Call me ze fountain

C’est ça qui est bien avec la grossesse, plus la peine de te coller devant un épisode d’Urgences ou un reportage sur les petits biaffrais qui crèvent la dalle, que nenni, une petite visite chez un fabriquant de meubles suédois, et c’est parti.

Samedi, 17 heures, on rentre d’une passionnante expédition chez Ikéa. En gros, 15 mètres de linéaires de bouquins à ranger dans le séjour, pour cause de changement d’affectation du bureau en paradis orange / bleu et vert anis de La Chose (ça va être très très joli ui ui). Bref, un vrai chantier depuis plusieurs semaines, heureusement, BILLY est là. Depuis le début de l’après-midi, je regarde d’un oeil inquiet l’Epoux transbahuter tout seul les colis de 40 kilos. Mais forcément dans mon « état », je n’ai pas le droit d’aider, et plus les heures passent, plus je me sens inutile. Contre toute attente, faut croire que le rôle d’inspecteur des travaux finis ne me sied pas tant que ça. J’insiste, j’insiste, je veux aider. Je tourne autour de l’Epoux sans discontinuer, mais sans rien faire, et il commence à s’exaspérer.

Moi aussi je m’énerve toute seule, à être bonne à rien là. Et comme ça arrive régulièrement depuis 6 / 7 mois, d’un coup, les vannes lâchent : « Ouiiiiiin j’en ai marre, je suis un boulet inutile, j’ai l’impression de servir à RIEN, et TOI, en plus tu me rejeeeeettes« . Un peu plus je lui disais « Tu m’aimes puuuuu ». Et c’est parti pour 15 minutes de crise de larmes.

Fuiiii. Plus que deux mois.

La chanson qui va avec. Comme quoi les clichés ont la vie dure …

Et la grosse poilade ouèbe du jour : y’a des groupes thématiques de femmes enceintes sur des forums Doctissimo. C’est atterrant de mièvrerie. Je vous laisse découvrir les centres d’intérêt de ma « tribu », les septembrettes 2007 … Finalement je suis pas si relou moi. Comment ça si quand même (un peu alors) ?

3 réponses sur “Call me ze fountain”

  1. Moi ! J’n’ai pas de Billy.

    Bon … j’ai un FÅGELBO et plein d’autres bidules du même acabit. Mais ça compte pas hein ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.