Sélection 2009 pour le Festival d’Angoulème

La liste officielle est sortie aujourd’hui, vous pouvez la retrouver là. Je me suis surprise à la parcourir avec déléctation, comme quand on regarde la carte des vins, des entrées et des desserts (enfin surtout les vins), avant de s’installer à table. J’ai notamment découvert qu’il y avait une adaptation BD de « Shutter Island » de Dennis Lehane, par Christian De Metter, chez Rivages / Casterman, je suis bien curieuse de découvrir comment ce magnifique roman a été adapté.

La bédé, j’y ai vraiment pris du plaisir au contact de l’Epoux (oué il est fort l’Epoux). Et puis plus récemment au travers de blogs, de dessinateurs ou d’illustrateurs. Et des fois même que je vous ai recommandé de bonnes choses.

Avant, c’était pour moi un sous-genre de la littérature, pas très noble (pas fille de prof pour rien), et un peu bâtard (pas assez de textes pour raconter une belle histoire à mon goût, ou alors trop de textes qui étouffent l’image, comme chez Blake et Mortimer).

Avant c’était Astérix, Iznogoud, Yoko Tsuno, Les Bidochon, Poupon la Peste, Carmen Cru, Boule et Bill, Garfield, Mafalda et Lucky Luke. Et tout Brétecher, bien sûr.

Maintenant j’ai comme qui dirait élargi le cercle de mes connaissances. Découvert des auteurs. Joan Sfar, Manu Larcenet, Marjane Sartrapi, Ferri, Blutch, Trondheim, Dupuy & Berberian.

Du coup, le festival d’Angoulême, ça me donne faim de bédés.

2 réponses sur “Sélection 2009 pour le Festival d’Angoulème”

  1. Et dire que depuis toutes ces années j’ai toujours vanté les mérites d’une bonne bédé ! Le soir avant de dormir, dans le jardin, sur le trône, bref, un bonheur depuis que je sais lire.

    Si vous m’écoutiez un peu plus souvent dans cette famille ! Vous perdriez moins de temps avec ces trucs plein de pages et ces longs textes aburriendo !

    El Padrino

  2. Angouleme est moins le mythe qu’il fut dans les 80’s mais reste un truc assez fabuleux,; assez magique, avec ce croisement d’ames vivant dans des mondes autres au sein d’une ville jolie mais habituellement plutot ennuyeuse.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.