Quelques instants(gram) de ma semaine #4

Semaine hors norme, semaine sans AUCUN déplacement (hormis ce petit point de détail > un avion pour Fort de France dimanche).

Lundi, en recevant les très chouettes voeux d’Hélène (oui, c’est la Dauphine, il y a presque un an), je me rends compte que je n’ai toujours pas fait les miens …. Je sens que ça va passer à la trappe cette affaire. D’un autre côté, j’ai moins de scrupules, en 2011 j’ai déjà envoyé moult cartes pour la naissance de la demoiselle sus mentionnée, et accessoirement je ne reçois pas de voeux ou presque. Ca commence à me fatiguer ces hommages à sens unique, je donne des nouvelles à tous, indirectement, involontairement et partiellement via ce blog et twitter, j’aimerais bien avoir un peu de réciprocité parfois. (Ceux qui doivent se sentir visés se sentiront visés.)

photo41

Par contre, j’ai éclusé mon courrier administratif en retard, avec de très jolis timbres MissTic. J’espère que la dame de la CAF appréciera.

photo42

Du coup, qui dit moins de déplacements, dit :

1. Plus de temps dans ma tanière, au boulot. Un an que nous sommes dans cette tour ultra moderne, et je suis toujours aussi fan de ma baie vitrée.

photo44

2. Plus de picole (vous voyez pas la différence ? moi non plus, en fait).

Notamment le traditionnel petit blanc du soir, servi par mon papa <3

photo43

Ou le petit rouge du soir en regardant François Hollande se justifier sur son régime et son tour de taille (un grand moment de journalisme politique).

photo45

Bref, je passe ma vie à picoler, même seule. D’ailleurs, pas plus tard que ce dimanche matin, j’en faisais de même au lounge Air France. C' »était pour me consoler de la tristesse de laisser ma famille un dimanche matin pour passer 8 heures dans un avion (heureusement, j’ai encore eu une embrouille avec l’agence de voyages et Air France, ça m’a fait grimpé aux rideaux occupé.)

photo48

Toujours est il que j’ai une bonne astuce d’alcoolique, en l’occurrence un rouge à lèvres Mac, offert par ma soeur à Noel, et qui présente l’avantage non négligeable d’être increvable. Je peux passer des heures à boire, sans que cela se voie ….. en tous cas au niveau du rouges à lèvres. C’est bien non ?

Non ?

photo47

Last but not least, j’ai récupéré mon orthèse de repos, petit bidule de plastique fait sur mesure et très seyant, que je vais porter toutes les nuits, pour essayer de reposer ma main droite, qui est donc toujours à moitié crispée / en tension, et qui résiste toujours à toutes les analyses médicales. La prothésiste, qui m’a concocté ce bel appendice en plastique, a aussi examiné ma main d’un air intrigué, pour conclure, comme tous les autres spécialistes depuis 6 mois, « c’est étrange, vraiment étrange ».

(Docteur House, si tu passes par ici … je suis toute à toi.)

photo46

C’était ma semaine 4.

PS : cette semaine, il y a eu une polémique sur twitter / les blogs, faisant suite à un article lamentable mis en ligne par le Plus (Nouvel Obs) et Marie Gaelle Zimmermann, concernant une pub mettant en scène une « grosse » (d’un autre côté, c’est pour vendre des vêtements pour les dites grosses). Vous pouvez lire des extraits du dit article ici (car depuis le site l’a retiré, sous les lazzis), et des réponses intelligentes ici (et ici un décryptage des méthodes douteuses et faciles des sites d’infos pour faire du contenu et du buzz … avec de la merde). Je trouve en tous cas que cela fait un écho intéressant à mon article sur Cendrillon.

4 réponses sur “Quelques instants(gram) de ma semaine #4”

  1. Pensée pour l’époux…
    L’orthese… c’est fait en doux à l’intérieur j’espère…

  2. Et aller chez l’osthéo pour ta main ? Déjà fait j’imagine mais bon…

    Sinon j’aime toujours autant tes instagram… D’autant plus que j’étais un vrai fan de la pub castaluna (la fille est juste à tomber, la musique très sympa et le montage efficace). J’ai tilté dès la première diffusion appelant même époux premier du nom, qui l’a jugée appétissante (je me réjouie de nos goût communs ou pas ?). C’est donc avec étonnement que je découvre cette polémique… Raaaaaaaaaaah Sasa que ferais-je sans toi ?

    Pour les vœux j’ai lâché l’affaire depuis longtemps. Cette année j’avais dit « pas de vœux ». Mais j’ai été faible et j’ai sacrifié à la tradition en renvoyant un petit sms perso a ceux qui m’ont bipé/réveillée le soir du 31…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.