Louie Louie (saved my life)

Ce matin, j’avais décidé, de manière complètement arbitraire et unilatérale, que c’était le printemps. Plus d’excuse pour rester à mouler à domicile, il fallait rechausser les crampons les runnings.

Pour qui veut me suivre, je décolle de la place Jean Macé, hop, tout droit vers les quais, et zou, les Berges du Rhône, vers Gerland, avant de faire demi-tour au niveau du Lycée International, et repartir chez ouam. Soit à peu près 6 km et quelques, que je fais en général en 45 minutes, d’une foulée aérienne et aristocratique.

Là, comme c’est la reprise, j’avais décidé d’y aller mollo, en faisant demi-tour plus tôt (au niveau de la station service, pour être précise). Malgré cela, arrivée au début de l’avenue Berthelot, je sentais mes cuisses tirer, mon souffle plus court, bref, au bord de l’abandon.

C’est alors que dans mes oreilles a résonné une chanson, alors que démarrait l’émission Mangin Palace (oui, même en courant j’écoute France Inter, ça s’appelle de l’addiction, je sais).

Et grâce à elle, j’ai connu ce que les joggueurs appellent le second souffle, ce petit coup de mieux qui vous permet de repartir à grandes foulées conquérantes (enfin, à vous traîner chez vous sans plus de cérémonie, mais d’un pas relativement rapide). C’était bon.


The Kingsmen Louie Louie

J’ai donc fini mon tour en 35 minutes.

J’ai mis ensuite la journée à m’en remettre, mais j’ai fini. Youpi.

Sinon, y’a la version d’Iggy Pop.


Louie Louie – Iggy POP (acoustic)

Finalement, entre le rugby hier soir et les régionales ce soir, c’était plutôt un bon WE. Un WE de la gagne quoi (sur ce, il est 21 h 51, je crois que la grande gagneuse va aller se pieuter).

4 réponses sur “Louie Louie (saved my life)”

  1. Ton printemps commence bien decidement! J’espere juste que tu n’es pas une illusionniste de la sport-attitude. D’autres le sont et garderont leur souffle court de fumeuse et la fesse creuse. Bonnes trottes en musique! 🙂

  2. Hu, la fesse creuse ? Voici un mal dont je suis bien préservée, crois moi sur parole ….

    Et je suis très assidue en matière de footing, pourvu qu’on ne passe pas sous la barre des 0 degrés. Oui Monsieur.

  3. J’ai presque enfin de m’y mettre (à courir !)…surtout lorsque j’imagine ce que pourrait être ma foulée aérienne et aristocratique (jamais je n’aurais pensé à ces deux qualificatifs mais ils sont tout simplement géniaux !!!)
    si j’étais à Lyon, je compterai sur toi pour me motiver et me raconter pleins d’histoires drôles ou de potins croustillants, histoire de rigoler et de cracher mes poumons en même temps 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.