Le repos de la guerrière helvète

Je vis des moments UN POIL difficiles depuis quelques jours.

L’Héritier, comme tout enfant qui se respecte et qui se rend compte que l’attention parentale se déporte légèrement de sa personne (en l’état, la frangine arrive à grand pas ET les travaux qui ont démarré dans l’appart nous mobilisent pas mal), fait le nécessaire pour rétablir l’équilibre en sa faveur, à savoir qu’il tombe malade.

(Faites des gosses.)

Bien entendu, pas une petite gripounette. Non, une angine bien relou, à streptocoque, avec un ganglion tellement énhaurme que la tête penche de côté, que la fièvre le réveille toutes les nuits de 3 à 5 heures du matin (Mamaaan, soiiif, maaaaal), juste les nuits où tu es seule avec lui parce que le géniteur est parti en Amérique du Sud.

Sgnurf.

Cet enfant, le prochain, ou les deux réunis, auront ma peau.

Ils ont déjà eu la peau de ma soirée avec Benjamin Biolay, qui passait samedi à Villefranche, et qui paraît il était bien entendu très bien. Mais moi, j’étais incapable de laisser la chair de ma chair, brûlante et gémissante, pour aller baver devant Biolay. La fibre maternelle qui s’est développée à l’insu de mon plein gré vibre très fort au moindre pic de fièvre.

(Faites des gosses.)

Alors j’ai décidé qu’il était temps de m’accorder une petite pause salvatrice.

A base de mecs à poil. (Et tout en restant dans une zone de 10 m de l’Héritier, qui est plus accroché à moi que Jean-Luc Delarue à son rail de coco.)

(Ouate else ?)

Comme je vais peut être passer le réveillon chez nos amis les helvètes (si Dieu me donne vie jusqu’à cette lointaine échéance), j’ai trouvé ce calendrier « Paysans suisses 2011 » fort à propos (même si pas exactement dans mes standards de beauté).

Sinon, si on préfère le look et la carrure montagnard à celle des paysans, on a aussi le « Calendrier des Alpes« . Not bad du tout.

(Tatie Janine n’en perd pas une miette, la cochonne, c’est bien la première fois qu’une simple tartiflette lui apporte de tels visiteurs en caleçon …)

5 réponses sur “Le repos de la guerrière helvète”

  1. Mais c’est quoi c’bordel ?!
    T’es sûre que tu n’as pas un peu de fièvre toi aussi ? Ou simplement tu craques un peu :
    à part un ou deux des crétins éphèbes des Alpes, je dois avoir plus de poils que tous les autres réunis ! (et pourtant…)

  2. Mais qu’est ce que vous pouvez être exigeants en matière de mecs à poil maintenant 😉

    Je vous ai habitués à trop de qualité …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.