« La vie du chasseur », par Michel Onfray

Choses promise, chose due.

La fameuse interview d’Onfray donnée à Playboy cet été. J’espère que le lien fonctionne.

Interview Michel Onfray.

Par ailleurs, suite à plusieurs échanges fructueux cet été avec des lecteurs, ami(e)s et autres personnes de valeur (dont l’Epoux, qui a quand même fini par lâcher que « de toutes manières, tu finiras ta vie avec une lesbienne« , youhou), je serais bientôt en mesure de vous livrer une théorie fort intéressante sur cette question des visions divergentes entres les hommes et les femmes vis à vis du passage à l’acte (sexuel, est-il besoin de le préciser).

J’ai décidé de l’intituler Les baiseurs et les jouisseurs.

(Ce vieux teasing de la muerte.)

6 réponses sur “« La vie du chasseur », par Michel Onfray”

  1. Merci d’avoir scanné l’interview, chère Sasa.

    Interview très intéressante du sieur Onfray, très instructive. Je remarque quand même qu’il livre ses axes de pensée habituels : contre l’idéalisme (sous entendu Kant, Platon etc.), l’autorité et pour une philosophie dans la lignée d’Epicure. On sent aussi, même s’il ne le nomme pas, qu’Onfray évoque continuellement son grand homme : Nietzsche (contre le nihilisme, « je ne suis pas dans la logique du ressentiment »).

    Pourtant, dans cet exercice de style très maîtrisé, il se lance une fois dans un exercice d’improvisation : il s’agit de la thématique du chasseur, de la différence homme-femme. Pour moi, il s’agit d’une improvisation car il avoue un certain doute : « Je ne sais pas, peut-être que je me trompe là-dessus ».

    Moi aussi, je suis dans le doute. Quand il dit que « les femmes sont plus complexes, plus fines, plus subtiles et plus humaines », je ne sais pas je suis plutôt dubitatif. Pour quelle raison les hommes seraient-ils moins sensibles et plus bourrins que les femmes, si ce n’est une question d’ordre culturel ?

    J’ai l’impression qu’Onfray, pour une fois, fait un peu trop la part belle aux clichés. Ceci dit, je suis curieux de lire ta théorie, Sasa. Avec un titre aussi accrocheur, elle ne peut qu’être intéressante…

  2. Interview bigrement intéressante. Sinon je constate que de tous les sujets possibles tu as retenu le plus…polémiquement cul !!! ok je note…

    Alors pour l’alimenter voici ma citation « les hommes sont prêts à tout pour baiser, même aimer ; les femmes sont prêtes à tout pour être aimées, même baiser. »…

  3. Merki pour le scan de l’interview. C’est en effet un brave homme que ce Michel Onfray…

    J’attends avec impatience ton « débriefing » sur le sujet (au combien vaste croustillant et sources de divergence) que celui de coucher ou non le premier soir.
    Note, si tu veux déborder sur la monogamie, le couple libertin, les « chaleurs » des femelles humaine ou sur l’intérêt de « finir lesbienne », n’hésite pas ! Je sens que ton point de vue me plaira 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.