Ma bouche n’est qu’un infââââme égout putride

Bon, d’accord, il a pas dit ça comme ça, mais j’ai bien vu à son oeil navré penché au-dessus de ma bouche que l’heure était grave.

Le bon docteur Thierry C. a très exactement dit  : « vous avez attendu juste assez pour que la situation soit catastrophique« .

Beeeeeeuuuuuuuuuuaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah.

Là, il m’a dévitalisé la moitié d’une quenotte (après m’avoir anesthésié A DONF tout le bas de la bouche, à ma demande expresse), et j’en ai pris pour encore trois séances de torture de rabibochage de mes chicots pourris.

Je suis bien punie.

Et j’ai maaaaal.

Mais mal.

4 réponses sur “Ma bouche n’est qu’un infââââme égout putride”

  1. Courage….
    Force et honneur comme on dit. Hier, le mien, de dentiste, m’a fait un truc, digne des tortures de marathon man…
    bon, ok, j’en rajoute un max, puisque j’étais anesthésié également…
    Mais bon, c’est quand même un p**ain de métier de bourreau !
    La bouche ouverte, les yeux dans le vague et la peur qu’il pète un coup de calgon et se transforme en psychopathe… Faut pas ce leurrer, dans ces moments là, on est totalement à leur merci

  2. cela doit être GLAM dans votre bureau, hihihi…malgré vos divergences musicales, on compte pour vous un nouveau point commun…OK je sors…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.