Berlusconi, classe européenne

Si dans ses procédés, notre petit Nicolas national se hisse sur ses talonnettes pour lorgner du côté du modèle américain, dans les résultats, je trouve souvent que ça ressemble plus à du Berlusconi (en plus timoré, pour le moment) qu’à de l’Obama.

Heureusement pour nous, et malheureusement pour nos amis italiens, en Présipauté Italienne, on a toujours un temps d’avance dans l’indigne.

Ici, les fameuses photos de Berlusconi en WE en Sardaigne.

Et je ne parle pas du soupcon de relation avec une mineure.  

Allez, donnons nous encore 2 ou 3 ans avant que l’on découvre des clichés de notre Nico les couilles à l’air au Fort de Brégançon, avec des copines à Carla autour de la piscine …

A part ça, Libé fait sa couverture de veille d’élection européenne avec Cohn-Bendit. Si même Libération s’y met, je me demande bien qui il nous restera pour promouvoir le PS …

Lalanne & Drevet sont dans un bateau …

Je suis une citoyenne assidue, c’est à dire que je vote à chaque fois que l’on m’y invite. J’estime que c’est la moindre des choses (un devoir quoi), en tant que femme bien entendu, mais aussi en tant qu’heureuse habitante d’un pays démocratique (enfin si l’on ne regarde pas de trop près les scores lamentable que l’on prend au classement Transparence Internationale, sur la corruption, publié le 3 juin dernier, c’est un poil la tehon).

Je me documente, je lis la presse. Mais qui ne nous dit pas grand chose sur les programmes. Par contre sur l’abstention, ça on est au courant hein.

Je bouquine les professions de foi.

Je regarde les clips de campagne.

Je baille devant les débats télévisés.

Avouons le, pour les européennes, faut vraiment avoir la foi citoyenne chevillée. Hier soir, à part les chamailleries Bayrou / Cohn Bendit (je vais pas m’apesentir sur le point de Godwin atteint par Bayrou hier soir face à Cohn Bendit, je pense juste que ce comportement discrédite complètement le gugusse, et j’espère bien que ça va le plomber pour un moment, histoire de lui dégonfler un peu le melon et les chevilles), je me suis donc cognée une éprouvante séance de visionnage des clips de campagne, juste après le Soir 3 et avant l’émission de Taddei. Hé ben ben …

J’en suis arrivée à une conclusion (et attention, c’est du niveau, c’est là qu’on voit qu’elle a fait Sciences Po la gonze) : la campagne télévisée des élections européennes, c’est en matière électorale ce qu’est l’Eurovision à la musique : un ramassis de ringards qui s’ecriment à convaincre un public (peu convaincu) avec des ritournelles toutes aussi ringardes.

Le lip dub de l’UMP, j’en parle même pas, c’est juste un scandale.

Au rang des ringards, vous battez pas, c’est tout de même l’Alliance Ecologique Indépendante qui emporte la palme, avec, attention les yeux :

Patrice Drevet.

Si si si. Lui.

Rachida Dati, ah non c’est l’UMP.

Francis Lalanne.

Si si si. Lui.

Non mais quoi, Francis Lalanne ! 

La meilleure prestation que je lui connaisse (en dehors de ses chansons et de ses cuissardes), c’est dans Disco, quand il est renvoyé par Gégé Depardieu, qui n’accepte pas son parrainage pour une soirée disco. C’est dire si c’est de la qualité.  

Je trouve donc un peu gonflés de la part des nos dirigeants et des médias ces débats sans fin sur le désintérêt des citoyens pour les élections européennes. Là encore, le parallèle avec l’Eurovision est aisé. Comment voulez-vous que l’on s’intéresse sérieusement à un scrutin où l’on envoie les seconds couteaux ? L’électeur moyen est pragmatique, comme le téléspectateur. Si l’on présente au scrutin / au concours les seconds rôles, on fait jouer les remplaçants, ou pire, des faire-valoir plus ou moins crédibles (bordel, Lalanne), on ne peut que préjuger que l’enjeu est de faible importance.

Ceci explique que les formations « minoritaires » mais qui envoient leurs vrais dirigeants ou tout au moins de vraies têtes de listes – FN, MODEM, Europe Ecologie par exemple – emportent souvent des scores élevés à ces scrutins (même si sur une base élective faible, rapport au taux de participation anémique). Alors que nos camarades du PS (au hasard) vont sans doute encore prendre une bonne grosse rouste.

Dites donc, si je briguais le poste à Chabot moi ???

