Moi aussi, fesse-bouc m’amuse

Je sais, je suis pas très « early adopter » sur ce coup là, mais plutôt bien moutonnière, mais j’avoue, ça me fait bien marrer Facebook. Beaucoup plus que Twitter (dont mon compte doit être tout mort), un peu comme Copains d’avant lors de son lancement, jusqu’à ce que ça devienne payant (les salauds). D’ailleurs, pour le moment, je m’en sers pas mal comme d’un lien pour retrouver des anciens amis d’école.

J’ai longuement hésité au moment de m’inscrire. Est ce que j’allais utiliser ma véritable identité, pour retrouver et me lier aux gens que je connais dans la vraie vie, ou sous Sasa la Loute, pour prolonger le blogging sur d’autres réseaux ? Pourquoi pas les deux me direz vous ? Mais parce que les occases de glander sont déjà légion dans ce bas monde, alors je me suis astreinte à un choix. C’est donc sous mon nom de jeune fille que je me suis inscrite. Et je résiste quotidiennement à la tentation de nouer des liens avec des gens … que je connais à travers les blogs. Je cloisonne, je cloisonne.

En parlant de glander, j’aime beaucoup certains des groupes qui se créent, pour tout et rien, et surtout ceux pour rien. J’affectionne en particulier (mais ne m’y cherchez pas, je n’y suis pas inscrite) :

:: Le Comité de Lutte contre l’union du SLIM, de la TECKTONIK & de la COUPE MULET, bien que je ne serais pas aussi tatillone sur la tecktonik, que j’aime bien,

:: Pour l’interdiction de la vente du slim pour hommes, que je soutiens à 200%,

:: Contre les cons qui restent immobiles à gauche sur l’escalator, qui doit être un groupe parisien. Y’a que les parisiens pour s’énerver que des gens restent sur la file de gauche sur l’escalator.

:: I Use my Cell Phone to See in the Dark, dont je suis une pratiquante assidue,

:: Pour l’identification génétique des enfants du couple Sarkozy, parce que moi aussi je me suis demandé comment Sarkozy avait fait pour mettre au monde des surfeurs peroxydés,

:: je regarde des programmes de merde et je le vis bien ! que je pourrais rejoindre, mais en fait non, compte tenu de la liste des programmes incriminés (le destin de lisa, plus belle la vie, coeur océan, dismissed, parental control, laguna beach, hélène et les garçons, les filles d’à côté, un dos tres, derrick, rex), je suis au foyer en ce moment mais faut tout de même pas pousser,

:: Et mon favori, bien évidemment, Pr ke lé joueur du XVde France jouent ds la mm tenue ke sur leur calendrier, ce qui me paraît effectivement une juste cause 😉

Eventuellement, je pourrais créer le groupe des filles qui ont le même nom et le même prénom que moi, on serait six ! Dingue non ?

Adewale Akinnuoye-Agbaje, en toute simplicité ….

Toujours à la pointe de l’actu, je découvre en ce moment la saison 2 de Lost (oué, le tout en VO sous titré en néerlandais, c’est pas facile à comprendre tous les jours). Et sa révélation, Adewale Akinnuoye-Agbaje (à tes souhaits), dans le rôle de Mr. Eko. Alors Adé, c’est simple, c’est mon crush de l’automne. Personnage apparu en même temps que Michelle Rodriguez, il passe son temps à jouer de la machette torse poil (c’est simple, je pense que s’ils le laissent faire, il va être responsable à lui seule de la déforestation de l’île en moins de 10 épisodes), le dit-torse luisant de sueur, avé le crucifix qui pend négligemment entre deux pecs qui n’ont rien à envier à ceux de Samantha Fox. Sans compter une voix de basse chaude, légèrement vibrante, moi j’en tremble comme une feuille. Dommage que ses textes soient réduits à la portion congrue, bien que sa seule présence soit ma foi fort … réconfortante. Quand il veut il me fesse confesse le grand monsieur !

Comme dirait Valérie, la main dans le pot de bave … Une bien belle baignoire comme on n’en avait pas vu de longue date, moi je dis.

Message à caractère informatif

Y’a NICOLAS DEMORAND sur Canal + !!

J’vous raconte l’essentiel ….

Il a un simulateur d’aube.

Il a des joues de hamster, c’est flagrant.

Il s’habille à la CAMIF (enfin ça il l’a pas dit mais ça se devine).

C’est tout.

Vous êtes sur un "blog de fille"

Je ne supporte pas cette appelation générique de « blog de fille« , très usitée de par la blogosphère. Surtout, je refuse tout net qu’elle me soit appliquée. Parce que je ne me vis pas qu’à travers mon sexe et ma sororalité comme dirait l’autre, même si je me trouve à un moment de ma vie où je mesure très concrètement qu’il existe effectivement une différence de taille entre les hommes et les femmes (la maternité, pour ceusses qui suivent pas).

