Myspace, le nouveau Meetic ?

Il y a quelques temps, pour pouvoir envoyer des mails à un ami qui avait crée son blog sur Myspace (ce qui soit dit en passant, est vraiment très naze, dans la mesure où c’est vraiment pas agréable d’utilisation, cette plate-forme), je me suis crée un profil, sous le même pseudo qu’ici, et avec le même avatar.

Depuis, c’est la fête du slip, je reçois régulièrement

:: des invitations pour devenir mon ami (plein que j’en ai),

:: pour des concerts plus ou moins under-ground,

:: d’autres requêtes plus ou moins loufoques,

:: et bien entendu, des déclarations d’amûuur.

Je pense que ce dernier point est largement correlé au fait que mon avatar présente une photo de ma pomme. Non pas que je me considère comme irrésistible, mais on ne peut que le constater, Myspace, c’est comme Meetic, si tu as le malheur de mettre ta photo, tu es inondée de messages …

Je ne résiste pas au plaisir de vous faire partager une exemple de prose qui m’est parvenue. La question étant de savoir combien d’Afrodite (avec un F comme Fouyaya, l’orthographe c’est pas Facile tous les jours) ont reçu cette missive enflammée … (Je garderai l’auteur anonyme. Croyez pas que je vais vous filer mes bons plans comme ça nan ?)

Trouverai-je les mots pour te dire l’émoi
Et le souffle nécessaire pour crier sur tous les toits
La plus belle de mes lettres d’amour
Car pour toi, je n’ai pas lésiné sur les moyens
J’ai trempé mes doigts de velours dans le creux de tes reins
Pour écrire le long de tes hanches
Cette prophétie dont les cris se déhanchent
Tu sais, j’ai tant de ruse pour t’ inventer des caresses
J’invoquerai ta muse pour lui offrir les effluves d’un fleuve de tendresse
Je veux faire de tes lèvres le plus beau des livres
En buvant ta sève jusqu’à en être ivre
Accorde-moi s’il te plait cette danse sensuelle
Au point que mes mots en perde leur sens usuel
Et même si ta peau hésite, au contact de ma poésie
A m’offrir ton corps célèste, alors je partirai en éxil
Afin de décrocher le ciel pour un seul de tes cils
J’y sèmerai tes grains de beauté pour en faire des étoiles filantes
Et te murmurer de ma voix lactée des histoires trop kiffantes
Laisse-moi, s’il te plait, façonner tes contours avec le toucher d’un orfèvre
Et te faire l’amour comme on peint un chef-d’oeuvre
Me voilà à la merci de ce que ma fièvre dicte, là où nos chairs se hasardent
Tu es à la fois Afrodite et Shérazade
Avec la grâce féline d’un sublime animal
Laissant des traces dans ma rétine en image subliminale
Pour toi, je me ferai génie de la lampe et dieu de l’Olympe tour à tour
Je m’imposerai des épreuves chaque jour
Et pour commencer, accepte s’il te plait ce bouquet de proses
Comme preuve d’amour

Hu hu hu. N’empêche, comme ça casse grave l’ambiance quand au beau milieu de cet emballement des sens tu te retrouves nez à nez avec « des histoires trop kiffantes » ….

6 réponses sur “Myspace, le nouveau Meetic ?”

  1. Le mieux c’est de regarder les commentaires sur les photos des profils féminins, on trouve des perles que je me fais plaisir à noter pour en faire une petite compilation!

    En vrac, quelques morceaux de choix:

    "Tu es si charmante qu’on a du décrocher les plus belles étoiles pour te faire"

    "cette photo est magnifik! tu degages"

    "le noir ça te vas à ravire"

    "lol tes vraimen tro bel jcrois ke chui amoureux lol"

    et il faut pas longtemps pour en trouver des pires que ça! 🙂

  2. Je lis ton blog depuis quelques jours et j’aime beaucoup ta manière d’écrire… voilà je voulais te le dire là… comme ça… maintenant… rire

    Sinon, et pour en revenir au sujet de ton post, je n’ai pas non plus acroché sur Myspace… naivement je pensais que c’était avant tout pour parler musique… sourire… et pas de bol c’était Meetic bis… voir pire vu le nombre de messages qu’une femme peut avoir en se connectant sur Myspace.

    Enfin il en faut pour tous les goûts… mais certains hommes pourraient au moins cesser leurs poèmes qui riment à rien et qui nous font avant tout marrer. Soit la femme de nos jours est encore prise pour une cruche, soit … soit… ben rien… rire

  3. Ce matin
    Dans ma salle de bain
    Le zeg entre les mains
    J’ai bien du chagrin
    Hier soir encore
    J’ai poussé si fort
    Et jamais de la nuit
    Je n’ai entendu un cri

    Est que tu la sens?
    Entrez dans ton corps
    Est que tu la sens?
    Jetez dans les pores
    Car je voudrais bien
    Avancez plus loin
    Et me faire du bien
    Et te faire du bien

    Car cette nuit
    J’essayerai encore
    De te faire hurler

    Ca y est enfin
    Tu lui fais l’amour
    Tu reconnais le plus grand
    D’être bien si fort
    Oui je la sens bien
    Entrez dans ton corps
    Oui je la sens bien
    Jetez dans tes pores
    Oui je la sens bien
    Avancez plus loin
    Et me faire du bien
    Et me faire du bien

    Merci Elmer :)))))))))))

  4. Elmer tu es là ? Comme tu as envoyé ce trop magnifique poème le jour de mon anniversaire à moi je ne résiste pas à mettre mon grain de sel moi aussi, moins poétique bien sûr mais le sublime ce n’est pas donné à tout le monde ! Sauf que est-ce que quelqu’un pourrait messpliquer ce que ça veut dire, euh, "jetez dans les pores" ? C’est un soin désincrustant d’amour ? Allez salut tutti et merci encore pour la poésie…

  5. Elmer tu es là ? Comme tu as envoyé ce trop magnifique poème le jour de mon anniversaire à moi je ne résiste pas à mettre mon grain de sel moi aussi, moins poétique bien sûr mais le sublime ce n’est pas donné à tout le monde ! Sauf que est-ce que quelqu’un pourrait messpliquer ce que ça veut dire, euh, "jetez dans les pores" ? C’est un soin désincrustant d’amour ? Allez salut tutti et merci encore pour la poésie…

  6. Elmer tu es là ? Comme tu as envoyé ce trop magnifique poème le jour de mon anniversaire à moi je ne résiste pas à mettre mon grain de sel moi aussi, moins poétique bien sûr mais le sublime ce n’est pas donné à tout le monde ! Sauf que est-ce que quelqu’un pourrait messpliquer ce que ça veut dire, euh, "jetez dans les pores" ? C’est un soin désincrustant d’amour ? Allez salut tutti et merci encore pour la poésie…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.