Et toi, les tiennes, elles sont comment ?

Alors d’abord merci à Jérôme, qui m’a envoyé sa mimine en photo, c’était très frais, très mignon, ça me change des pervers (ou des prétentieux) qui mailent une photo naturaliste leur service trois pièces à des heures induies (surtout celles de bureau).

(Soit dit en passant, quand on veut prouver qu’on a vraiment un gros kiki, on est priés de mettre à proximité un outil d’étalonnage. Genre un clavier de PC, un iPhone, enfin voyez le genre. Sinon bonjour la publicité par tromperie).

A mon tour de vous présenter les miennes, de mains. Car je suis bien d’accord avec les commentateurs de la précédente note, les mains, c’est essentiel, et c’est le reflet de l’âme, ou tout du moins de la personnalité, comme disait Dodinette. Oui oui. Etant particulièrement fière de celles-ci. je les exhibe bien volontiers (mais partant du principe que j’exhibe même ce dont il n’y a pas de quoi être fière – mon cul par exemple – ce n’est pas vraiment une surprise).

Sont chouettes hein ? Hein oui ?

Sur ce, je vous laisse, j’ai un programme chargé, je suis en route vers Amiens, un crochet par Paris, puis je dois préparer un dossier pour la Franche Comté lundi, et mercredi je me barre sur un gros dossier pour 10 jours à St Denis de la Réunion (arrêtez avec les cailloux, ça finit par faire des bleus).

Entre temps, si tout va bien, ce soir mon escale parisienne me donne le droit d’aller avec Tonton Kiki au Raidd Bar (petit endroit que j’ai découvert en 2006), lécher quelques torses gays (donc sans espoir de conclure, on est bien d’accord, mais c’est pas grave, c’est pour la beauté du geste). Et autant vous dire que cette perspective me réjouit au plus au point.

6 réponses sur “Et toi, les tiennes, elles sont comment ?”

  1. Mes hommages nocturnes,
    Un peu sec le commentaire de Galstar, car le U et le I sont voisins sur le keyboard, comme ebony and ivory, qui livent en totale harmony… J’ai lu tout ou presque de tes blogs, Sasa (si je l’avais fait plus tôt, non pas l’ami de Mickey, mais le chien de Mickey, je n’aurais d’ailleurs pas eu besoin de te demander sur Formspring quel prénom diminutif-t-il), et des fautes de français, il n’y en a quasiment jamais. De jolies formules, en revanche, y a ce qui faut. Muchas gracias.
    Pour le reste, j’ai de belles mains, mais cela fait-il avancer le schmilblick ?
    A peluche.

  2. hhmmm. c’est intéressant.
    disons que j’aime beaucoup les 3 premiers doigts, qui ont quelque chose de « vrai ».
    passée à l’annulaire je commence déjà à avoir un doute, et puis celui-ci se confirme à l’auriculaire…
    bah. ça correspond assez à l’image que je me fais de toi en fait. 😉

    (ah bah hein, fallait pas commencer :P)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.