Hé bien figurez vous que j’ai été agrégée (à l’insu de mon plein gré) à un annuaire de blogs de filles. Pffff. Chez les filles ça s’appelle. Grumpf. Et en plus je suis dans la catégorie Love etc. Grumpf au carré. D’après ce que je vois de mes states dans Google Analytics (mais je ne maîtrise pas encore toutes les fonctionnalités de l’outil), ça me rapporte vachement moins de visiteurs que mes contributions sur les femmes fontaines, ou mes jolis garçons pour la baignoire. Décidemment, la féminité, ça eut payé …

Toutefois, ça me confirme qu’il serait temps que je me fasse ravaler la facade … du blog, histoire de mettre fin à ce dégueulis de rose qui prête à confusion, je vous l’accorde. Oui, je sais, dégueulis de rose, l’image n’est pas très heureuse, mais figurez vous qu’elle m’est venue assez spontanément, rapport au fait que l’Héritier me fait l’honneur de copieuses régurgitations depuis ce matin … Franchement, prendre un grand jet de lait chaud entre les deux seins avant le petit déjeuner, ça fait partie des expériences qu’il faut avoir vécu dans sa vie moi je dis. Je vous rassure, l’Héritier n’est pas traumatisé pour un sou, au contraire, ça le fait bien marrer ce petit salopard (oui parce que maintenant, il a presque 6 semaines, et il se marre), de voir ma mine déconfite (alors que je le change pour la 3ème fois de la journée). Et moi, de le voir rire, je fonds. Ca rend un peu concon la maternité …

En tous cas, si je pouvais gagner le concours qu’organise Walinette, ça serait chouette … Je dis ça, je dis rien (oui, je sais, c’est l’hopital qui se fout de la charité le serpent qui se mord la queue, c’est un concours réservé aux filles …). Mais si vous pouviez voter pour ma pomme à compter du 8 novembre, je vous dédicacerai un lange plein de vomi de l’Héritier.

Retour progressif aux normales saisonnières

Je reprends contact doucement avec la vraie vie, celle qui n’est pas peuplée que de couches perverses (qui laissent inexplicablement s’échapper des liquides divers et variés), d’érythème fessier à soigner, de seins à traire et de grenouillères impossibles à enfiler.

Samedi matin, j’ai donc commis une expédition punitive chez H&M. A l’ancienne. Et sans l’Héritier (beaucoup plus confort, même si la poussette est pas mal en fait pour entasser les achats). Coupe en règle des allées (ils ont tout changé l’agencement cet été, les salauds, autant dire que je perds beaucoup de temps à m’y retrouver), entassage des articles sur le bras gauche pendant que le droit compulse compulsivement les portants, et achetage massif, sans rien essayer au préalable. 260 euros en moins de trente minutes. Un bon score. Ce qui permet la programmation d’une deuxième expédition, pour rendre le surplus et examiner les nouveaux arrivages.

Mon verdict sur la collection hiver 2007 / 2008. Beacoup (trop) de gris. Et beaucoup trop de lainages. Parce que les robes en lainage, sur les portants, ça a l’air super sympa, alors que souvent, sur moi, ça ressemble à rien. Ou alors à un gros facochère … gris. Ca moule où il faudrait pas, et ça baille là où ça devrait souligner une jolie courbe (oui, y’a des courbes qui sont jolies, mais pas toutes, là est la subtilité de l’affaire).

Prochaines étapes. Razzia sur les chaussures (mais il me faut plus que trente minutes). Et soirée dans un endroit enfumé, buvant et dansant. Chaque chose en son temps.

Dans un prochain post, on causera du jury de la Nouvelle Star. J’ai de gros doutes sur la nouvelle composition …. Par contre, je suis dans l’impossibilité de causer Star Ac ou Top Model, j’ai un câble sélectif, et apparamment plutôt élitiste, je ne reçois plus TF1 et M6. Si je suis en forme, je vous ferai un petit récit de mes aventures avec la Hotline de Numéricable / Noos, avec mon ami Rachid du centre d’appel de Rabat, un grand moment de service au client à 34 centimes d’euros la minute ….

Brice Hortefeux a une femme.

Oui, l’information se suffit à elle-même. C’est incroyable. Photo tirée d’un Paris Match.

Elle s’appelle Valérie, et quand elle va à la garden party de l’Elysée pour le 14 juillet, elle porte une robe ras le bonbon et les lunettes de Michel Polnareff. Pour la robe, je tiens à dire que la mini après 13 ans, ça se fait pas, très vulgaire, surtout en été (encore, en hiver, avec des collants opaques ou des leggins, passe encore, mais là …). Pour les lunettes, ben elles vont mieux à Polnareff.

Brice Hortefeux a une femme. Sérieux, j’ai du mal à m’en remettre. C’est un peu comme quand on était au collège, et que par hasard, un samedi matin, on croisait au marché / à la boulangerie / à la bibliothèque notre prof de maths avec son mari, et / ou ses enfants. D’un seul coup, ça donnait une dimension nouvelle à la gorgone qui hantait nos nuits de burne arithmétique. On oscillait entre l’effroi (« mais comment cet être sadique peut avoir trouvé un homme pour l’épouser ? ») et une prise de conscience un peu universaliste (« alors elle aussi, est un humain de chair et d’os, elle fait caca et les courses le samedi matin chez leclerc »). Mais je préfère pas imaginer Brice faire caca. J’en dormirai mal la nuit, et déjà que je dors pas beaucoup …

Une prochaine fois, nous découvrirons que Nicolas Sarkozy a une femme. Ah non, j’oubliais, elle l’a plaqué, hé hé hé ….