Le vieux c’est bon, mangez en !

Dans la file d’attente à la boulangerie ce matin, devant moi un vieux monsieur, visiblement en mal de socialisation, commence à pousser la chansonnette devant le boulanger. C’est pitoresque 30 secondes, mais à la 3ème minute, tout le monde fatigue.

Je réprime (mal) un petit soupir d’impatience (non mais c’est vrai, qu’est ce que c’est que ces habitudes, les vieux, de venir squatter les comptoirs des commerces de proximité entre 8 h 30 et 9 h 30, quand tout le monde part au boulot, y’en a qui ont un métier bordel).

Là, le monsieur se retourne vers moi (âgé donc, mais l’ouïe encore fine, le vieux saligaud), me toise (alors qu’il doit mesurer 20 bons centimètres de moins que moi, qui suis perchée sur 9 cm de talons), et me dit :

« Alors ça, c’est les nénéttes, depuis qu’elles portent des pantalons à braguette, alors qu’elles ont même pas de quéquètte, ça se croit tout permis ! »

Et un low quick dans la machoire du vieux, c’est permis ?

Madonna, salope !

Suite à quelques plaintes de mon lectorat (au son de « bordeeeeeel Sasa, oukisont les beaux mecs dans la baignoire ??? »), je me suis mis en recherche de quoi le satisfaire, avec cette question existentielle en tête, « cékiki le beau gosse du moment ? » et aussi parce que c’est vrai, ça manque de mâle par ici.

(Et c’est pas en regardant la NS que ça va s’arranger, rapport au fait qu’on se retrouve avec la biscotte anémique aux smoky eyes qui porte la toge à carreaux en finale, bonjour le potentiel glamour).

Alors j’avouerais, à première analyse, que j’ai assez apprécié l’acteur suédois qui incarne le héros de Millénium dans le film éponyme.

(Consternation dans les rangs.)

J’y suis allée à l’aveugle. C’est à dire je n’ai lu aucun des bouquins de la trilogie, et je connaissais à peine la trame, j’ai quand même gardé les yeux ouverts pendant la séance,  et j’ai été assez convaincue (par contre la frangine s’est un poil emmerdée, rapport au fait que quand tu as lu les bouquins, tu n’apprends rien, voire tu connais la fin, c’est vrai que c’est un peu génant pour une intrigue policière). Il faut dire que les suédois sont assez forts pour peindre des atmosphères pesantes. Je suis une fan de Kurt Wallander, un personnage récurrent dans des polars de bonne facture, commis par Hennig Mankel. Mickael, le anti-héros de Millénium est donc interprété par Michael Nyqvist, et je l’ai trouvé assez troublant en journaliste d’investigation un brin dépassé.

J’ose à peine vous montrer une photo, parce que vous allez encore me dire que j’ai des goûts de chiottes.

(Moi je trouve qu’il a du chien le garçon.)

Par ailleurs, je ne pouvais qu’applaudir des deux seins la place de l’héroïne, Lisbeth Salander, archétype de la femme de tête, sensible mais déterminée (attention petit spoiler : notamment quand elle enfonce un énorme gode blanc dans le fondement de son violeur).

Mais bon, je vous ai trouvé un toy-boy un peu plus oecuménique (et dans oecuménique, y’a …), parce que je sais que le suédois a tout de même pas un physique facile, avec sa peau grêlée. Comme souvent, ce sont nos amis du côté obscur de la force qui ont repéré de longue date le phénomène, à savoir le petit ami du moment à Madonna, un certain Jésus Luz. 22 ans il a. Et il se dit qu’ils vont se marier (mais on s’en cogne).  

Quelle cochonne cette Mado’ tout de même.

Yagg en cause ici aujourd’hui. Et bien entendu nos amis de A cause des garçons. Ainsi que Tétu, cela va de soi.

Nos amis les gay people, ils ont l’oeil tout de même. Et Madonna aussi. Salope.

On dit merci qui ?

Live Nouvelle Star – 9ème prime à Baltard

Coucou les gens !

Et oui le 9ème et avant dernier de cette saison, avant la finale, qui se profile entre CJ et Soan, sauf grosse surprise. En même temps, je serais bien emmerdée si on se cognait la petite mère Leila une semaine de plus, avec ses dents, ses frisettes mal maîtrisées, et sa démarche d’échassier un peu gourd, depuis le temps que j’attends et souhaite sa sortie ….

20 h 54 : CJ sur Kate Nash. Boooof. 4 bleus. Et Lio la bâche mais j’ai pas compris pourquoi.

