « les yeux carrés », comme dirait Sam-Sam, le plus petit des grands héros.)

PhotoInformation

 Après, pour clore en beauté, on les a emmené dans une friterie (la fameuse Frite Alors !), l’extase familiale était TOTALE.

PhotoInformation

(Oui je sais mes enfants ont l’air tellement chou, c’est parce que comme leur mère ils sont très photogéniques. Les avoir dans son salon, ou mieux dans son pieu avant 7h du matin, c’est une autre aventure.)

Des bisous !

Quelques instants(gram) de ma semaine #52

Semaine magique, semaine garantie sans déplacement <3

Lundi je me prends pour une blogueuse mode, je déjeune chez Angelina et goûte leur fameux dessert, le Mont Blanc. A 8,5 euros la blagounette tout de même …. (pas très digeste la petite affaire, mais si on aime la crème de marron, c’est bon)

PhotoInformation

 Mardi c’est conf call by night, j’avais donc fait péter les collants de soirée …

PhotoInformation

 Mercredi c’était conf call aussi, mais de jour, donc collants rayés.k

PhotoInformation

 (Petit intermède spécial gnomes dans la semaine : le gang des suceurs de pouces sévit tous les soirs pendant la séance dessin animé pré coucher. La gauchère. Le droitier. Et qui pour l’instant s’entendent comme les deux doigts de la main. Sauf quand elle lui détruit ses constructions Lego. Ou qu’elle lui pique ses bouquins qu’il lit sur le trône.)

PhotoInformation

 Jeudi c’est violet. Point barre.

PhotoInformation

Vendredi, vautrage télévisuel devant les César 2013. Globalement, quand c’est terminé, on se dit qu’on s’est un poil emmerdés (sans compter les moments de gros malaises liés aux vannes lamentables de nos humoristes nationaux), mais on ne peut pas s’empêcher de scotcher (et de dauber sur les robes des actrices).

Un peu déçue pour « Camille redouble », qui m’avait touché (et je suis de toutes manières très fan de Noémie Lvovsky – même si j’écorche sans doute son nom de famille). Et carrément sur cul de cet hommage à Keuuwin Costner pour l’ensemble de son oeuvre, qui en dehors de 3 films (Danse avec les loups / Robin des Bois / Un monde parfait) n’a pas vraiment brillé par ses choix cinématographiques ni par sa propre production.

Par contre, je remercie vivement l’apport de la Belgique en la présence graouesque de Matthias Schoenaerts et François Damiens (deux styles très différents, je vous l’accorde, mais très complémentaires somme toute).

PhotoInformation

 (Un petit intermède « Amour », offert par la Dauphine et sa mère. Enfin sa mère était dans l’amour. La Dauphine était plutôt dans la tentative de spoliation de ses perlouzes.)

PhotoInformation

Samedi on avait les 40 ans d’un camarade de longue date de l’Epoux. Parmi les thèmes de déguisement proposés, j’avais retenu Mad Men, un peu à l’aveugle, car je ne connais pas la série. J’ai emmerdé Twitter et Instagram toute la semaine avec des essais divers et variés. Il paraît qu’au final j’étais plus Joan (la rouquine à gros flotteurs) que Peggy (la brune à frange), comme je ne connais pas trop la psychologie des personnages, on va dire que c’était flatteur (la rouquine étant quand même la + bonnasse).

Pour la tenue, jupe crayon et twin set.

PhotoInformation

 Côté coiffure chignon bas et accessoires perlouzes en collier et B-O.

PhotoInformation

 Et côté collants, des résilles évidemment.

PhotoInformation

Sur la photo de groupe, à droite vous avez la proue du Titanic, c’était le déguisement de l’Epoux, qui avait choisi « Oui mais si on danse … »

PhotoInformation

 … et dans la même veine y’avait les bougies, qui ont entouré l’heureux jeune quarantenaire !

PhotoInformation

Cette chouette fête d’anniversaire m’a utilement rappelé que dans quelques semaines je fêterai mes 35 ans (MON DIEU QUE JE SUIS JEUNE ET BELLE – méthode Coué inside). Et qu’il faut que je brainstrome à mort pour trouver un chouette thème de déguisement (pour mes 30 printemps, c’était « le bal des dégoûtantes« ).

La meilleure idée ouvrira droit à une invitation personnalisée (en juin sans doute, à Lyon).

A vos idées !

Quelques instants(gram) de ma semaine #51

Retour sur les routes pour cette semaine 51 ! (Pas que je les aie vraiment délaissées précédemment, mais bon …)

Lundi c’est conf call et collants rouges.

PhotoInformation

Mardi c’est collants gris et vernis assorti, en harmonie avec mon TGV pour Paris ….

PhotoInformation

On a trinqué avec Kika et Sofskaia à Sophie Tith (seule survivante féminine de la Nouvelle Star) ET à Christiane Taubira pour l’adoption par l’Assemblée Nationale de son texte en faveur du mariage pour tous.

Girls rules \o/

PhotoInformation

Mercredi, aller retour dans le grand Est rugueux.

PhotoInformation

Jeudi je retrouve la progéniture très excitée mais recoiffée en mode « enfants sages » par la grand-mère.

