La Confluence, nouveau quartier à Lyon

Le WE dernier, nous sommes partis arpenter (à vélo) les nouveaux quais de Saône (Rambaud et surtout Antoine Riboud), toute la presse locale ayant annoncé que l’inauguration de la Confluence se faisait autour d’un des lieux phares du nouveau quartier, la place nautique, espace de flotte creusé artificiellement dans la Presqu’Île.

Globalement, on voit bien quelles ont été les influences architecturales et urbaines : docks de Londres, nouveaux quartiers de Bilbao ou Barcelone. Même s’il y a bien peu de chance que Lyon fasse du Musée des Confluences le nouveau Guggenheim, l’idée est là, et même s’il y a encore pas mal de boulot, ça prend forme.

A terme, ça devrait ressembler à ça.

Et hop, mes photos.

Ci dessous, le pont de la Mulatière comme je ne l’avais jamais vu (je l’aime beaucoup ce pont).

Juin 2010 297

Ci dessous, la darse qui a été constituée pour la Place Nautique. Il y a quelques années, j’avais été en charge d’une mission de benchmark pour le compte de la SEM Lyon Confluence, on avait enquêté sur les trucs sympas à faire autour d’une place en flotte. Je m’étais bien baladé (Paris, Brest ….), et j’avais trouvé deux ou trois idées sympas, qui j’ai l’impression sont en train d’être déployées. Ca fait toujours plaisir de voir que des fois, on est écoutés dans nos préconisations.

Juin 2010 302

Juin 2010 303

Juin 2010 307

Le long du quai, il y a quelques animations, bars d’été, ça prend forme doucement. Pour l’instant, j’ai eu l’occasion de tester deux restaus.

Le DO MO, à dominante japonaise, fin, un peu cher pour le midi comme nous l’avons testé, mais bon, avec une terrasse ombragée et plutôt familial.

Les Docks 40, qui ont un service de voiturier (5 euros) bien pratique car c’est déjà le bordel pour se garer le soir là bas, est plutôt dans le style de La Voile, très show off, à se la péter (service d’ordre à l’entrée à la limite du courtois), nourriture pas extraordinaire mais tapas correctes, entrées variées, plats classiques, et très bons mojitos.

Je n’ai pas encore testé La rue Le Bec, il paraît qu’il y a un brunch avec champagne à volonté à 40 euros, pourquoi pas, même si personnellement je ne suis pas très bulles.

Juin 2010 312

Et pour finir ze bâtiment qui claque (à côté des Docks 40 et avant La Rue Le Bec), que je trouve rigolo, même s’il est plus joli de nuit. Reste à savoir si c’est agréable de travailler à l’intérieur.

Juin 2010 314

Juin 2010 293

(Et point spécial putes : elles sont toujours bien en proximité, je croyais que la Confluence ferait le ménage, mais non, elles tiennent toujours salon sur le bord du boulevard. De rien.)

Monomaniaquerie de l’été

A part l’Héritier, en ce moment je photographie plein …. de vieilles enseignes.

Oué, je sais, c’est naze. En même temps, si y’a des gens de sexe masculin qui veulent que je les prenne en photo aussi, je suis pas contre non plus remarquez.

A ma décharge, je suis allée dans des coins de notre douce France où y’en avait plein, des vieilles enseignes.

(Est ce qu’elle apparaît là, la gallerie que j’ai faite avec mes petits doigts crochus ?)

(Roooh ben oui ça fonctionne, et c’est tout choli. Faudrait il encore que pour faire les choses vraiment bien, je mette aussi des légendes. Bon en vrac, y’a des trucs pris à Lyon, Baccarat, St Jean de Luz, Bastia et le doc Boureau sévit quelque part dans le Poitou.)