Qu’il est bon, pour qui a fait un long voyage …

…. de retrouver son fiston, sa maison,

…. son métro qui pue, ses concitoyens souriants toujours aussi cons,

…. et ses 12 machines de linge sale à faire tourner, ses 240 mails de boulot à dépiauter (rapport au fait que c’était des vraies vacances, le blackberry ne fonctionnant pas au Japon, aléluia a dit l’Epoux), les courriers désagréables à traiter (qué je dois payer des impôts ?) ….

Hé oui, les japonais ne m’ont débité en petits sushis et sashimis (alors qu’il y aurait eu de quoi nourrir une famille tokyoite pendant plusieurs semaines, je sais bien), et l’attrait de la niponnie n’a pas été si fort que je veuille y installer mes pénates.

Ne m’étreignez pas trop de vos interrogations ardentes (alooors, t’as aimé ???), j’ai déjà passé une bonne partie du séjour à rassurer l’Epoux (mais vouiii il est joli ce temple, dommage que la pluie m’empêche de le voir à moins de 10 mètres …).

Je vous prépare un reportage photo de grande qualité, dès que j’ai récupéré des 12 h 30 d’avion et des 7 heures de décallage horaire.

(Et tout de même, y’aurait pu avoir une âme charitable pour me dire qui s’était fait jeter de la NS. Comment ça plus personne ne regarde tellement c’est pénible ?)

5 réponses sur “Qu’il est bon, pour qui a fait un long voyage …”

  1. Pour la NS la taulière n’étant pas là, j’ai trouvé le bar fermé…et l’éliminé du soir fut…sinclair !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.