Mon bel été – entre amis

Après la musique de mon été, les amis.

On a commencé, comme souvent, dans le Poitou.

Ensuite, dès que les grandes vacances ont commencé, la troupe s’est rendue dans les Landes. A Capbreton très exactement. Au programme : surf, gainage des corps, et maîtrise des gosses en milieu célibataire. Les résultats ont été … contrastés.

Pour le surf, en fait, les seules photos où on peut voir un gars hors de l’eau sont justement celles … prises hors de l’eau. Des heures d’attente pour les photographes pour un résultat consternant, autant admettre que Kelly Slater et Laird Hamilton n’étaient pas parmi nous cette semaine là.

Pour le gainage des corps (hors surfeurs sous-marins), ça pas été évident tous les jours non plus. Pourtant on était hachement bien coachés.

Pour ce qui est de la maîtrise des gosses en milieu célibataire (5 couples, 3 sans enfants), on a fait de notre mieux, vraiment. 8 h 30, pour des parents, c’est quasi la grasse matinée. Si si si. Cette vision a été moyennement partagée. Pour autant, aucun enfant n’a été maltraité pendant ce séjour.

(A chaque promenade, les hommes se groupaient massivement autour des poussettes. Phénomène s’expliquant par la croyance populaire et fort répandue dans le groupe, selon laquelle « avec un gosse t’accroche plein de femmes, surtout si tu racontes que la mère est morte en couches ». Autant dire qu’au moment de changer les couches, celles bien remplies des dits gosses, y’avait beaucoup moins de monde autour. Sans doute rapport à l’odeur.)

(PS : oui oui oui, la photo date bien de cet été 2008. Y’en a qui portent ENCORE des pulls col V saumonés en 2008. Et des tongs en cuir. Désolée.)

Saint Jean de Luz, août 2008.

(Damned, le pull col V saumoné a réussi à se glisser sur plusieurs photos …)

Ensuite, après un intermède familial fort reposant à La Rochelle (parce que ce qui formidable avec les grands-parents, c’est qu’eux ADORENT se réveiller à l’aube pour s’occuper de votre progéniture), nous avons enchaîné sur la Corse.

Là, on avait compliqué le jeu. 8 adultes, 5 enfants. Autant dire que pour les grasses matinées, c’était rapé pour de vrai. Par contre, impossible d’avoir tout le monde ensemble sur une photo, y’en a toujours au moins un qui fait sécession (noyé au fond de la piscine, fait la sieste, fait la tête, cherche son masque et ses palmes, … ).

(Celle-ci est franchement pas mal, m’en manque juste un. Les plus difficiles à coacher étaient les deux plus petits, l’Héritier et sa copine, qui ont du bouloter à eux seuls 3 litres de sable chacun, plus quelques mégots de cigarette, bouts de batonnets de glaces … Les enfants sont formidables.)

A part ça, y’a pas à dire, la Corse, c’est beau.

Vue d’Erbalunga, Cap Corse, août 2008.

Du coup, quand nous avons atteri le dimanche soir à 20 h 30, pour reprendre le taff moins de 12 heures après (pour cause d’animation d’une réunion de rentrée le lendemain à Grenoble), j’ai eu un peu mal au derrière.

6 réponses sur “Mon bel été – entre amis”

  1. Effectivement très bon blog Yann (j’ai eu un peu quand s’est affiché l’avertissement aux moins de 18 ans).

    Hop, ajouté dans Google Reader, merci !

  2. ça me rend mélancolique toutes ces photos… (ça me rappelle mon merveilleux week-end) (enfin sauf que j’étais seule mais bon)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.