Carrefour se servirait de ses clients comme indics

Bon, on peut pas dire que je vous abreuve très régulièrement d’infos « grand public » par ici. Mais il semblerait que la ménagère de moins de 50 ans qui sommeille en moi s’éveille de plus en plus régulièrement. Marre de se faire prendre pour des jambons. Ron a scanné cet article de « Que Choisir ».

Le pitch.

« Si vous trouvez moins chez, Carrefour rembourse dix fois la différence », l’enseigne est coutumière de cette publicité alléchante. Pour le consommateur, c’est à priori une double garantie. Celle des prix bas, sans doute introuvables ailleurs, sinon le distributeur ne s’engagerait pas aussi fortement, et si d’aventure on parvient à trouver moins chez, la certitude d’être bien indemnisé. En réalité, c’est pour Carrefour le moyen de faire la « police des prix » afin de les maintenir à des niveaux élevés et identiques partout. Dans sa décision du 20 décembre dernier, le conseil de la concurrence a décortiqué ce mécanisme machiavélique sur les jouets de Noël, de 2001 à 2004.

 » Dès qu’un client apporte un ticket d’un montant inférieur, Carrefour rentre la donnée dans un tableau détaillé et contacte le fabriquant pour faire remonter le prix du jouet chez le concurrent, explique le conseil. Quand l’alignement des prix n’est pas rétabli aussitôt, l’enseigne peut retirer le jouet de ses rayons, pour ne pas avoir à rembourser les clients, à titre temporaire si le concurrent rectifie, définitif s’il continue à vendre moins cher « 

Que Choisir, Février 2008

Alors c’est sans doute très naïf de ma part, et un peu vain, mais moi, Carrefour, j’arrête (tu me diras j’avais déjà commencé à remplacer par Ooshop), et je m’en va chez Auchan, ou en l’occurence Auchan Direct pour les livraisons.

6 réponses sur “Carrefour se servirait de ses clients comme indics”

  1. Ben vi mon grand, c’est bien pour ça que je passe à Auchan Direct … Même si je me doute qu’ils ne sont pas plus réglos que les amis de chez Carrefour.

  2. Il y avait un super reportage sur les câble il n’y a pas longtemps sur le super pouvoir de la grande distribution.
    Non seulement pour être présent dans un super marché les marques sont obligées de payer des sommes astrologiques (si tu n’est pas dans la grande distribution tu es nulle part).
    Et effectivement c’est eux qui fixent les prix. Ils démontraient aussi ce que tu viens de dire. Plus besoin de contrôleur, c’est le client qui fait le boulot et en plus il croit faire une bonne affaire alors qu’en fait si il avait été acheté le produit moins cher ailleurs il aurait été gagnant. Le monde de la grande distribution est sans pitié et prennent tout le monde pour des vaches à lait (du producteur au consommateur). Voilà ce que l’on devient quand on est trop puissant.

  3. oui, mais y a pas que carrefour dans l’histoire, il y a aussi hasbro, lego,chicco, jouéclub , Maxi toys france et d’autres..ils ont été condamnés à payer des amendes…mais c’est pas la 1ere fois, il y a eu la même chose , pour le prix des dvd disney…et là hop,encore …carrefour.
    j’avais vu ça en décembre 2007 :
    http://www.lemonde.fr/economie/a...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.