Quelques instants(gram) de ma semaine #16

Petite semaine sans trop de vagues, mais avec tout de même un  peu de déplacements à l’intérieur, sinon c’est pas drôle.

Alors photo ci dessous authentique et symptomatique. Autant dire qu’avec ce genre d’annonces un lundi matin tu commences la semaine (coucou la SNCF et ses 95% de trains à l’heure) avec une patate d’enfer …

Double effet Kiss Cool, en ce lundi matin. Du retard à l’allumage grâce à la SCNF donc + un gros loupé adéquation météo / garde robe, grâce auquel je suis partie en robe jambes nues de Lyon, pour découvrir qu’à Paris les filles circulaient en collants opaques et bottes …

Mais sans me vanter, j’ai du porter bonheur, lundi on s’est effectivement gelés les miches, mais dès le mardi la canicule était là. C’est l’effet Sasa.

Du haut de ma tour, j’ai encore scruté les bâtiments alentours …

Et au pied de la dite tour, on a attendu l’homme araignée, qui monte les bâtiments du monde entier … à mains nues. Alain Robert donc > les encravatés qui applaudissent au pied de la tour sont mes collègues, oui.

Bref, j’ai passé deux jours à la Défense.

(Et je suis rentrée, vannée.)

En fin de semaine, j’ai profité du soleil et d’une journée au calme (le 4/5ème est une invention merveilleuse, je vous l’ai déjà dit non ?) pour accomplir mes tâches de ménagère et aller faire un tour à la Confluence, nouveau lieu de vie et commercial à Lyon. J’ai une tendresse particulière pour la darse ci dessous, en face du centre commercial, car j’ai travaillé à son aménagement (économique, commercial) en 2004, alors que le projet concernant le quartier était encore dans les limbes. 8 ans après, c’est chose faite, et c’est une certaine fierté de voir cela, même si en l’occurrence toutes mes préconisations n’ont pas été suivies, c’est une belle réalisation dans notre belle ville de Lyon.

Le WE, on a reçu une envahissante mais sympathique famille d’amis (coucou les Danes). Ils ont des enfants proches en âges des notres, ce sont d’ailleurs quasiment les seuls parmi nos potes, et  c’est bien cool. Les enfants jouent ensemble, font des conneries ensemble et les parents partagent leurs malheurs et tourments de parentalité pendant ce temps, un verre à la main. Surtout , nous pouvons tous aller nous coucher sans honte et sans complexes à 23h30, repus et bourrés. Nous ne sommes pas que des parents, mais nous sommes quand même des parents, donc fatigués A VIE. Au moins pour les 20 prochaines années.

Enfin, toujours est il que s’ils nous épuisent, avouons le, ils nous ravissent aussi, nos rejetons.

Prenez la Dauphine, qui continue d’ouvrir sur le monde ses yeux perçants et profonds, ce regard auquel je ne résiste pas. Si vous ajoutez à cela le mouvement gracieux de ses petites bouclettes quand elle secoue la tête, et le charme de ses 8 petites quenottes qui brillent dans sa bouche quand elle sourit, et bien vous retrouvez sa mère, flaque gâteuse.

Bonne semaine les loulous (encore une mini semaine de travail, youhou !), prenez soin de vous.

3 réponses sur “Quelques instants(gram) de ma semaine #16”

  1. En tant que maman lyonnaise de gauche qui kiffe les calendriers de pompiers devetus, depuis que je suis tombée sur ce blog il y a quelques mois je te parcours régulièrement (enfin, le blog..) et ris betement devant mon ordi au lieu de faire mon taf.
    Mais là il faut que je réagisse: je savais que ta Dauphine avait cette magnifique bouille d’écureuil qui me faisait déjà craquer mais les bouclettes c’en est trop pour moi, ce n’est pas juste, je suis juste jaaaalouse!! (car la mienne d’un an plus âgée et tout aussi crognonne n’a que 3 poils qui se courent après sur la caillou 🙁 )
    Il fallait que ce soit dit. (mais ça ne m’empêchera pas de continuer à te lire)

  2. et en plus Louise a vraiment des airs de Marilyn, je trouve (regard, couleur des yeux, bouche, bouclettes … )
    (enfin, Marilyn à ses débuts, quand le maquillage était plus naturel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.