Mon Parrain chez les Mexicains, la photo

Voir les épisodes précédents (1, 2, 3 et 4).

Pour tous ceux qui étaient soucieux de découvrir l’homme (et quel homme) derrière le narrateur, voici El Padrino, AKA Le Parrain de l’Héritier :

Autant dire, avec une telle prestation, même à l’insu de son plein gré (puisque ce sont ses gentils colocataires qui lui ont collé ce MONSTRE – mort certes mais tout de même – sur le visage alors qu’il dormait du sommeil du juste suite à une soirée légèrement trop arrosée), le Parrain a gagné le respect et l’admiration de TOUTE sa famille. Même la Reine Mère a eu les j’tons.

Frérot, finalement, cette petite visite au Mexique, j’me tâte ….

Une réponse sur “Mon Parrain chez les Mexicains, la photo”

  1. Joder ! Y’en a un qui a un peu abusé du mezcal !
    Car lorsqu’on abuse du mezcal, la grosse chenille (qui est conservée à l’intérieur de la bouteille et qui donne son gout si particulier à cet alcool) se transforme en papillon !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.