PhotoInformation

Samedi nous nous rassemblons tous autour de la Dauphine, qui fête donc ses deux printemps. J’ai l’impression qu’hier encore elle sortait de mon ventre …

PhotoInformation

Bonne semaine les affreux <3

Quelques instants(gram) de ma semaine #50

Petite semaine pour cette 50ème, il y a parfois des épisodes de la vie qui ne se prêtent pas beaucoup à la photographie …

Mais tout de même.

Lundi, c’était mini. Nouvel achat ? Point. Robe très comme il faut qui m’arrivait au genou, passée machine à laver à 40° + sèche linge, et hop. Une robe couvrant à peine mon auguste fessier désormais …

PhotoInformation

Mardi c’est Nouvelle Star, plaisir solitaire et vaguement coupable.

LT à suivre sur Touitteur pour les aficionados.

PhotoInformation

Mercredi, après une journée de RDV dans Paris, petite halte 100% féminine au Montmartre des Blogs, dans un bar …. juste en face de mon monument parisien préféré, la Tour Saint Jacques. De chouettes rencontres et des discussions féminines enrichissantes (je suis même sur l’aquarelle dites donc).

PhotoInformation

Et vendredi, me revoilà dans un train, pour un WE particulier, aller faire des adieux ….

PhotoInformation

Prenez soin de vous et des vôtres.

Quelques instants(gram) de ma semaine #49

2ème semaine martiniquaise du mois de janvier. 2013 sera antillaise.

Lundi, départ  pour Fort de France avec transit par Paris. L’occasion de se frotter aux charmantes injonctions de nos amis les taxis parisiens.

PhotoInformation
En vrai, je ne profite pas vraiment beaucoup de la Martinique lors de mes déplacements, mais bon, au moins quand j’ouvre mes rideaux, j’ai la baie de Fort de France face à moi. Et c’est tout de même ce que je connais de plus apaisant, regarder la mer.
PhotoInformation
La même, au couchant.
(Entre les deux, des salles de réunion climatisées, beaucoup moins photogéniques.)
PhotoInformation
Dans le centre de Fort de France, la Préfecture de Martinique, avec ses airs de Maison Blanche post coloniale.
PhotoInformation
Dans la semaine, j’ai eu le droit à une séance de travail avec ma chef. Au bord de la piscine (les femmes savent aménager leur espace de travail). Moi j’ai bien aimé, le PC moins.
PhotoInformation
Juste derrière la piscine, il y en a une autre de piscine, naturelle.
PhotoInformation
Dans les Antilles, ce sont les femmes qui portent la culotte (comme partout ailleurs, me direz vous). Mais elles s’occupent aussi de ce qui se passe DANS la culotte de leurs messieurs.
(On est jamais mieux servis que par soi même.)
PhotoInformation
Le WE venu j’ai retrouvé mes petits artistes, dont la Dauphine, qui se passionne ces jours ci pour la photographie. Voici en exclusivité deux de ses oeuvres originales.
1. Autoportrait hébété.
PhotoInformation
2. Les mains de ma mère
PhotoInformation
Bonne semaine (dit elle un dimanche à 18h …) les vilaines et les vilains.

Quelques instants(gram) de ma semaine #48

Semaine forte en … émotions (euphémisme pour grosses trouilles / fièvres / vomi …).

Pourtant c’était une semaine qui avait démarré comme les autres, avec … un TGV (et des collants en laine).

PhotoInformation

Avec la fratrie, on s’était réchauffés le coeur et les fesses avec des grosses saucisses auvergnates (et des profiteroles, oui c’est très auvergnat les profiteroles).

Photo prise avant qu’une ENHAURME quantité d’aligot ne soit versée dans cette assiette.

PhotoInformation

Ma soeur a un petit air gêné là, mais elle a AUSSI bouloté les profiteroles hein.

PhotoInformation

Mardi soir, alors que je reviens de mon sympathique périple Lyon / Paris / Poitiers / Lyon (je sais ma vie professionnelle est un enchantement), je ne reviens pas dessus hein, l’Héritier nous fout une bonne trouille.

Là au réveil, il tenait UNE PATATE D’ENFER, le saligaud. Faut dire qu’il avait dormi dans un lit, lui.

(Et ne s’était pas formalisé des contrôles sur sa personne au cours de la nuit.)

PhotoInformation

Une fois remis de nos émotions, la vie reprend son cours (toujours), et je réponds aux voeux que MONSIEUR le Directeur Sabrina reçoit …

PhotoInformation

Et le WE venu, on se consacre à ces petites choses fragiles et demandeuses que sont les enfants. Car non content de nous avoir fait perdre 1 nuit de sommeil et 3 ans d’espérance de vie pendant la semaine, tout le WE a été accompagné et égayé par fièvres, toussotements et vomis subséquents, et cette délicieuse humeur en mode « je me colle à ma mère comme une moule à son rocher ». Ceci ayant sans doute un TOUT PETIT rapport avec le fait que je les abandonne une fois de plus laisse aux bons soins de leur père pour aller sous les tropiques gagner ma croûte.

(Paraît que y’a aussi des saloperies de virus qui circulent aussi, merci l’hiver …)

PhotoInformation

Bref, prenez soin de vous et des vôtres les amis, je vous embrasse !