C’est lundi, c’est Thérapie (du sourire)

La thérapie du sourire (TdS), rappelez vous, était pratiquée par le « biscuit » (John Cage) dans « Ally Mac Beal ».

Je m’en sers très régulièrement (sans blague hein) dans un cadre professionnel et personnel. Plus ça chie dans la colle, plus je suis souriante. Mais genre méga souriante.

Comme hier, au marché, où j’attendais pour commander un poulet grillé, quand une connasse m’a tout simplement grillée (c’est le cas de le dire), moi, mon ventre (pour ça les gonzesses, c’est bien les pires putes, elles en ont rien à cogner que tu te trimbales 4 kilos de placenta et 2 de bébé), ma commande, et mon nain de 3 ans (qui est à peu près aussi patient que moi). Je me tourne alors avers elle, avec un grand sourire (TdS), et lui demande aimablement « ça va ? ça vous pose pas de souci de passer votre commande avant la mienne ? » Elle prend un air surpris (je DETESTE les mauvaises comédiennes) « ah me je croyais que vous aviez déjà commandé« . Et moi de répondre, du même ton doucereux « hé bien non, si vous m’aviez posé la question en arrivant, je vous l’aurait dit« . C’est à ce moment là que le marchand vietnamien (oui place St Louis à Lyon, ce sont des viets qui tiennent le stand poulets grillés) a diligenté son commis pour me servir avant que j’arrache la carotide avec les dents à la connasse qui se confondait en excuses vasouillardes. Les vietnamiens pratiquant eux mêmes comme des bêtes la TdS, autant dire qu’il avait vu clair dans l’échange.

(Note pour plus tard : arrêter d’aller au marché, ça ne me réussit pas. La semaine dernière, j’ai déjà failli cogner allègrement sur un vieux qui a fait mine de trébucher … en se rattrapant habilement à mon postérieur. Non mais sans blague, pervers pépère.)

Comme je suis mesquine (un peu), quand l’Héritier m’a demandé « et pourquoi la dame elle est devant nous ? » (cet enfant est très subtil) j’ai pas pu m’empêcher, je lui ai répondu, onctueuse mais à voix haute « mais parce qu’elle est pas très polie mon chéri ».

ET TOC.

Donc aujourd’hui, 1er jour d’une semaine qui s’annonce ENCORE longue (de toutes manières, quand la SNCF + la neige sont de la partie, la semaine est PAR ESSENCE longue), j’ai décidé qu’il me fallait un bon remontant.

Et comme je peux plus boire, ça serait genre un beau gars, qui serait roux ET qui porterait une belle moustache.

Voilààà. Comme lui.

Merci My parents were awesome, ce tumblr est extra.

Bonne semaine les vilains.

4 réponses sur “C’est lundi, c’est Thérapie (du sourire)”

  1. ça me fait penser au jour où j’ai croisé mon collaborateur détesté dans ma librairie préférée et que je lui ai sorti le grand jeu de la TdS qui sous-titrée voulait dire « Put*** qu’est ce que tu fous là, c’est ma librairie, mon plaisir du dimanche! ». Ma maman qui m’accompagnait s’est inquiétée et m’a demandé si tout allait bien et pourquoi je souriais autant… Bien vu 😉
    Courage pour ta semaine

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.