… y’a un apollon des blés (4)

Ce soir, dans la baignoire, rien que pour vous mesdames (messieurs, on passe son chemin et on va voir chez Tétu si j’y suis, mes petits modèles ne mangent pas de ce pain là), un apollon fessu et poilu, Riri pour les intimes.

Avec sa fourche, viril et arrogant, il part à l’assaut des champs de blé, fier et solitaire (bon, en face de nous pendant les prise de vue, hors champ, les agriculteurs en train de moissoner leur récolte s’interrogent, mais n’osent intervenir ….).

Le lonesome cow boy de la récolte manuelle vous salue !

9 réponses sur “… y’a un apollon des blés (4)”

  1. Mmmmmmmmmmmmmmmh.
    Bien sûr, c’est la qualité de la photo que je tiens à souligner en premier lieu.
    Mais euuuuh… il fait quoi, les 30 prochaines années, le lonesome cowboy ?
    Miam.

  2. Très chère Aude,
    je ne sais pas ce qu’a prévu de faire le lonesome cowboy dans les 30 prochaines années, mais dans les 18 prochaines en tout cas, il va élever son fils ou sa fille prévu(e) pour décembre…
    Je reste à ta disposition pour de plus amples informations (photos sous un autre angle par exemple 😉 etc…).
    Très cordialement

  3. Cher Monsieur Riri,

    si vous êtes animé par un désir
    d’avenir, rejoignez-moi
    et mon équipe, je vous promets
    sans langue de bois, des aventures
    avec des lendemains qui chantent
    pour les citoyens français.

    Alleluïa

    SR

  4. Ouuuuuuuuuuuups, toutes mes confuses, madame lili !

    C’est la faute à sasa aussi, elle a ka pas nous balancer des photos de fesses et de fourches aussi bucoliques !

    M’enfin je prends quand même les photos sous les autres angles ! :)))

    Félicitations n’empêche (tu vois, chui bonne joueuse) pour le schtroumf ou la schtroumfette à venir !

  5. ne soyez pas confuse aude, votre message m’a fait très plaisir et puis vous ne pouviez pas savoir…j’ai l’air très jeune de dos 🙂

  6. Aude, dernière petite info pour achever la série…
    Riri n’a pas seulement une belle fourche mais bel et bien aussi un bel outil de labour… qui ensemence les terres fertiles…
    Paraîtrait même qu’il s’est dernièrement attaqué à un terroir dans la péninsule ibérique et que du côté de nos amis lusitaniens ça pousserait très bien…

    enfin, moi je dis ça en ami de l’agriculture extensive hein…

    besos

    T

  7. chère ségolène

    mon combat, la photo le prouve, a toujours été celui des idées. Voila pourquoi ségolène, je repousse votre avance pour soutenir celui qui s’opposera a vous le plus fermement l’année prochaine. je ne connais pas encore son nom, simplement ses initiales : DSK

    très cordialement
    votre dévoué

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.