Si les bites pouvaient parler …

… je pense qu’elles seraient assez mal embouchées …

Un pub espagnole, donc par essence raffinée et de bon goût (le sens du picaresque est très développé chez nos amis ibères). Elle m’a fait penser au film culte de l’Epoux et de l’ami Edgar, Torrente (el brazo tonto de la ley).

PS : magie du ouèbe, les garçons, j’ai réussi à trouver une étude universitaire COMPLETE sur Torrente, qui s’intitule fort à propos « Le plaisir de la distance ». Tu m’étonnes !

En fait, je fais ma mijaurée, mais j’adore l’humour espagnol (sinon j’en aurais pas épousé un. D’espagnol je veux dire, pas d’humoriste hein)…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.