Mauvais esprit (2) et courts de tennis bling bling

D’accord, c’est triste de mourir d’une crise cardiaque à 49 ans.

M’enfin, bon, quand j’ai entendu les infos ce matin, je n’avais pas entendu le nom du défunt, sérieux j’ai cru un moment que c’était l’Abbé Pierre qu’était mort une deuxième fois.

Heureusement, au cours de l’homélie d’Eugène Saccomano, qui refaisait le match de la vie de son confrère, il a eu cette phrase finale, énormissime (et qui accessoirement laisse à entendre que ça devait être un sacré emmerdeur), « Et en plus, Thierry (Gilardi donc), c’était quelqu’un de jamais satisfait, il y avait toujours quelque chose qui n’allait pas ».

Pas pu m’empêcher de penser qu’il avait peut être raison, au final, de pas être content ….

Sinon, rien à voir, mais en allant à la pêche aux infos sur le site de Sport 24, j’ai découvert un diaporama très intéressant, concernant les plus belles ramasseuses de balle du Tournoi de Madrid. Aaaah esprit du sport quand tu nous tiens !

Tout de même, de mon temps, les ramasseurs de balle dans les tournois, c’est des petits boutonneux anémiques, qui se faufilaient comme des anguilles pour exécuter de la manière la plus discrète possible leur labeur, avec la mine effarée d’un lapin pris dans les phares d’une voiture. Si le bling bling contamine même les courts de tennis, c’est Lacoste qui doit se retourner dans sa tombe.

6 réponses sur “Mauvais esprit (2) et courts de tennis bling bling”

  1. J’ai toujours dit que le foot était un sport dangereux. Et pas que pour les neurones apparemment 🙂
    Grouik

  2. J’ai toujours dit que le foot était un sport dangereux. Et pas que pour les neurones apparemment 🙂
    Grouik

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.