Noël m’emmerde.

Ben oui, c’est pas très chrétien je sais (en même temps, je ne suis pas vraiment de confession catholique, et pas baptisée non plus). Je pensais qu’avec l’arrivée de l’Héritier ça pourrait changer mon point de vue sur l’affaire, mais pour l’instant non. On en reparlera après, mais à priori, une fois encore, la liesse à date fixe (comme le 31 décembre), la course au(x) cadeau(x), le consumérisme exacerbé, les réunions familiales, les repas à rallonge, pfuiii, j’ai pas le mojo. Fatiguée d’avance que je suis.

Du coup, j’ai bien ri en découvrant le dernier clip de Didier Super. De très bon goût comme souvent avec Didier.

[Ceci est un petit coup de mou passager, ne pas s’inquiéter outre mesure. Que toutefois les âmes bien pensantes s’abstiennent de me proposer des alternatives caritatives et / ou altermondialistes à mon léger dégoût vis à vis de la Noyelle, j’ai pas l’énergie non plus. Il sera admis que je suis un poil fatiguée par mes tâches de jeune mère (en même temps, on m’avait prévenu), inquiète de la gestion de cette nouvelle vie à moyen terme (parce que je sais que la bulle du pays des bisounours demande à être éclatée), et donc assez imperméable au sort du reste de l’humanité pour encore quelque temps. Je retrouverai la grandeur d’âme et le sens de l’altérité qui me caractérisent (hu hu hu) assez rapidement, pourvu qu’on m’accorde ce repli narcissique et nombriliste sur moi, ma petite vie et mes inquiétudes de bobo. Grand merci.]

Pavlov

Aujourd’hui, pour aller à un rendez-vous, j’ai traversé la gare TGV. Ca m’a fait un méchant effet pavlovien, gare TGV = train à prendre = déplacement = boulot = ….

Hé ben vous me croirez si vous voulez, mais je pense que le taff commence à me manquer … Un peu. Il m’aura tout de même fallu 4 mois.

Jean-Paul Gaultier a été inspiré par ma baignoire

Si si si. Z’avez pas vu la dernière campagne de pub pour son parfum, les Fleurs du Mâle ? Un joli garçon, très souriant et détendu, dans une baignoire ….

Raaah, lovely. Bel effort pour cette campagne, c’est à souligner, pour une fois le mannequin sélectionné n’est pas complétement androgyne, puisqu’il a même DU POIL SUR LE TORSE. Ce qui est à souligner quand il s’agit d’une pub pour JPG. Je l’avais bien dit, l’avenir est aux torses velus. Certes ce n’est pas Magnum, maître en la matière, mais y’a un léger mieux. Clap clap clap.