J’ai des goûts musicaux douteux mais j’assume (1)

Depuis quelques semaines, j’ai changé de coturne de bureau.

Oui parce qu’au sein de la feurme, s’agirait pas que tu te prennes pour un fonctionnaire avec ta place atitrée, ton mug « i’m the boss« , ta plante verte dans un coin et les photos de tes mouflets au mur installées ad vitam eternam. C’est pourquoi tous les ans, des déménageurs sont  payés pour organiser un grand jeu de chaises musicales. On rigole beaucoup car c’est l’occasion de voir du pays (j’ai bougé d’au moins 10 m dans le couloir, un truc de ouf, et j’ai pu de fenêtre, par contre je peux entendre mon assistante, c’est trop bien), et de changer de voisin (oui parce que les bureaux tous seuls, c’est pour les crès grands chefs, faut pas déconner).

Du coup, j’ai un nouveau compagnon de route. Pour les besoins de l’histoire, nous l’appelerons La Brisse.

Je l’aime bien hein, je dis pas. Je le connais depuis 8 ans, et avec une poignée de résistants, nous faisons partie des piliers de bar de la machine à café. Tous les matins, dans la « salle détente » (une pièce aveugle, bruyante et éclairée au néon, équipée d’une machine à café délivrant une substance proche du café, mais juste de loin), c’est mieux qu’au bistrot du coin. On te décortique l’actualité avec un sens aigu de l’analyse géo-politique, et on commente l’état du monde avec toute la philosophie stoïcienne qui nous rassemble.

Je déconne.

On passe juste de 15 (moyenne basse) à 45 (moyenne haute) minutes à dauber. Sur tout. Et sur tout le monde. C’est ce qui rend notre quotidien de cadres sous pression (je pouffe) supportable.

Avec La Brisse, tout pourrait être pour le mieux dans le meilleur des mondes, mais on a un point d’achoppement.

La musique.

Le gars il est pointu, limite pointilliste. Il écoute des trus improbables, et prend à chaque fois un air légèrement navré quand j’ouvre des grands yeux plein d’incompréhension, qui trahissent mon ignorance crasse de certains courants alternatifs (aaaah non, je connaissais pas – insérer ici le nom d’un groupe de métal indus’ connu par 241 personnes dans le monde entier – c’est très très intéressant).

Moi, je vais voir les concerts de Brit Brit, Justin, et Souchon. Irrécupérable quoi.

Toutefois, jusqu’à présent, il me considérait avec une certaine mansuétude La Brisse. Jusquà ce matin particulier, où je gagnait mon bureau en chantonant une chanson de Michel Fugain (« Comme l’oiseau« , pour les connoisseurs). Et là, c’en fut fini de sa tolérance. Maintenant, il a décidé de passer à la vitesse supérieure. Après les intimidations, il a finalement pris le parti de l’évangélisation. Et il me fait écouter des trucs trop zarb sous la contrainte.

Mais moi je suis pas d’accord, j’ai des goûts de chiotte, oui, mais ce sont les miens bordel !

Et moi aussi je peux faire du prosélytisme, si je veux. J’ai donc décidé de me lancer dans une grande série. Mes 100 chansons cultes. Dans le désordre.

On commence avec Indochine. Paraît il qu’ils seront au Stade de France en 2010, pour fêter leurs 30 ans. J’en frétille d’avance. Là, j’ai choisi (et combien ce choix fut difficile) Maryline.


Indochine – Marylin (Clip Interdit)
envoyé par boufougik

La prochaine fois, Mylène Farmer. Là aussi, le choix va être cornélien …

(Oui je sais, je démarre fort, mais autant vous habituer tout de suite.)

9 réponses sur “J’ai des goûts musicaux douteux mais j’assume (1)”

  1. bin zut… c’est vrai .. chez la Brisse family on aime bien écouter des trucs un peu différents (et ce dès le plus jeune âge : Margaux écoute de la « grosse musique » depuis l’utérus et Carl se laisse bercer volontier par un Morthem Vlade Art…). Néanmoins, j’ai quand même pour sale habitude de retenir des énormes grosses bouses musicales (musiques de pub de préférence). Mon numéro 1 du moment : là lalalalaaaaa Foncia Foncia Foncia Foncia la lalalaaaa…..Alors Sasa si tu te sens opprimée par la Dark musique de Bibi… fais lui un ptit foncia de ma part…..sinon d’ici 10 jours.. je reprends mes séances daube collective 😉 Biz

  2. Ouaii
    du coup je vais investir dans un sound system pour le bureau et je te ferai écouter du hypnoskull 😉

  3. super billet, je retrouve laloute que j’adore…sinon indochine yes, me too, mais quand ta fille de 12 ans, en est fan aussi et trouve moyen de dire, que le Nicolas fait jeune (alors qu’il a 6 ans de + que moi)…tu te dis que c’est le début de la fin…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.