Speed dating for job

Comme vous le savez, au taff, je suis indispensable de tous les plans looze. Là j’ai accepté de faire passer des entretiens pour des aspirants stagiaires issus de grandes écoles. C’est en mode collectif, session d’accueil, ils sont 50, ils passent des tests (maths, personnalité, …) dans tous les sens, plus des entretiens individuels (dont avec ma pomme).

Je vous ai déjà raconté mes petites divergences de vue avec les méthodes de recrutement actuelles ( et ), hé bien laissez moi vous dire que la tendance 2010 est loin d’aller dans mon sens.

Je ne résiste pas au plaisir de vous restituer quelques uns des rappels des instructions qui m’ont été faits par écrit.

« Restez positivement neutre vis à vis du candidat »

OK. Positivement neutre. J’ai pas compris. J’ai pas le droit de dauber, OK.

Pas le droit non plus de m’extasier, ou alors de manière neutre ?

« Le cocktail n’est pas une formalité : il fait partie de l’aspect séduction et image de marque »

OK. Ca tombe bien, j’ai fait péter la robe honteusement courte de Comptoirs des Cotonniers (en fait, je crois que j’ai un trop gros … postérieur pour les modèles de cette marque, n’importe quelle robe d’une longueur tout à fait normale se transforme en appel au viol sur moi) (mais j’ai eu moins 40% dessus) et les talons aiguilles. Ca va saigner.

Allez-y monsieur, prennez place, et présentez moi vos 3 qualités et 3 défauts principaux et calculez moi le BFR de cette petite société de sous traitance automobile. On va vachement rigoler. Oh oui.

(J’en suis fatiguée par avance, 1 toutes les 25 minutes, bonjour le rythme.)

Breaking news : faut que j’arrête de me plaindre d’avoir un gros boule (ou alors me mettre au sport, ok), il paraît que de toutes manières c’est bon pour la santé. Youhou !

11 réponses sur “Speed dating for job”

  1. Si les boîtes accueillent les candidats avec des cocktails maintenant, j’vais me remettre fissa sur le marché du travail

  2. Pour le recrutement le courant passe ou pas, le reste c’est du verbiage creux.
    Pour le boule, un peu de natation en vue?

  3. une jupe qui est « un appel au viol », Sasa? Je ne conçois pas qu’on puisse être féministe et se permettre de faire une mauvaise blague aussi lourde, mais lourde de sens…

  4. @ Emma: une féministe devrait-elle dire « une invitation au coït intense et soudain »? 😉

  5. Oui, Galstar, OH que oui, ces deux situations n’ont ABSOLUMENT rien à voir.
    Je comprends même pas qu’en blague on compare, on évoque, etc.
    Que de femmes souffrent de n’avoir pu voir leur agresseur être puni, justement pour ces histoires de « tenue légère »
    COMME si ça pouvait avoir un lien!!

  6. @ erwan : c’est ça 😀

    @ jerome : tu postules ?

    @ boultan : je te rassure, y’avait pas de picole

    @ galstar : mon boule, on te merde 🙂

    @ claire : bah même pas en fait, c’était pas rigolo, ils étaient vraiment tous jeunots et très intimidés

    @ emma : oh je n’avais franchement pas envisagé le dérapage à ce niveau là, je suis bien désolée de t’avoir choquée. Le viol n’est pas un sujet léger, et pour moi « appeler au viol » est une expression qui ne recouvre pas la réalité qu’elle pourrait évoquer.
    Toujours est il que si je porte des tenues courtes, ce n’est effectivement pas pour me faire violer, mais bien pour séduire, moi même et les autres (enfin ceux qui aiment les jambonneaux bien enveloppés dans du nylon).

  7. @ Emma: Les expressions sont ce qu’elles sont, souvent une évocation atténuée d’évènements marquants. L’expression « c’est une tuerie » est souvent employée entre blogueuses pour parler de mode ou de nourriture sans que cela provoque de levées de boucliers. Cela n’arrive que lorsqu’on est particulièrement sensible à ce qu’une image nous évoque ou que l’on cherche à s’exprimer sur le sujet (en oubliant complètement le contexte).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.