J’ai ri UNE fois …

… en regardant « Bienvenue chez les ch’tis« . C’est une scène où Danny Boon parle avec la larme à l’oeil de la chanson sur laquelle il a aimé sa donzelle. Il explique qu’il est tout content, parce que le gars qui la chante est un ch’ti. Le gars en question c’est Ch’tivie Wonder.

C’est dire si ce film est drôle ….

J’exagère un peu. J’ai souri. Plusieurs fois. Mais dans l’ensemble, c’est confit de blagues à l’esprit bassement franchouillard, et traversé par un sentimentalisme dégoulinant. Déjà, quand j’ai compris que ça se passait à La Poste, j’ai frémi. Le dernier film dont j’ai souvenance et qui se déroulait dans le cadre de cette noble entreprise de service pubic, c’était « Promotion canapé » avec Grâce de Capitani (et Michel Sardou, qui est aussi bon acteur que moi je suis bonne cuisinière). Moi je serais La Poste, je demanderais à me faire dédommager pour l’image qu’on diffuse dans ce type de nanards.

(Quelle jolie photo que j’ai trouvé là, n’est il pas ? 1990 quand tu nous tiens !)

Alors le Danny Boon a un visage de cire, complètement crispé (botox ?). Line Renaud est aussi crédible en mère abusive que moi en mère permissive. Zoé Félix a hérité d’un rôle ingrat dont elle ne sort pas grandie (il est loin le temps de « Déjà mort« ). Et Kad Mérard en fait des tonnes. Bref le mélange maroual / gimauve est quelque peu indigeste.

Je vais raccoucir ma diatribe sur « les gens sont des boeufs« , et « comment peut-on se précipiter par millions pour ce film cruchot« . Mais en amatrice (actuellement frustrée) des salles obscures (parce que tous les jeunes parents du monde peuvent se donner la main pour essayer de me convaincre, je suis désolée, un film sur grand écran perd 90% de son charme en DVD), je suis d’autant plus attachée à la qualité des rares films que je peux voir sur grand écran. Ou alors faut vraiment que ce soit la grosse poilade. Certes, on avait ces places gratuites, pour ce ciné là, qui nous laissait le choix entre les Ch’tis, Benjamin Gates et Alvin et les Chimpmunks (merci le CGR La Rochelle). J’aurais su, j’aurais pas venu ….. quoi (private joke pour ceusses qui ont vu le film).

PS : ce billet a été posté depuis un PC qui fonctionne sous Vista, et ne nous mentons pas : c’est un sacré merdier !

15 réponses sur “J’ai ri UNE fois …”

  1. haaa
    j’évite ce film avec soin…
    en général , j’évite les films "dont tout le monde parle et où tout le monde va" surtout si c’est une comédie…

  2. je l’ai vu hier soir, ma conclusion est à peu près identique à la tienne…
    le début un peu long, des clichés très clichés
    la scène qui m’a fait sourire est celle où ils se murgent, sont au bord du canal et disent "mal à la tête? si tu n’as pas mal au cul, tu peux t’assoir dessus!"
    il a fallu que l’on m’explique le ch’tivi wonder….

  3. Moi ce qui m’a sidéré, c’est les gens se ruant vers la salle de cinéma… Un peu comme pendant la guerre quand on annonce qu’il y aura une livraison exceptionnelle de rutabagas et qu’il risque de ne pas en avoir pour tout le monde… Bizarre cette impression…
    Et j’ai haï la truffe qui hurlait de rire surtout en revoyant les passages archi-diffusés dans la bande-annonce…
    A part ça… léger comme une tartine au maroille… La bizzz, biloute!

  4. Je te trouve un peu dure, j’ai trouvé ce film sympathique. Mais c’est vrai que je me trouvais bien stoïque à côté du reste de la salle (bondée of course), totalement hystérique de rire… Ca faisait limite peur ! Comme d’autres l’ont déjà dit, je n’ai pas compris comment certains pouvaient rire autant à des passages vus 10 fois à la télévision…
    Et je suis d’accord pour le rôle plus qu’ingrat de Zoë Félix, dans ce genre de comédie, les femmes ont rarement le beau rôle (Ex : le Dîner de cons).

  5. 12 600 000 entrées ( sans compter ceux qui ont adoré et qui l’on vu 3 fois)……enfin, bonne nouvelle pour sasa, le cinéma de qualité revient, "disco" sort le 2 avril. pour ma part je m’arrête a la bande annonce sur allociné.

  6. M’en fous, je dois être très très conne, option beauf, mais j’ai adoré.
    Et ri, beaucoup, surtout pendant la scène de la tournée.

    Mais j’assume. Pas de souci.

    par contre, j’ai détesté Amélie Poulain.
    Comme quoi.

  7. Moi aussi je dois être beauf mais bon étant originaire de Picardie c’est normal me direz vous…donc comme Dom j’ai adoré, j’ai bien rit du début jusqu’à la fin, comme la majorité des gens le disent ça faisait longtemps que je n’avais pas rit autant au ciné ! c’est un film sans prétention, pas prise de tête ,c’est sûr c’est pas du Truffaut mais y’en faut pour tout les goûts…je conçois qu’on ai pas aimé (vous êtes peu nombreux soyons honnête) mais je trouve que dire "c’est nul, blagues franchouillardes" etc ça fait vraiment super élitiste, prout prout voire "connard/asse de parisien/enne" (et pourtant moi aussi je suis souvent une connasse parisienne mais le fait d’être picarde d’origine modeste me sauve un peu et j’en suis fière…
    Malgré ça j’adore ton blog et suis d’accord avec tout tes articles à 99%…sauf cette fois 😉

  8. j’adore ton blog et partage très souvent tes critiques et opinions mais là je dois avouer que tu es un peu dure…
    de là, j’en déduis que tu ne connais pas la culture du nord et t’invite donc à y passer quelques jours en totale immersion afin de mieux comprendre ce film et les valeurs ch’timis qui te plairont certainement d’ailleurs!

    à ta décharge, le succès de ce film est peut être démesurée et ce long métrage du sketch de Dany Bonn aurai très bien pu se cantonner aux frontières nordistes. Cela dit, ça fait toujours plaisir de voir que les belles et simples histoires d’amour et d’amitiés plaisent encore au grand public…surtout par les temps qui courent !

    par chance c’est aussi la mentalité des ch’tis ! va donc le constater par toi même ! 🙂

  9. Moi j’ai trouvé ça drôle… vite fait. Je ne comprends pas pourquoi ce film a eu un succès d’une telle ampleur. ça casse pas non plus 3 pattes et un canard!

  10. Je te lis souvent, mais écris peu.

    Je suis à 100% d’accord avec Lili. Normal, je suis picard aussi 😉 Mais je vis à Lille depuis plus de 30 ans, sans être pro-ch’ti.

    imho, tu as oublié de lire entre les lignes du film 🙂

  11. J’ai dit boeuf, pas beauf (référence au Général …. les Français sont des boeufs, tout ça …). Mais j’assume mon élitisme (mais parisien, faut pas pousser). Quand on sait que mon film humoristique fétiche est Zoolander, ça donne un peu une idée de l’étendue du dit élitisme 🙂

  12. AHHH ouf je suis rassurée Sasa 😉 Moi aussi j’adore Zoolander et toutes les "merdouilles" de Mister Stiller !!

  13. Moi ce qui me fait peur, c’est qu’en plus on risque d’avoir droit à des suites.
    Encore moins bonnes, forcément.

    Mais qui feront quand même dans les 10 millions d’entrées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.