Le pied, cet obscur objet du désir ….

Ayé, les revues féminines et blogs se lancent dans les maronniers d’été :

:: Comment le faire grimper au plafond en 4 leçons (et sans qu’il s’agisse de Spiderman, ah ah ah),

:: Quel est le potentiel de durabilité de votre amour de vacances (stupide comme interrogation, depuis quand un amour de vacances doit durer ?)

:: Comment lutiner dans les dunes de sable sans s’en coller dans la raie des fesses (véritable challenge auquel personne ne donne de solution), etc.

Autant dire que je regrette déjà de m’être ré-abonné à ELLE, qui est actuellement d’une indigence crasse (mais en même temps, j’ai pas encore le courage de m’abonner à PARENTS ou ENFANTS, j’ai déjà eu une dose massive de niaiserie maternante avec un numéro de 9 MOIS qu’on m’a donné dans l’avion). Chaque numéro est moins épais que le précédent, et les sujets couverts le sont de moins en moins (couverts). Après « Comment devenir meilleure au lit » (bonjour la compéte), on a tout de même eu le droit à « le naturisme c’est chic« . Forcément, en spartiates à 340 euros et de dos, quand on mesure 1 m 80 et pèse 50 kilos toute mouillée, c’est très chic. Cette semaine, nouvelle séance d’hurlage devant la couverture qui clame (ça faisait bien 6 mois que nous n’étions pas revenus sur le sujet chez ELLE) « Etre ronde ça nous plait« . Avec en pages intérieures, la ronde de service, cette fois le mannequin star de Marina Rinaldi (le Max Mara des grosses), Kate Dillon, qui, foulala, doit bien peser 60 kilos pour 1 m 80. AU SECOURS.

Par contre, si j’étais parisienne, je me précipiterai sur l’expo en cours « Bon Pied, bon œil » de la photographe Amélie Debray. Rue 89 en parle ici. Elle a l’air vraiment belle. Je partage largement l’avis de Christophe Girard, adjoint chargé de la culture à la mairie de Paris, qui dit « Montrer son pied, c’est toujours dévoiler une partie de son intimité. Un peu comme baisser son caleçon finalement ». C’est très intime effectivement les pieds je trouve, toujours un peu inquiétant à découvrir. Et plein de surprises. Surtout, les beaux pieds, c’est très rare, encore plus chez les hommes (là en dessous, c’est ceux de David Douillet, pas mal).

Nooooon je ne suis pas fétichiste des pieds, ne m’envoyez pas de photos. Et non, je ne vous montrerai pas les miens non plus. Ces temps ci, avec la rétention d’eau et la chaleur, mes doigts de pieds ressemblent à des Knacki Balls, c’est horrib’.

Une réponse sur “Le pied, cet obscur objet du désir ….”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.