20 h 57 : Leila sur Véronique Sanson. Déjà rien que le choix de chanson … has been. Pourvu que ce soit prémonitaire. Ouiiiiii tire nous donc ta révérence !

Lio qui pleure. D’un autre côté, vu qu’elle n’est presque pas maquillée, ça passe bien 😀

21 h 01 : « Leila est grande » nous dit Lio. NON MAIS CA VA PAS BIEN LA ???

Même Phiphou s’en gargarise. Ils se sont tous fait flashouillé là ou bien ?

Ou alors c’est les louanges que l’on réserve à la condamnée ….

21 h 06 : Leila et Soan sur « les histoires d’amour finissent mal ». Prémonitoire là aussi ??? (pour ceux qui lisent pas les torchons pipole comme moi, Soan a touché 300 euros pour rouler des pelles à Leila sur un banc public. La misère).

Le drame de la robe de femme enceinte avé les collants fuschia a encore frappé Leila. Plus les talons aiguilles dont elle fait très mauvais usage …

21 h 11 : Soan va nous reprendre « Poupée de cire poupée de son ». Mais avant il nous fait la complainte du pauvre mec sorti du caniveau qui est déjà très content d’être arrivé sur la 3ème marche.

J’aime pas le misérabilisme, j’aime pas la fausse modestie.

Il se prend 3 rouges, mais moi j’ai bien aimé. Même avec le costume piqué à Beetle Juice.

21 h 22 : le micro trottoir. Le niveau zéro de la tévé. Et si on faisait la grève de la NS ?

21 h 23 : CJ sur « Mistral gagnant ». Encore une chanson « parlée » pour ne pas trop se fatiguer, et valoriser son timbre. FACILE. Dehors !

4 bleus. HALTE A LA FLASHOUILLE. Ils ont fait exactement le pronostic inverse la semaine dernière sur Brigitte Bardot. Je suis outrée, sans déconner.

21 h 31 : Leila sur Quizas quizas quizas. Encore une robe scandaleuse : une chauve souris rose !

Je suis désolée d’être aussi méchante, mais j’y arrive pas : faire autant de mimiques quand on est vilaine comme ça, c’est contre productif.

Lio « Leila est une jolie fille » : m’enfin !!

Manoeuvre a décidé de foutre le bronx en provoquant Soan. Pas biiiien.

Bon y’a l’Epoux qui m’a encore collé sa bite sur la tête. Y’en a marre !! Heureusement qu’il m’a fait une super complète (oeuf, jambon, fromage).

21 h 45 : Soan et CJ sur Lou Reed. Ca le fait on dirait.

Ca l’a fait grave.

21 h 48 : alors moi je propose un truc : au lieu de nous passer pendant l’émission ce qui s’est passé pendant les pubs, ben on pourrait passer les vannes pourries à Dédé PENDANT les pubs … nan ?

21 h 51 : Soan sur Piaf. Baaah Lio va nous dire qu’il a fait pareil avec Brassens la dernière fois. Et elle aura pas tort. Mais il le fait bien.

2 rouges. C’est pas gentil du TOUT.

Y’a Soan qui dit « les Béru sur M6 c’est pas près d’arriver« . Donc je suppute qu’il y a gros conflit avec la prod’ de l’émission sur les choix de chanson (je suis perspicace non ?).

Vazy Virginie sors les rames ma grande.

Soan conspue (poliment) le public bruyant de Baltard. Il a raison. Sont bruyants les gens là dedans.

22 h 02 : ce soir je crois que je vais voter pour Soan. Parce que je crains qu’il prenne directement la porte.

22 h 04 : CJ sur les Pierres qui Roulent (n’amassent pas mousse ?). J’avoue, elle m’impressionne sur le coup.

Tiens je me rends compte que j’ai oublié de dauber sur Virginie. Mais en fait j’ai pas trop à en dire ….

22 h 21 : Leila sur Anais. Noooooooooooooooon.

Rooh le meurtre. Et je ne parle même pas de la tunique disco ….

LA CASTAFIORE. En brune.

« Légèrement surjouée« . Gravement abusé oui !!!! Moi je suis Anais je porte plainte.

22 h 27 : le scoop de la soirée : YCARE est en vie. Et il sort un album le 29 juin. OMOOOONDIEU. Le drame.

22 h 30 : Amandine et Dédé. Ca se confirme, Dédé se fait faire les mains. Une manucure j’entends.

Et il cabotine au piano aussi.

