Toujours un tag de retard

Mon élu à la mairie du 7ème arrondissement certifié dénicheur de (bons) mojitos m’a taggué.

Ahem.

J’ai toujours un tag de retard (un autre traîne quelque part, des photos, du bleu qu’il me faut).

La question est : « Pourrais-tu vivre avec quelqu’un qui pense de manière radicalement différente à la tienne, notamment en politique ? « .

Alors la réponse est simple, en tant qu’hétérosexuelle, et femme mariée, je vis nécessairement avec quelqu’un qui pense de manière radicalement différente de la mienne 😀

Du genre qui est persuadé que c’est pas grave si l’appartement n’est pas propre quand sa mère arrive (d’ailleurs, il pense que c’est pas grave si l’appartement est pas propre tout court).

Du genre qui beugle parce que j’ai près d’une centaine de paires de pompes (oui mais été ET hiver).

Du genre qui ne comprend pas pourquoi il faut ranger en hauteur sa collection de bouquins de femmes à poil.

Du genre qui s’énerve (beaucoup trop) quand ses calcifs blancs deviennent roses (qué les couleurs ça se lave pas avec le clair ?).

Du genre qui prend la table de la salle à manger pour une annexe de Surcouf.

Du genre qui considère que c’est scandaleux que je me bourre la gueule en pleine semaine avec les copines (et le WE aussi en fait).

Etc.

Alors franchement, les différences politiques, à côté des joies & merveilles de la vie en ménage, c’est roupie de sansonnet (et puis moi mon mari me dit quoi voter de toutes manières, comme ça c’est plus simple).

Du coup, demandons voir si c’est mieux du côté obscur de la force, genre chez Erwan & Bruno, Chondre, et puis quelques autres couples tiens, genre des parents tous neufs, comme Isidora, et Bulles, qui se croit encore en vacances sur son blog.

Au suivant.

2 réponses sur “Toujours un tag de retard”

  1. boh tant qu’il te dis pas de voter n’importe quoi genre pas pour moi et d’autres aux municipales…et puis imagine le truc violent chez moi si ma compagne veut pas voter pareil que moi aux municipales…je pourrais méga mal le prendre ! mais sinon nous aussi on s’embrouille sur le ménage plus que sur tout. Je suis dur à vivre que veux-tu. A tout bientot pour des mojitos, du rugby (le rose c’est très stade français) ou du n’importe quoi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.