22 h 36 : Soan sur « Personal Jesus« . Mais la version de Johnny Cash. Et moi j’aime beaucoup Cash. Par contre la chemise de bucheron portée en toge, c’est ma foi fort étrange ….`

J’aime beaucoup mais je crains que la ménagère de moins de 50 ans, moins.

Et Lio non plus. C’est marqué sur sa tronche.

22 h 44 : comme par hasard c’est Leila et CJ qui terminent. Effectivement, on croirait qu’on recherche l’éviction du punk à chien … Bon allez, je vote Soan moa.

22 h 56 : ayé a voté Soan. Bon les pronostics ? Ca se joue entre Leila et Soan pour la sortie. Je me dis que c’est Soan qui risque gros.

22 h 59 : aaah est ce que c’est un signe ? Amandine porte un chapeau haut de forme, hommage à Soan ? Mais elle chante « tu n’es pas l’homme de la situation » …. En tous cas je vois qu’on laisse encore sévir les stylistes de la NS même sur les anciens candidats … Cata la robe à noeuds noeuds.

23 h 05 : je sens qu’entre Virginie et les membres du jury, c’est pas la grosse alchimie.

23 h 08 : PUTAIN LEILA en FINALE, AAAAAAAAAARGH.

ILS ONT VIRE CJ !!!!!

DINGUE !!!

J’avoue que j’en suis comme 2 ronds de flan. Parce que c’est vrai que Soan a pas été bon ce soir.

23 h 15 : sur W9 Leila pleure. Mais nous aussi ma grande, nous aussi on pleure. Encore une semaine avec ta grande bouuuuuche.

En tous cas CJ est bien fair play.

23 h 17 : Soan ?? Soaaaaan ?? Il nous fait le Rio-Paris, il a disparu des écrans radars … Je le vois nulle part à l’écran sur W9.

23 h 23 : bon, quand il faut refaire le match avec Lio, on s’emmerde un poil.

23 h 29 : Lio continue de déblatérer. Leila continue de pleurer. Vais aller me coucher moi. Et Soan « a disparu du plateau ». Aaaah un scenario drôle : Soan renonce à la finale, Leila vainqueur par KO.

Un petit cadeau : la version de Cash de Personal Jesus.

Ah tout le monde n’est pas Johnny Cash …

23 h 47 : au dodo !!

J’ai embrassé les nibards de Loana et on peut dire que je suis doué(e) pour cela

Phrase produite à l’issue d’un jeu à base de cadavre exquis, ça nous change des cadavres de l’actualité (ceux que l’on ne retrouvera jamais, et j’allais dire, ça leur fait une belle jambe).

Joué via XIII.

D’ailleurs, j’ai vu Loana dans la presse pipole en photo (c’est ça qui est bien avec les ponts, tu peux t’acheter toute la presse poubelle sans vergogne, rapport au fait que c’est les vacances, que t’as bien le droit de t’aérer le cerveau sur la plage, tout en vérifiant d’un oeil torve que l’Héritier ne se fasse pas la malle avec les pelles et seaux d’enfants inconnus), hé ben l’a forcé sur le Nutella (ou les anti-dépresseurs).

Baaah …. mais comme disent les Elmer, « je t’aime pour ça, parce que tu as les plus gros, et qu’avec toi je peux faire couroucoucou roploplo« . Mythique cette chanson. (Et en même temps, un hommage à Rio, de très bon goût.)

On se retrouve ce soir pour la demi-finale de la NS !

Aux tripes.

On va dire qu’en moyenne je prends un vol long courrier par mois (la Guyane, la Guadeloupe et la Martinique régulièrement depuis 2004 pour des raisons professionnelles, et tous les voyages privés) et deux vols court et moyen courriers (France, Maroc, Algérie, Espagne …).

Il n’y a pas un décollage, un atterissage, une turbulence où je ne me sois pas exclamée (en mon fort intérieur, car j’ai toujours décrété que je serais digne dans ces moments) « bordel de couille, qu’est ce que je déteste les avions, ayé ma dernière heure est arrivée, on va tous mouriiiir dans ce coucou de merde ».

Lost, moi j’y crois A MORT.

C’est irrationnel, mais pour moi, voler, c’est contre nature. Et l’habitude, la pratique, la récurrence, ne changent strictement rien à l’affaire. Et à la trouille qui me prend aux tripes à chaque fois que je monte dans un avion.

Alors comme dans tous ces catastrophes, on se partage entre le soulagement de ne pas être du côté des victimes, et l’effroi de cet arbitraire.